Intensification de la communication à Bandol

Le site web officiel est géré au fil de l’eau avec des annonces quasi quotidiennes, au moins sur la partie culturelle (agenda, animations). Et la Mairie de Bandol commence à prendre goût à une certaine forme de communication, qui finit par devenir intensive si on compare avec les habitudes passées: le magazine officiel avait sorti un numéro pour mars/avril, et on découvre en ligne un nouveau numéro pour avril/mai.
Bandol Mag 10.jpgLa fréquence de parution ne m’avait jamais paru très claire, mais là on fait carrément dans la redondance, à moins que cela préfigure une publication mensuelle…
Pour ma part je préconiserai de ne pas trop alourdir la version papier, et de mettre le paquet sur l’option blog municipal (dont on suppose qu’elle est en préparation): c’est le sens de l’histoire, et a beaucoup d’avantages pour une vraie communication de la part de la ville (en tous cas on espère qu’on ne va pas s’en tenir à un programme d’animations car les citoyens qui s’intéressent à la vie de la cité attendent bien plus qu’un agenda culturel comme communication de la part des décideurs).
Frédéric METEY
www.bandolais.fr

PS: Vos commentaires sont d’ores et déjà bienvenus, mais comme vous avez été paresseux sur l’exégèse des derniers numéros de Bandol Mag que je signalais à votre sagacité, je vais y revenir bien vite car j’ai déjà repéré quelques points qui m’ont fait sourire…

PS2: si comme moi (ces derniers temps) vous ne le recevez pas en papier, des sources internes m’ont expliqué que la Mairie sous-traite à des sociétés de distribution privées avec beaucoup de problèmes depuis des années, mais refuse de passer par l’option « livraison postale » qui serait beaucoup trop chère… Il semble qu’il n’y ait pas de bonne solution « papier » dans ce dossier (et le web est finalement encore une fois la solution qui contourne assez efficacement la difficulté).
.





4 Commentaires

  • muriel Anguenot

    premiere reflexion sur le  » coin de l’opposition  » format timbre poste desespérement vide , je suggere de le remplir a minima par une pensée de Pierre Dac :
    « la voix de celui qui crie dans le desert d’Arizona a bien peu de chance d’etre entendue de ceux qui glandent dans les steppes de l’Asie centrale de Borodine « .
    et puis tiens , pour l’opposition UMP au maire UMP je vous en dédie une autre :
     » il faut une infinie patience pour attendre toujours ce qui n’arrive jamais  » et j’ai envie de rajouter  » poil au
    mois de Mai  » !lol !

  • Claude SEUX-BOS

    Le chef ayant « commandé » des commentaires j’ai trouvé le mien.
    Suite à la réfection des quais, j’ai relevé ce passage : « Une couche de goudron porteuse, de 8 cm environ, au dessin granuleux grossier, permet de supporter des
    véhicules de gros tonnages et même l’atterrissage de gros porteurs ! »
    Je ne sais pas ce que signifie « l’atterrissage de gros porteurs » mais c’est vrai qu’en cas d’aggravation de l’éruption du Eyjafjöll, ce serait sympa de pouvoir accueillir les vols internationaux. J’ai quand même un doute, le 1er avril pouvant durer tout le mois dans notre Midi.

  • muriel Anguenot

    edito du maire : travaux sur le quai et le port  » ….en y adjoignant la securité d’une video surveillance dont l’efficacité n’est plus a prouver …. ». point .
    pour tout ceux qui s’interrogeaient sur le rapport cout/efficacité d’un tel dispositif :
    circulez , y a rien a voir . point .
    bon , pour le reste , les photos sont belles , et la liste des evénements/animations sur mai est utile.

  • meme reflexion que murielle
    aucun commentaire de l’opposition que ce soit Messieurs DELAUD, SAUZET ou BAROIS
    Je veux bien croire qu’ils disposent d’un espace resreint pour communiquer, qu’ils sont soumis à des délais pour la parution , mais de là à n’avoir rien à dire : quand meme ou alors qu’ils ne se plaignent pas si ils ne peuvent pas s’exprimer