Fin des rencontres du web bandolais

Mardi prochain, on pourrait célébrer le 6ème anniversaire des rencontres du web bandolais, initiées en janvier 2008. L’édition de décembre dernier marquait la fin d’un cycle de 6 années complètes, déjà. On pourrait le célébrer, mais pour moi c’est fini : je ne les organiserai plus.

Crées alors pour inciter les politiques bandolais, et les électeurs, à s’intéresser aux moyens de communication très accessibles donnés par le développement d’Internet, pour que l’information sur ces outils circule, pour que les acteurs et les citoyens s’emparent des possibilités d’intéresser leurs concitoyens à la politique, et que des contre-pouvoirs naissent (en particulier à l’échelon local où ils font cruellement défaut), ces réunions ont-elles encore du sens en 2014 ? Tous les candidats aux prochaines municipales savent maintenant comment faire pour être présents en ligne, l’ont expérimenté et pour la plupart sont dotés des canaux online nécessaires à une campagne électorale moderne : site web, présence sur les réseaux sociaux (et s’ils n’en ont pas, je veux croire que c’est un choix qui a été réfléchi). Pour ceux qui veulent se lancer comme substitut d’une presse régionale qui couvre mal le micro-local, les sources d’inspiration et d’information sont aujourd’hui nombreuses, et rien de plus facile que de contacter des « anciens » pour poser des questions avant de franchir le pas.

De ce point de vue, l’évangélisation pédagogique a été faite, et la tendance nationale montre le chemin parcouru à l’échelle d’un mandat de maire partout en France.
Bien sûr, c’était aussi une occasion mensuelle d’échanger entre bandolais passionnés par la vie de leur ville. Mais les derniers mois m’ont laissé une impression mitigée, et je n’ai pas envie de gérer cette organisation au coeur de la campagne, avec d’éventuelles tensions entre des gens qui sont engagés dans des équipes électorales rivales, et qui ne viendraient pas dans l’esprit initial de ces rencontres. Ma foi si des adultes veulent se parler, ceux qui sont venus au gré des 60 réunions de ces dernières années sauront entrer en contact, ont eu l’opportunité d’échanger leurs coordonnées : j’ai assez fait pour brasser les gens de toutes tendances et sensibilités, et ce n’est pas à 2 mois d’une élection qu’il faut se réveiller.

Bref, les raisons pour lesquelles j’avais créé ces rencontres ne me paraissent plus suffisamment motivantes et nécessaires en 2014, à un moment où je ne peux consacrer autant de temps à cette activité qu’en 2008 (où j’avais libéré énormément de temps pour suivre un sujet que je découvrais largement). Alors ça m’a pris, la semaine dernière, la décision s’est faite en un instant, évidente. Comme un premier pas vers la fin de ce blog, qui arrive vite et m’apparaît encore lointaine tant il reste à écrire.

Du point de vue du blog, l’impact sera limité car ce n’est pas par ce canal que je m’informais de la vie locale, et ceux qui pourraient avoir envie de me causer des sujets bandolais trouveront comme d’habitude sans difficultés mes données de contact sur ce blog. Enfin je vais peut-être retrouver la ligne en arrêtant ce RV mensuel : depuis un ou deux ans, c’était aussi devenu une réunion de gourmands où je me faisais mon orgie mensuelle de desserts (gâteaux au début, et puis bonbons aussi par la suite).

Quelques mots encore pour remercier tous ceux qui sont venus au cours de ces 6 ans de rencontres, et notamment à la bonne trentaine de personnes qui comme un noyau dur ont fait vivre ce concept même dans les mois froids, les soirs de pluie ou de foot à la TV, etc., à un moment où un autre de ces 6 années.

Le concept d’une rencontre informelle pourra certainement reprendre, avant, ou après le prochain scrutin pour plus de sérénité, et si des volontaires veulent se coller à son organisation, la formule ne demande qu’à renaître, améliorée.

F.M. – www.bandolais.fr





6 Commentaires

  • […] rencontres du web bandolais sont le premier élément de vie sociale que j’ai envie de citer même si je viens d’y mettre un terme, car ce fût un facteur important de ma socialisation à Bandol. Au fil de ces 6 ans, j’ai […]

  • Je comprends et ce n’est pas faute moi aussi d’avoir tenter de faire participer les politiques (monsieur Palix avait participé à une de tes réunions)
    Bon vent, Fred.

  • CHristian Viala

    Celle du 6eme anniversaire on pourrait quand même la faire, non?
    Allez… Je vais lancer un sondage! 🙂

  • Bonjour Fred
    Je comprends ta position de neutralité et t’en félicite, tout comme les risques de dérapages durant une campagne électorale.
    Donc rendez-vous en avril, je reviendrai après une si longue absence!!!!

  • Je partage ton analyse sur les tensions ressenties lors des deux dernières rencontres. Tu as raison de les suspendre, ce serait dommage si jamais il y avait un dérapage. Je sais que nous sommes entre adultes mais de nombreux exemples sont là pour nous montrer qu’avec la politique tout peut arriver.
    Je suis partant pour mardi prochain si cela doit se faire. Par contre il serait souhaitable de faire une petite fiesta après les municipales pour la clôture de ton blog.

  • @ Christian et Claude : j’ai participé à plus de 55 réunions sur les 60 que j’ai organisées, et ne plus y penser pour les 3 prochains mois me va bien. En revanche, un pot pour le point final en avril, c’est une idée plaisante. On en recausera à ce moment là….