En attendant les extraits vidéo du Conseil Municipal de Bandol ce lundi

cm 30 11 2009.JPGJe suis allé filmer ce soir encore le Conseil Municipal de Bandol, avec un long moment consacré au débat d’orientation budgétaire pour 2010. Comme il faudra quelques jours avant que je puisse vous proposer les images que j’aurai choisi de retenir, je vous propose déjà de laisser vos commentaires ici puisque pas mal de commentateurs réguliers étaient dans l’assistance.
Pour ma part avec un agenda encore compliqué cette semaine, j’ai jeté l’éponge à la moitié de l’ordre du jour: on en était déjà à 3H30 de séance (mais je suppose que les 12 points suivants auront été beaucoup plus rapides: les plats de résistance avaient déjà été servis). Il faut aussi signaler que …/…


…/… l’ancien et l’actuel maire de Bandol ont illustré le débat politique de façon souvent pathétique, et que leur duel induit des longueurs plutôt stériles: heureusement, c’est souvent drôle. Mais ça ne me réconcilie pas avec le jeu politique, dans lequel pas mal de mauvaise foi vient volontiers se glisser, et je suis parti fatigué. J’ai d’ailleurs noté qu’entre les différents bords de la salle, des regards, des interpellations plus ou moins familières, et d’autres signes, rappellent que beaucoup d’adversaires d’aujourd’hui ont été assis sur les mêmes bancs par le passé, et que les alliances évoluent (je ne serai pas surpris de voir de nouvelles alliances se dessiner avant la fin du mandat actuel – on commence à deviner des connivences, troublantes si on sait qu’au sein de la majorité, les lames sont très loin d’avoir été remisées dans leurs fourreaux, malgré les démentis): tout tourne autour d’un jeu de pouvoir que le conseil municipal permet d’observer d’une façon assez unique, et cela reste intéressant sur les plans intellectuels ou humains si on en a la curiosité.
Dès ce soir, me vient l’envie de distribuer quelques cartons à plusieurs de nos élus pour leur façon d’être dans le débat, mais sans vouloir stigmatiser le Maire, je lui ai repéré un nouveau tic de langage agaçant: après « mon ami Marcel » qui a longtemps retenti façon « méthode Coué », je note qu’il a une très curieuse façon de résumer les argumentaires de l’opposition lorsque celle-ci vote contre une résolution. Ca devient très vite, « on retiendra que vous êtes contre les jeunes », ou quelque chose comme « vous êtes contre la politique sociale de la commune »… Ca a pu avoir un effet plus ou moins comique sur un premier trait du genre, mais l’insulte faite au raisonnement qui a été défendu par ses opposants avec une telle dénaturation des propos tenus, avec la répétition finit par laisser une drôle d’impression, indigne autant de l’homme que de la fonction (des élus d’hier ou d’aujourd’hui soutiennent que François Barois était pire dans son mépris affiché des opinions de l’opposition, ce que je n’ai pas vérifié à l’époque): ridiculiser l’adversaire est semble-t-il une arme politique tentante, mais j’encouragerai Christian Palix à vérifier qu’elle n’ait pas à double tranchant, car cela ne sert pas son image de démocrate.
Je tâche de « dérusher » les séquences vidéo rapidement pour vous illustrer un peu tout ça, parce que s’il y a avait bien une caméra au fond de la salle, je ne sais pas si elle tournait, et en tous cas je ne me fais pas d’illusions sur la diffusion des images par la Mairie. Aux autres spectateurs de commencer le résumé et de livrer leurs impressions.
Frédéric METEY
www.bandolais.fr
.





2 Commentaires

  • muriel Anguenot

    meme impression que Fred : l’attitude desagreable du maire
    ridiculisant le moindre argumentaire de l’opposition municipale est fatigante , ça ne grandit pas le débat public ni celui qui l’anime ,qui décidément se croit toujours en campagne ; est ce une attitude défensive par manque d’assurance , ou bien un fonctionnement habituel ,
    le fait est que ça lasse .
    une question : a qui  » mon ami Marcel  » a t il donné sa procuration( au bout d’une heure de conseil municipal il est parti ) a son voisin ?a Christian Palix ?ou a François Barois ?

  • @ Muriel
    Je déroge à la règle que je m’étais fixée de ne plus écrire sur le blog de Fred, pour vous donner l’information que je viens de recevoir, Monsieur Bogi à donné sa procuration à Monsieur Jean-Marie Sagniez, élu de la majorité et son départ était prévu.
    Comme vous, je me posais la question.