Etat de l’internet municipal à Bandol fin 2010 – en 7 points

  • Publié le 29 Oct 2010
  • Commentaires fermés sur Etat de l’internet municipal à Bandol fin 2010 – en 7 points
  • Techno/Web

Ayant parlé il y a peu de la communication municipale notamment à travers les responsables Internet de la ville de Bandol, une petite liste de chiffres pourra peut-être redonner un peu de contexte à ces considérations.
Plutôt que de vous renvoyer seulement vers la fiche « label ville internet » (qui évoluera dans le temps), j’ai préféré en recopier les données pour en garder une trace à la date d’aujourd’hui. Ces chiffres sont données par la Mairie de Bandol à l’organisme du label.

Une liste en 7 points :

  1. Budget d’investissement annuel dans le domaine de l’Internet : 25 000€
    Difficile de dire à quoi cela correspond… C’est la facture de la refonte du site en novembre 2009?
  2. Budget de fonctionnement annuel dans le domaine de l’Internet : 164 715€
    Ca comprend a priori le coût de la cyberbase (une dizaine de PC, des animateurs qui vous forment toute le semaine en partenariat avec l’IFAPE).
  3. Animateurs de l’Espace Public Numérique (Cyberbase): 3
  4. Webmasters : 4 personnes
    Ca ne dit pas si sont comptés les webmasters bénévoles (je taquine). Il aurait été intéressant de savoir combien de personnes en équivalent « temps plein », mais c’est bien que plusieurs personnes soient en mesure d’assurer la continuité de service (vacances, etc.).
  5. Webrédacteurs : 11
    Je suppose que ça inclut les adjoints au Maire habilités à répondre sur le forum officiel de la ville.
  6. Nombre de points d’accès publics à Internet : 6
    Aucune idée de ce à quoi ça correspond. La cyberbase est le seul que je pense, et ça ne correspond pas au nombre d’ordinateurs disponibles sur place.
  7. Nombre de point d’accès privés à Internet : 7
    J’imagine que ça cumule le(s) cybercafé(s) et les hotspots (bar ou autre établissement proposant un accès wifi).

Ces données sont indiquées pour les @@@ de Bandol en 2010, et ce n’est pas le directeur de la communication/webmaster/créateur du forum/directeur de cabinet qui est mentionné en charge du site web, ni la responsable communication embauchée par le premier adjoint (dont je parlais ici), mais la personne qui signe une petite moitié des contenus mis en ligne sur Bandol.fr
A noter aussi que c’est toujours Jean-Marie SAGNIEZ qui est signalé comme adjoint en charge de l’internet, alors que le retrait de ses délégations a évidemment changé la donne cet été (une correction mineure).

F.M. – Bandolais.fr

P.S.: un article faisait un topo explicatif sur le label ville internet début 2008 ici.