Dernière des rencontres du web bandolais pour 2010

Noël arrive, mais les habitués de l’internet local consacré à Bandol se retrouveront une nouvelle fois avant la dinde, les cadeaux sous le sapin et les chocolats de fin d’année. Mardi prochain, 21 décembre, étant le 3ème mardi du mois, RV à 21H pour un dernier verre afin de commenter et clore l’année 2010.

Le cybercentre/vidéoclub Planète Café a la gentillesse d’ouvrir en nocturne une nouvelle fois pour nous permettre une autre session sur les hauteurs de Bandol variant de nos nombreuses rencontres dans les établissements du port le reste de l’année.

Pour les sujets Internet et web local, je suggère:

Et quant à l’actualité locale, elle ne manque pas de sujets à commenter… Bref, on ne devrait pas s’ennuyer, même si certains seront absents, plus occupés par les préparatifs des fêtes que par la vie « online » de notre belle cité.

Pour ma part, après mon absence (qu’on m’a reprochée – à tort*) de novembre, je ne manquerai pas cette dernière édition qui marque aussi la fin de la première décennie du haut débit en France (et quelle évolution!!!).

A mardi, 21H, au Planète Café,
face à la station service sur la route de Marseille

F.M. – www.bandolais.fr

* On m’a reproché d’être absent le 16 novembre, mais je rappelle que si ce blog sert de canal d’organisation aux rencontres du web bandolais, il ne s’agit pas de rencontres autour de Bandolais.fr.
Relire la page sur « 
nos réunions » qui explique depuis l’origine que les rencontres du web bandolais n’ont pas été créées pour fonder une association du genre « les amis de machin chose »… Que je sois là ou pas (ça arrive 1 voire 2 ou 3 fois par an), ne doit pas priver ceux qui prennent plaisir et intérêt à fréquenter l’internet local de Bandol sous toutes ses formes, d’échanges, et de pouvoir commenter informellement la vie bandolaise en ligne.
Mais je prends également ces reproches comme une marque si ce n’est d’affection, au moins d’appréciation du travail accompli, et remercie les auteurs de ces encouragements indirects, pour cette marque d’attachement à Bandolais.fr…





2 Commentaires