Ici, pas de coups bas ! Juste le débat…

Les mots peuvent être sévères. Et quand je critique, ils portent d’autant plus fort que j’exprime sincèrement ma façon de voir les choses.
Pour autant, mes « attaques » sont propres car il n’y a ni enjeu ni calcul, pas de coups bas au service d’une ambition politique personnelle: je n’en ai pas. Je me suis souvent expliqué sur ma démarche citoyenne. Comme l’a encore démontré un précédent article, cela implique aussi parfois de respecter le droit de réponse.
Dans la récente série de 3 billets publiés au sujet du site des amis de Marcel BOGI, le troisième écrit à chaud dans le feu de l’actualité était apparemment infondé si on se base sur le retour à l’identique du site après ce qui fût donc très certainement un problème de serveur (que m’indiquait son président par mail dans les 24H). Dès que j’ai su et pu, j’ai publié les correctifs au fur et à mesure, de la façon la plus honnête possible. Et cet article vient donner une visibilité complète à ce correctif.
J’ai également invité Marcel BOGI (via le Président de l’AMB) à me faire parvenir un article comme droit de suite: eh oui, je ne suis pas rival, et je n’ai aucun mais alors aucun problème à permettre un droit de réponse aux gens que je mets en cause… Libre à lui d’en user (et d’expliquer voire promouvoir son association), car il reste quand même deux points sur lesquels nous attendons des explications et/ou des faits:…/…


…/…
– la diffusion vidéo du conseil municipal annoncée très très curieusement sur son site et non celui de Bandol (et quelles modalités de mise en oeuvre).

– ma mise en cause de sa fidélité à « son » Maire par (me semble-t-il) l’activation ou la montée en puissance de ce que je considère comme un outil de campagne électorale: le site de l’AMB.
– si en même temps je pouvais avoir une explication du fait que ma société bandolaise n’est toujours pas référencée sur le site municipal, ça me ferait plaisir, mais c’est pas l’important.


En tous cas il est certain que la nervosité perçue pendant cet incident (façon de communiquer avec moi, statistiques du blog affolées, etc.), montrent que le microcosme politique bandolais n’a toujours pas compris ce que je fais: on me perçoit encore et toujours comme un danger, un ennemi. C’est sûr qu’un « ennemi » qui vous invite à répondre par un article dans son propre journal, ça brouille les repères d’un monde politique où un Maire accorde un quart de page pour ses opposants dans un magazine qui contient 16 pages (ah ça c’est sûr, ça leur fait du changement, et ils sont pas habitués, faut les comprendre: je pense que nos politiques ont même du mal à imaginer un truc aussi éloigné de leur culture, raison de leur suspicion envers moi)…
Les citoyens ne font pas de coups bas messieurs nos élus (on se contente de les comptabiliser – cf.: tous les conseils municipaux).
Ici, c’est débat et transparence, rien d’autre. Ce qui me permet de corriger avec le maximum d’honnêteté et d’efficacité quand c’est nécessaire (j’hésite d’autant moins que je n’ai rien à vendre – ça me fait aussi une différence avec la presse): encore un truc qu’il va falloir intégrer.
.





2 Commentaires

  • Fred,
    A partir du moment où t uconsidéres que l’AMB est un outil de campagne electorale pourquoi ne l’inscris-tu pas en lien des websites et blogs bandolais dansla catégorie « blogs politiques » au côté de celui du groupe Barois qui s’essaye à la reconquéte du pouvoir perdu sur internet, et de ceux de M Sauzet et de la section socialiste de bandol,inactifs depuis l’élection. Le site des amis de M BOGI ne figure pas non plus dasn ta liste de liens des associations bandolaises (sans doute un probléme de choix de rubrique)
    Loin de soupçonner ni un « coup bas » de notre grand reporteur bandolais, ni de la mesquinerie compte tenu de la haute opinion que j’ai de toi ,et encore plus celle que tu as de toi-même (style « je ne suis pas sur la liste du site officiel donc je ne mets pas en lien les associaltions qui en sont proches »), , pourrais tu être un peu plus cohérent ? merci d’avance
    Pierre

  • @ Pierre Olivier:
    Je ne considère l’AMB qu’avec la plus grande interrogation.
    Outil de campagne, certainement comme je l’ai déjà écrit, mais a priori plutôt interne à une équipe (programme des activités de l’association). Rien n’y figure pour le citoyen lambda, et je n’ai même pas trouvé une explication de l’AMB qui s’adresse aux non-membres (histoire de recruter de nouveaux membres par exemple). La page QUI SOMMES-NOUS donne la composition du bureau, mais pas une ligne sur ce à quoi sert l’AMB (ça stimule mon imagination comme on me l’a fait remarquer).
    Donc si c’est un outil interne à une équipe, il faudrait presque mettre un accès par mot de passe, et ce site n’est pas à signaler sur une liste de sites webs bandolais (je rappelle que je ne m’y suis intéressé et n’en ai parlé qu’après que Marcel BOGI m’ait parlé de son site).
    Pour autant, 3 petites informations municipales paraissent égarées au milieu de ce site interne à l’AMB, dont une finalement plutôt grosse: l’annonce de la diffusion vidéo des conseils municipaux. Et là commence le mélange des genres. Et ma perplexité d’autant que cela ne fait écho à rien dans la communication officielle de la ville…
    Alors si on veut que je rajoute l’AMB, aucun souci (d’ailleurs je le fais de ce pas) dans la liste des sites à signaler, et je remercie les bandolais qui prennent comme toi la peine de m’aider à faire de ce site totalement amateur et que je maintiens sur mon temps de loisir ou de sommeil (et parfois comme maintenant sur mon temps de travail), un site le plus pertinent possible: merci à tous de me signaler les sites qui méritent d’être listés.
    Si d’autre part tu penses qu’en signalant un blog en état de mort clinique, je donne un avantage à l’opposant Sauzet, ou qu’en laissant un lien vers le site végétatif depuis 15 mois de la section bandolaise du parti socialiste, je leur rends service, c’est mal connaître le fonctionnement d’internet d’une part, et les réactions des internautes face à ce genre de jachères d’autre part.
    Enfin, si tu souhaites une cohérence professionnelle dans mon approche, il va falloir envisager que tu montes l’association des amis de bandolais.fr qui grâce à ses activités et aux cotisations de ses membres pourra, souhaitons-le, verser un ou deux salaires qui permettront certainement une qualité journalistique.