Fichtre! Qu’on me prête bien des choses!

  • Publié le 17 Oct 2009
  • Commentaires fermés sur Fichtre! Qu’on me prête bien des choses!
  • Vie de ce blog

Certains ont une opinion de moi biaisée par leur mode de lecture. J’ai fait de l’humour dans un article où j’accusais mon ami Jean de me lire de travers, mais le problème est plus sérieux que je ne le pensais et cette fois, bien réel.
Par le jeu des liens qui figurent dans les pages internet, vous pouvez cliquer chez moi vers un site extérieur. Je ne suis pas responsable de ce qui y est publié, et encore moins si vous cliquez sur d’autres liens une fois arrivés à cette nouvelle destination. On m’a reproché un article sur le clocher d’une commune du haut var, que je ne connais ni des lèvres, ni des dents ni d’Eve ni d’Adam… Il s’agit clairement d’un problème de formation, et si vous êtes potentiellement concernés, il faut vous faire accompagner pour savoir décrypter un écran et tous les signes et symboles qui y figurent et qui permettront de vous repérer. C’est mon métier que de former les gens à cela, mais c’est aussi beaucoup moins cher en cours collectif à la médiathèque: vous avez des solutions.
Non je ne suis pas le père d’Internet, et tout ce qui s’y publie ne m’est pas imputable, même si au départ de vos découvertes, vous surfiez sur Bandolais.fr…

Plus inquiétant, on me lit très distraitement. Quelqu’un m’a félicité pour mon article sur « I Muvrini« … Problème, cet article effectivement publié sur Bandolais.fr n’est pas de moi mais de Michel SIFFRE. Je ne sais pas comment rendre les choses plus claires: le nom des contributeurs occasionnels précède le titre, et figure en signature de l’article. C’était un article positif, et on n’avait rien à me reprocher. Mais je me dis que sur les articles plus critiques, si vous me lisez aussi légèrement, aucun doute que mes argumentaires soient parfois mal compris, et qu’on me reproche d’être souvent acerbe sans tenir compte de mon raisonnement. De grâce, si mon opinion vous choque parfois, assurez-vous que vous m’avez bien lu. Les choses sont déjà assez compliquées pour qu’on ne me juge pas que sur des extraits de mes écrits.

De plus je sais que certains me jugent sans me lire, par ce qu’on leur rapporte de mes articles. A ceux-là je recommande de ne se fier qu’à l’original
Frédéric METEY
www.bandolais.fr
.