Infrastructures mal faites et manque de civisme

J’aurais presque tendance à résumer l’un des enjeux de cette élection municipale à Bandol par ces deux photos prises à quelques secondes d’intervalle, avenue du 11 novembre:
Reserve2Roues1 Reserve2Roues2

Qu’est-ce qu’on y voit qui me choque?

Des aménagements tout neuf, mais mal conçus, et des preuves d’incivilité d’une partie de la population…/…

…/…L’avenue du 11 novembre comporte au moins 4 emplacements de stationnement réservés aux deux-roues, répartis sur sa longueur. Et j’espérais bien ne plus avoir à stationner devant la BNP chaque fois que je descends en express dans cette partie du centre ville.

Oui mais voilà, cette bonne idée est mal mise en oeuvre, et sans concertation avec des usagers expérimentés (comme un autre bidule pas terrible pour les motards). Aucune protection réservant physiquement l’espace aux deux-roues (comme les barrières du stationnement moto devant le Nautic et l’Amiral sur le port) sur plusieurs d’entre eux, ni ne protégeant les deux-roues des voitures qui se garent éventuellement « à l’oreille ». Une moto stationnée entre des voitures est très vulnérable, et si ma 600XT, très rustique, n’avait pas également 18 ans, je me refuserais totalement à la garer dans cette position propice au renversement (déjà expérimenté par votre serviteur avec une machine beaucoup plus coûteuse).

Pour finir, l’emplacement faisant la taille d’une voiture, certains n’hésitent pas à l’utiliser en l’absence de scooters ou autre sur ces places, privant les utilisateurs à qui ces espaces sont réservés d’un stationnement correct et respectueux de tous les autres usagers de la voie publique.



Au final, une bonne idée gâchée par tous
: un truc mal étudié, mal fini, et des conducteurs qui s’en foutent. Ces aménagements ne sont pas prêts d’être rentabilisés correctement, et j’attends le jour où je prendrai un PV de stationnement gênant (en dehors de ces espaces) pour ma moto, avec déjà un peu de moutarde dans le nez…

Du point de vue de l’électeur, une équipe qui a fait beaucoup de travaux souhaitables, mais gâchés dans le suivi et la finition dans beaucoup de cas, et une partie des problèmes récurrents de la commune étant imputables à quelques-uns (nombreux?) qui se comportent avec un égoïsme patent en termes de propreté, de circulation, etc.).





Article suivant : Commentaires suspendus

Un commentaire