Fin du procès Bandol-blog

  • Publié le 11 Déc 2013
  • Commentaires fermés sur Fin du procès Bandol-blog
  • DiversTechno/Web

Lundi, le tribunal a prononcé la relaxe dans l’affaire qui opposait Mme Frédérique Connat à Bandol-blog et 3 commentateurs (dont son ex-mari Pierre Lerat). C’est le premier et unique procès qui aura impliqué un blogueur depuis que Jaxx puis moi-même avons ouvert la voie de l’expression citoyenne en ligne à Bandol en 2007.

Je rappelle qu’un blogueur est seulement l’hébergeur technique (et non pas l’éditeur ou le co-auteur) des commentaires déposés, s’ils sont déposés librement (comme c’est le cas chez moi, hormis une liste d’une petite dizaine de personnes qui ont poussé le bouchon un peu loin de mon point de vue, et sauf décision temporaire automatique du système de filtrage anti-spam). Le blogueur/hébergeur est donc systématiquement convoqué, puis, sauf s’il a commis une faute lui-même, relaxé dans la presque totalité des affaires du genre en France.

N’ayant pas suivi de près le cas, ni lu les écrits concernés au moment où ils étaient en ligne, je ne saurais me prononcer, mais le dossier a été jugé, et je suis heureux que l’affaire Bandol-blog ne se soit pas illustrée par une dérogation à cette jurisprudence quasi constante (les commentaires étaient à l’époque libres sur Bandol-blog).
Tout au plus peut-on regretter que la sagesse des uns et des autres ne l’ait pas emporté, et qu’il ait fallu encombrer les tribunaux avec des problèmes interpersonnels qui n’auraient pas dû être traités en ligne, mais en se parlant.

D’ailleurs, par ce qu’on m’en a rapporté, et considérant que s’il n’y avait pas forcément matière à tribunal, il a pu quand même y avoir dérapage, et un peu de nervosité autour de cette plainte, je ne vous laisse pas le loisir de commenter ici. Si ça peut éviter de créer un deuxième dossier judiciaire dans la vie des blogs bandolais, je suis heureux de réaffirmer ici que Bandolais.fr est mon blog, et que les règles ici, après la loi, c’est moi qui les fixe (les habitués savent comment ça se passe, respectent à peu près les usages, et se souviendront des nombreux articles pédagogiques dont j’ai notamment émaillé les premières années de ce site, ou le pied de page ci-dessous).

F.M. – www.bandolais.fr