Guerre déclarée aux anonymes déloyaux ! Un front uni se met en place.

Marcel BOGI et Christian PALIX (Bandol2008.fr) ont décidé de réagir et se laver des soupçons qui pesaient sur eux avec des anomalies possibles sur leurs sondages, de façon très claire et carrée. Dont acte.

Leurs explications rappellent aussi les limites de tout sondage sur Internet : on est plus dans le militantisme que dans la consultation représentative. C’est l’une des raisons pour laquelle je n’ai jamais agrémenté mes pages web de ce genre d’outils, sauf peut-être comme gadget sur des choses rigolotes, sans importance, et je ne me souviens même pas en avoir usé.

En réponse à leur souhait, je suppose que Jaxx qui a déjà rendu public les adresses IP (adresse internet de la machine utilisée) de commentateurs anonymes et pollueurs ne verra pas d’objection à effectivement rendre disponibles les adresses de ceux qui se lâchent de façon courageusement anonyme : publiquement ou en les mettant en pool avec les autres auteurs de sites bandolais, en campagne ou non.

Pour ma part je n’ai pas encore subi sur bandolais.fr ce genre de pollution, mais je pense faire le ménage quand nécessaire (il reste possible de m’insulter, je répondrai simplement comme je l’ai fait en pareil cas dans mes autres blogs). Et je me tiens à la disposition de ceux qui, confrontés à ce problème de mauvaise utilisation d’espaces démocratiques, voudront s’en protéger…

L’équipe de Michel SAUZET m’a également demandé de ne pas accepter les anonymes, ce qui pour l’instant ne me paraît pas 100% indispensable, beaucoup de lecteurs n’étant pas très au fait de ces technos, et pouvant avoir des difficultés avec la manière de remplir les formulaires de commentaires (ne serait-ce que des fautes de frappe). En revanche, si le risque de dérapage m’apparaît réel et récurrent, je n’hésiterai pas à activer la nécessité de s’identifier avec la solution TypeKey proposée par ma plateforme de blogging. Ce sera beaucoup plus contraignant pour tout le monde, mais si ça doit améliorer le niveau des échanges, j’y recourrai. Fantaisistes, plaisantins et autres mal-intentionnés, passez votre chemin…

C’est confirmé, en 2008, Internet jouera un rôle dans la campagne des élections municipales à Bandol. Dans le cas de ma démarche, l’intention est d’élever le débat. Et je remercie ceux qui m’ont déjà encouragé, par leurs commentaires ou leurs emails directs.





Article suivant : Bandol-pratique.com

Un commentaire

  • En fait, je finirais ptête par une validation par code dans un mail, ou un truc du genre… car si je ne veux pas trop obliger a afficher son vrai nom, je veux en tout cas pré-valider l’e-mail de manière automatique.
    Pour ce qui est de publier les IP, bah, c’est pas encore fait, mais j’en aurais pas pour longtemps.
    @+