Gabegie de papier

ArbreJe ne sais pas si les comptes de campagne révéleront un jour le gâchis de papier qu’occasionnent les élections municipales, mais c’est spectaculaire.

En particulier de la part des deux grosses écuries, je collectionne les programmes et autres publications de propagande communication… Il est vrai que j’ai assisté à plusieurs meetings de chacun, mais les recevoir PLUSIEURS fois dans ma boîte aux lettres, là il y a vraiment oubli de tous les principes de gestion au profit d’un matraquage assez puant. D’autant qu’on voit vite quelles sont les équipes qui ont les moyens de diffuser leur baratin, et celles qui doivent faire avec les moyens du bord (ah, le pognon!).

Si dans cette campagne on subventionnait chacun pour la quantité de textes produits, je pourrais soit être Maire de Bandol, soit prendre une année sabbatique au regard de ce qui se dépense en imprimerie…



Quant il s’agit de la guerre électorale, le souci écologique est dans les mots, pas dans les faits.





Article suivant : Bataille de chiffres

2 Commentaires

  • Je ne suis pas sûre que ce soit du matracage mais certainement aussi une mauvaise organisation de la distribution parce que de mon côté je n’ai pas reçu grand chose ! c’est trop injuste !On pourrait suggérer au futur maire une récup pour le recyclage des prospectus après le 16 mars …

  • Sale temps pour les arbres!!!

    Il reste une bonne grosse semaine de campagne. C’est court. Et les bruits ou rumeurs vont être rendus et contredits à base de tracts, coups pour coups.
    Les photocopieuses doivent tourn…