Finitions du « 11 novembre »

Mise à jour: selon mes sources, les autres places motos vont être aménagées à l’identique. Quant à la position des bittes (centrale, qui ne protège pas les motos situées sur leurs extérieurs), c’est un choix de compromis pour laisser une marge de manoeuvre aux voitures sur des places courtes: tout repose donc sur le civisme des automobilistes quant au respect de ces morceaux « extérieurs » de places « motos ». Et ma crainte que des deux-roues soient endommagés par des voitures qui « manoeuvrent donc sur des places courtes » se trouvent donc renforcée (mais je comprends le choix technique).
J’avais râlé au sujet des places deux-roues de l’avenue du 11 novembre, dès avant les élections.
2rouespark1.JPG
Hier soir en rentrant de la réunion mensuelle des bloggers (et amateurs du genre) à Bandol, j’ai remarqué que des finitions allant dans le sens souhaité avaient été réalisées sur 3 des 5 ou 6 emplacements « deux-roues » de l’axe central bandolais. Je ne sais pas si c’est une décision datant de l’ancienne équipe municipale qui a tardé à se matérialiser, ou si c’est un aménagement décidé par l’équipe Palix/Bogi, mais en tous cas, c’est un progrés qui ravira tous ceux qui profitent du climat de Bandol pour circuler de façon plus commode qu’en voiture. Et ça devrait aussi plaire aux piétons avec moins de deux-roues en stationnement toléré sur les trottoirs.
2rouespark2.JPG
Seuls le 1er (tout en haut du 11 novembre) et 5ème emplacement (le plus en bas, presque au carrefour de la rue des écoles), n’ont pas reçu leurs 2 poteaux anti-stationnement de voiture (et étaient occupés par des autos ce matin encore à mon passage): soit parce que ce sera fini dans les heures qui viennent, soit parce que les décideurs ont trouvé suffisants les emplacements cycles « traités » et prévoient de réaffecter les autres places aux voitures (mais je ne sais pas).

Reste que cette solution n’est pas parfaite (vous allez me dire que je suis tatillon), …/…


imperfection.JPG…/… car si on s’en tient au comportement de certains, il est toujours possible aux voitures de « mordre » sur l’extérieur des poteaux (en piquant une place moto au passage, et dans ce cas précis, en étant de plus « garée » à cheval sur le trottoir et sur la place « motos »), ou encore aux voitures qui manoeuvrent de venir s’appuyer sur les deux-roues stationnés sur la partie externe de ces emplacements (ce que j’évoquais à l’époque de mon premier article sur ce sujet: « Aucune protection … ne protégeant les deux-roues des voitures qui se garent éventuellement « à l’oreille« ). Concevoir des aménagements c’est bien: le faire en concertation avec les usagers ou des spécialistes de la question, c’est mieux…
Mais vous avez raison, je suis tatillon.





3 Commentaires

  • @Fred
    Et oui, je rentre ce jour de Perpignan, et je m’apperçois que le même sujet revient en permanence. Oui tu es tatillon!! Mais uniquement en ce qui concerne les deux roues!! Tu sembles moins t’intéresser aux autres usagers des rues. S’il est évident que certains automobilistes ne respectent pas la courtoisie ou tout simplement les règles du savoir vivre, certains utilisateurs de 2 roues agissent de la même manière!!!
    Passons aux autres utilisateurs de la rue, trouves tu normal qu’une maman avec une poussette ou un handicapé sur son fauteuil soit obligé de descendre du trottoir car il y a un véhicule (oui soit une automobile, soit une moto) garé en plein milieu du trottoir et n’autorisant que le passage d’une personne à pièds à condition qu’elle ne soit pas encombrée par un paquet volumineux.
    Alors pointilleux, même casse … si tu le veux, mais pour tous, pas de sectarisme catégoriel.
    A+ Serge

  • @ Serge: si par « le même sujet en permanence », tu veux dire « 11 novembre », tu vas rire mais c’est pas fini: j’ai d’autres sujets autour de ce thème en stock (faut dire qu’un chantier de cette envergure, ça alimente forcément la réflexion)…
    Uniquement les deux-roues m’intéressent? Ah non, il y a méprise. Beaucoup de choses m’intéressent, mais j’ai une vie (à multiples facettes) un peu remplie, et je parle plus volontiers de ce que je connais. Je n’ai probablement pas assez de temps pour développer l’empathie me permettant de porter le même regard sur nos infrastructures qu’une femme enceinte, un mal voyant, ou un polyarthritique. Si j’en étais capable je serai certainement candidat en politique car je pourrai croire en ma capacité à résoudre les problèmes en tenant compte de la réalité de chacun.
    Je fais ce que je peux, et si je ne traite pas tous les points de vue, tu sais que chaque bandolais est libre de me transmettre un papier faisant valoir son opinion. Que ceux qui veulent parler d’autre chose que des motos et du 11 novembre s’empressent de prendre la plume (le clavier), je les publierai, voire d’ouvrir leur propre blog. Mais pour la moto je continue de revendiquer une certaine expérience, et je te confirme que tu as remarqué à juste titre qu’il y a (à peu près) la même proportion d’égoïstes incivils chez les motards que dans le reste de la population… Mais il sera encore plus légitime de reprocher aux motards leur stationnement parfois anarchique le jour où les infrastructures leur feront de façon définitive une place correspondant à leur usage et à leur densité (c’est en bonne voie).
    Je ne peux pas croire que tu m’accuses sérieusement de sectarisme catégoriel… Pas après 300 articles?! C’est un « effet de style », n’est-ce pas?

  • @Fred
    Et oui Fred, j’aime bien te taquiner!! Car comme l’on dit: »Qui aime bien châtie bien ».
    C’est tout simplement un effet de style.
    Mais tout de même, il n’est pas besoin d’être enceinte (je ne pense pas l’être malgré mes abdominaux proéminents), ni être cloué dans un fauteuil roulant pour s’imaginer de leurs difficultés pour circuler sur des trottoirs encombrés de motos, cyclos et autres véhicules à moteurs.
    Ce n’est pas les articles sur l’avenue du 11 Novembre qui me dérangent, mais à travers tes articles, il me semble que tout tourne autour des deux roues. Et si l’on compare tous les modes de circulation qui emprumptent cette avenue, je pense que sans me tromper en partant du plus petit nombre et en allant vers le plus grand, nous avons: Camions et car – 2 roues – Automobiles et enfin piétons. Sur ce point, la réalisation est correcte, car dans sa conception, elle avantage le plus grand nombre d’utilisateurs!!!
    A+ Serge