Informations sur la vidéo du Conseil Municipal de Bandol

MISE A JOUR à 12H40: après réaction du groupe Barois ce matin, et confirmation par Michel SAUZET qu’il y a bien un bout de phrase manquant dans son intervention, et compte-tenu des explications techniques que j’exposais dans l’article ci-dessous, il apparaîtrait que la caméra « saute » pendant quelques secondes toutes les 3 séquences (chaque fois qu’elle « ferme » une tranche de 2Go de vidéo).
L’étonnement de groupe Barois était donc justifié, sans pour autant que la Mairie soit en cause (pas de montage spécifique de la vidéo ou arrangement volontaire). Un partout, la balle au centre: la micro-coupure qui intervient toutes les 49 minutes est due à une contrainte technique. Mais c’est bien, tout le monde est vigilant.

C’est un morceau du compte-rendu du Conseil Municipal de Bandol par le groupe BAROIS (opposition – ancien Maire), le 1er que la mairie met à disposition en vidéo qui m’a mis la puce à l’oreille (personnellement je n’en avais encore regardé que les 5 premières séquences).
Le blog de ce groupe insinue qu’une partie de l’intervention de Michel SAUZET est inaudible (fin de séquence 6 – début de 7), de façon peut-être non accidentelle, d’autant que toutes les séquences ne font pas 20mn comme annoncé. Je cite: « A ce propos, comment se fait-il que ce montant soit escamoté sur la bande son de la vidéo du conseil (séquence 6, qui dure 9 mm et non 20 ???) quelqu’un l’a-t-il entendu ? »
Bandolais.fr a enquêté et rien ne vient confirmer cette insinuation, au contraire:

j’ai laissé un message sur le portable de l’ancien Maire (François BAROIS disponible dans l’annuaire), lui demandant de revenir vers moi pour m’expliquer exactement le point litigieux. Ce soir mon message n’a pas reçu de réponse de la part de l’intéressé.
j’ai alerté Michel SAUZET qui est l’intervenant ayant la parole sur l’enchaînement des deux séquences. Il n’avait pas vu ces extraits vidéo et n’avait pas été alerté par son entourage ou d’autres membres de l’opposition sur un problème. Il devait visionner et me tenir au courant. Je l’ai informé par mail de la réponse de la Mairie que j’ai obtenu ensuite, et qui clarifie pour moi les conditions de l’enregistrement et diffusion (relativisant ma demande d’un contrôle par ses soins).
– surtout j’ai demandé au Directeur de la Communication de me dire comment il avait procédé pour la mise en ligne.
Patrick DURVILLE m’a détaillé par mail le processus allant de la prise de vue à la diffusion:
– la caméra fait des tranches automatiques en fonction non pas de la durée mais de la taille (informatique) de la vidéo (tranches de 2Go).
– le site de diffusion impose des séquences de 20mn maximum.
– La combinaison de ces deux « tranchages » aboutit à 2 séquences de 20mn puis une de 9mn environ, de façon cyclique. Effectivement.
Le son est certes moyen, et peut-être qu’un jour on aura le son des micros joint à la vidéo ce qui améliorera certainement le confort d’écoute, mais c’est celui utilisé pour établir le compte-rendu officiel que la Mairie communique aux membres du Conseil, et on y note régulièrement aussi des « inaudibles ». La technique a ses limites.
Pour finir, Patrick DURVILLE m’a expliqué avoir mis en ligne la vidéo sans aucun montage ni retouche en se limitant au simple tronçonnage imposé par les contraintes de la caméra et du service DailyMotion (qui a l’avantage d’être gratuit et de convenir parfaitement pour diffuser des vidéos qui seront visionnées entre 200 et 300 fois dans le meilleur des cas – point de vue de Bandolais.fr): je n’ai pas relevé d’anomalies d’enchaînements entre les séquences que j’ai déjà examinées et à moins qu’un élu vienne se plaindre d’un passage tronqué, ou qu’un vidéaste dans le public aient une bande-son ou des images qui prouvent le contraire, tout est clair.
L’engagement de transparence qu’a adopté la Mairie par cette première diffusion vidéo est ici bien respecté. Et il appartient au public présent, aux élus de tous bords, de veiller dans le futur au respect de cette diffusion intégrale. Je rappelle que cet enregistrement vidéo ne prive pas le public de la possibilité d’enregistrer lui aussi le son ou les images des conseils. Le faire de temps à autre est une bonne façon de rappeler aux élus au pouvoir l’intérêt et l’implication des citoyens dans le bon déroulement de la vie publique.
Dans la guerre de communication qui lie majorité et opposition, il va falloir faire de plus en plus attention aux artifices de propagande ou aux insinuations. La transparence de la vie démocratique a ceci de bien qu’elle permet aux citoyens de démêler le vrai du faux, leur donne les moyens de contrôler que les arguments sont fondés ou non. Bienvenue comme je le disais dans un récent article, dans une nouvelle ère pour la démocratie à Bandol.

Frédéric METEY
www.bandolais.fr

.





2 Commentaires

  • Pour diverses raisons, j’ai cherché un renseignement sur le site de la mairie de Dax, et j’ai découvert que les séances du C.M. sont filmés et à disposition depuis octobre 2008. Le lien ci-joint explique la démarche du maire. Je trouve que ces vidéos sont excellentes et parfaitement audibles.

    http://www.dax.fr/default.asp?IDPAGE=788&cnf=1|5BE5CD09

  • @ Claude Seux-Bos le 12//11/2010 à 20h23 mn
    Merci pour cette info, je vais l’utiliser sur mon blog en espérant que notre Maire s’en inspire.