Grand ramassage bidon à Bandol

Un prospectus annonce un ramassage lundi prochain sous couvert écologique et humanitaire : fringues, linge de maison, chaussures, etc., tout ça sera envoyé dans des pays pauvres et réutilisé. Comme c’est une entreprise privée qui officie et que la ficelle humanitaire est un peu grosse, on vous promet une bonne conscience solidaire : vous faites même un geste pour l’emploi!!! Toutes les bonnes âmes y trouveront un motif à donner quelque chose, et plutôt en état de servir que pour finir dans une chaudière. Sont vraiment pas cons ces fripiers: autant que ça ait une valeur marchande…

20120712-182726.jpg
C’est grâce à un blog citoyen de la petite ville de Lamorlaye pres de Chantilly qu’on apprend qu’ils ont déjà vérifié les infos, et que l’identification de l’entreprise injoignable, est usurpée (sous ce numéro exerce une entreprise de commerce automobile). Visiblement la collecte n’a d’ailleurs apparemment jamais eu lieu chez eux, peut-être la faute à ce blog qui aura attiré l’attention des autorités sur cette collecte au tract un peu trop vert et propret pour être honnête.

Si vous avez des trucs à donner, passez donc par les filières locales des associations connues.

F.M. – www.bandolais.fr

P.S.: la mairie signale par ailleurs que des escrocs démarchent les Bandolais ces jours-ci





Article précédent : Bandol va entrer en THS…

4 Commentaires

  • RASTOIN REVOLON Danielle

    Quelle drôle d’époque nous vivons!!! toujours être sur ses gardes !!! pas marrant !!!
    Merci Fred….!

  • si c’est vrai : que fait la police ?
    ça n’est pas compliqué de piéger les ramasseurs pour contrôler leur activité.

    Ou alors ……….trop occupé a contrôler si les étylotests ne sont pas périmés. Ca c’est une véritable arnaque organisée par des gens qui en veulent toujours plus et qui font ça le plus légalement du monde et en plus s’assurent le concours des forces de ……..l’ordre ?
    Malgré tout le mal que je pense des « chiffonniers et autre pattier à la sauvette de mon enfance » eux ils font ça pour assurer leur survie.
    Mais les autres ceux qui organisent la délinquance en col blanc ? ? ?

  • et si ce type de collecte s’assimilait à de la délinquance en col blanc? Car où est la différence quand on met en scène une opération qui regroupe sensiblerie, culpabilisation d’honnêtes gens, dits nantis, par rapport à ceux qui n’ont rien et qui ne verront jamais la couleur de la générosité de ces culpabilisés que l’on retrouvera sur des étals ?

  • ce n’est même pas de la grivèlerie.
    C’est de la simple publicité mensongère. Et celui qui donne n’est volé que philosophiquement. Certes c’est punissable mais y’a plus grave !

    Rien à voir avec la délinquance en col blanc caractérisée par une entente strictement mercantile entre des hommes politiques chargés de faire des lois et des industriels qui « suggèrent » ces lois qui ne sont destinées qu’à fabriquer du profit. On a ça aussi dans la captation des subventions pour la recherche, l’écologie, et autres vaches à lait à la mode. Egalement a valse des primes pour tel ou tel rapport publié par des commissions d’enquête plus ou moins bidon.
    Exemple la marguerite dans la baie de Bandol ou les Rapports de l’épouse du maire de Paris, etc ……… Il y a des miliers d’exemples dans les tiroirs des juges qui savent que les instructions finissent presque à chaque fois en classement vertical.
    Il y a toujours une valeur morale qui est agitée comme un hochet pour légitimer la captation d’argent du collectif vers les intérêts particuliers.
    C’est ça la délinquance en col blanc. Les éthylotests en sont une très belle illustration, fondée sur un soucis sécuritaire incontestable ……….. et hop une charge de plus dans le coltar ! En France c’est infini, Jusqu’à l’écœurement, jusqu’à la névrose. Bientôt la police va distribuer des badges anti-sale gueule aux victimes du délit de sale gueule. Je propose des croissants jaunes au moins on saura ou on va. A partir de dix bons points on aura droit à une image : dix contrôles = un badge. (véridique).
    C’est ce qui m’amène à écrire que d’attaquer la valeur morale des « fripiers » Y’a plus grave ! ! !
    Pendant ce temps les chinois travaillent et leurs entreprises parviennent à faire du profit ce qui est indispensable. Nous en France on nous a même interdit l’usage du cutter et il faut être « diplômé » pour avoir le droit de brancher une rallonge électrique (véridique ! ! ! ).
    C’est de ça qu’on crève, ça et le poids invraisemblable des TES et des BES.