Farewell Madiba

Ce blog ne traite normalement que de sujets relatifs à Bandol, avec de petites incursions autour, éventuellement de l’utilisation du web (en particulier pour l’expression citoyenne), et éventuellement les sujets touchant à des aspects généraux de la politique, à son éthique, notamment du point de vue du citoyen.

Et c’est en raison de ces derniers aspects, qu’aujourd’hui je veux faire une exception, pour une actualité du bout du monde, l’une des plus nécessaires exceptions qui soient : si je salue souvent Cyrano, parfois Don Quichotte, pour une fois et bien plus concrètement, aujourd’hui je veux saluer Nelson Mandela, peut-être le dernier des géants du XXème siècle, qui s’est éteint hier à 95 ans.

Je ne serai jamais un Nelson Mandela, ni même une fraction de ce qu’il fût, ou la plus dérisoire, mais l’inspiration venue de rares hommes comme lui entretient une petite flamme en moi, à l’heure où tant de choses, toutes les maladies d’une époque d’assombrissement civilisationnel, voudraient l’étouffer. Et cette petite flamme est l’une des rares belles choses en moi, l’une des plus belles choses en l’Homme.
Puisse le dernier souffle de « Madiba » faire vibrer ou rallumer cette petite flamme en chacun de ses contemporains, une ultime fois.

Farewell Madiba…


F.M. – www.bandolais.fr
crédit photo : South Africa The Good News / www.sagoodnews.co.za





Un commentaire

  • Trouvé sur internet tout à l’heure un hommage d’un ou d’une inconnu (e) PityYou007

     »
    R.I.P Nelson Mandela.
    The world needs another Nelson Mandela urgently »

    Il ne nous reste plus qu’à espérer.