Faut-il plusieurs blogs à Bandol ?

Beaucoup de gens m’interpellent sur le sujet, en ligne et hors ligne, ne trouvant pas forcément nécessaire un second blog pour traiter la vie de Bandol.
J’ai déjà argumenté en faveur de cette multiplication.
Et la preuve est déjà faite que j’ai raison:
dans les commentaires qui fleurissent sur le nouveau « lesbandolais.com« , on voit signer des gens qui jamais n’étaient intervenus ici, et semblent se jeter avec envie sur ce nouveau canal. Le meilleur exemple n’est-il pas signé Marcel BOGI:…/…


…/… à ma connaissance, on n’avait plus vu d’intervention du premier adjoint sur Internet depuis son site de la campagne des municipales de 2008, à l’exclusion du site de son association d’amis (où la tentative de communication laisse un souvenir discutable)… Et aurait-il laissé espérer sa venue aux rencontres du web bandolais tant qu’un seul blog emplissait le panorama local? idem pour le Maire, qui pourrait venir le 20 octobre suite aux invitations que les participants lui ont adressé, mais qui n’aurait peut-être pas trouvé le même intérêt tant qu’un certain pluralisme des supports ne se manifestait pas…
Qu’est-ce qui pourrait bien justifier qu’on s’en tienne à un seul blog (à part la paresse de devoir suivre plusieurs sources – ce qui soit dit en passant est largement facilité par les outils techniques qui existent aujourd’hui) ?
Frédéric METEY
www.bandolais.fr
.





11 Commentaires

  • Je profitte pour remercier Fred pour les liens qui permettent aux lecteurs de bandolais.fr qui peuvent
    venir sur mon blog facilement.
    Je n’ai pas encore réussi à faire la même chose sur le mien.

  • Je saisis mal cette frénésie à vouloir soudain inviter un personnage « public » à ces réunions, absolument. Tout le monde est libre d’y venir, non ? Y aurait-il des élections prochaines et les réunions du web deviennent-elles autre chose ? Plus de blogs bandolais, c’est très bien, mais il faut peut-être faire les choses dans le bon sens… un nouveau blog est né et je lui souhaite une longue vie. Maintenant il faut le remplir.

  • Je ne dis pas que je compte sur vous pour le remplir, parceque je suis chez fred, quand à la frénésie qui s’est emparée de quelques uns, elle n’est pas si grave que ça.
    Je vous invite à participer à ces réunions du blog bandolais, si ce n’est pas déjà fait.
    Les hommes politiques sont des hommes comme les autres, et s’interresser à la vie politique alors qu’il n’y a pas d’échéance en vue , je pense que c’est louable.
    On ne peut pas nous accuser de le faire par intérêt.
    Merci pour votre encouragement, je ne vous cache pas que c’est une tâche difficile.

  • @Nathalie
    La frénésie si il y en une, elle tiend au fait que, une foultitude de bruits courent et qu’il est bon d’y mettre un frein.
    Christian

  • @ Christian VIALA
    Je ne résisterai pas à cette courtoise invitation et tacherai donc de venir à cette réunion !
    Bien cordialement
    (eh ben moi aussi je suis INVITÉE, nananère, …comme monsieur le maire !… z’êtes jaloux hein !…)

  • Monsieur VIALA vous avez participé à une réunion et le blog de Fred a 2 ans. Puisque l’exercice vous passionne, sachez que Nathalie était de la première séance des réunions (janvier 2008), et que régulièrement nous avons ses commentaires, articles et photos.
    Jusqu’ici, et sans chef, ce groupe se perfectionne (internet) et débat dans la joie et la bonne humeur. Un de nous a suggéré d’inviter une personnalité, pas tout le conseil municipal en même temps. Par convenance Monsieur le Maire doit être le premier puisque souvent sur la sellette.
    Le blog ne correspondait pas à vos attentes bravo de vous lancer. Mais pour ce qui est des réunions, en tant que dernier arrivé, prenez le temps d’appréhender le groupe et son fonctionnement avant de prendre seul des initiatives dans tous les sens. Pour s’intégrer, il faut d’abord écouter.

  • Enfin, un peu de grâce et de sourire dans ce monde de brute…
    :-))

  • Et avant d’écrire il faut avoir tout les éléments en main pour pouvoir juger.
    Frederic Metey vous donnera une explication.
    Toutes mes excuses si je vous ai choqué, mais je n’ai pas l’habitude de prendre des chemins de travers pour aller quelque part, c’est pour cette raison que je ne fais pas de politique.
    Cordialement.

  • Euh, je suis pas bien sûr de ce qu’il faut que j’explique…
    Si c’est le fait que plusieurs invitations ont été lancées pour le 20 octobre, je citerai simplement ce que tu en as dit en commentaires sur ton blog:
    http://www.lesbandolais.fr/?p=5&cpage=1#comment-12 (concernant Marcel BOGI)
    et
    http://www.lesbandolais.fr/?p=5&cpage=1#comment-15 (concernant Christian DELAUD).
    J’ajouterai qu’à titre personnel, si je comprends et approuve qu’on mette les formes pour le plus haut représentant de la ville, nos réunions sont suffisamment ouvertes et connues pour que chacun puisse décider d’y participer ou pas. Dans le cas précis de Mr Delaud, il m’avait assuré lors d’une discussion en pleine rue, qu’un jour, il prendrait le temps d’y participer, et je n’ai aucune raison de croire qu’il ne le fera pas (mais je crois qu’il a un agenda professionnel qui le conduit sur au moins 3 ou 4 continents)…

  • Tu sais Fred, tu dis que tes réunions sont connues, sans te faire de la peine, (mais il faut dire que je ne suis pas très branché politique), je ne connais bandolais.fr et les réunions du 3ème mardi du mois que depuis moins d’un mois.
    Si j’aurais su j’aurais venu avant…

  • @ Christian: aucune peine pour moi. Quand je dis que ces réunions sont connues, crois-moi, elles le sont des gens que nous avons envie d’inviter.
    Le petit monde politique de Bandol a été le premier lectorat de ce blog, et en a fait le tremplin initial. S’ils se montrent pour la plupart discrets ou absents des commentaires, je t’assure qu’en revanche les supporters politiques et les élus sont les plus assidus de mes lecteurs (ou se le font lire)… Les mauvaises langues prétendent que c’est pour nous surveiller. Les très mauvaises langues disent que c’est pour guetter le faux pas.
    Moi je dis que c’est pour entendre d’autres infos remonter du terrain, et ils ont raison. Mais ils sont peu nombreux à trouver utile de prendre un verre avec nous le 3ème mardi du mois, jusqu’ici.