Contrôle du (mauvais) recensement 2011 à Bandol

C’est le 21 février dernier que Bandolais.fr s’inquiétait de la qualité des opérations de recensement effectuées à Bandol. D’ailleurs la ville avait bénéficié d’un petit délai supplémentaire pour compléter ce comptage et la récupération d’un maximum de fiches des foyers locaux.

Des bandolais m’ont informé mardi soir qu’ils avaient reçu la visite d’un agent de l’INSEE de Marseille qui opère actuellement un contrôle de 400 foyers bandolais, « dû à la mauvaise qualité du recensement » effectué en février 2011 (selon les informations qui m’ont été rapportées). J’ai tenté de contacter l’établissement de Marseille mercredi à 15H30 mais (vraisemblablement en raison du pont de l’Ascension qui démarre ce jeudi), leur standard téléphonique était fermé 1H avant l’horaire normal*.

Je ne sais donc pas s’il s’agit d’un échantillon, ou d’une liste de foyers ciblés présentant des différences par rapport au précédent recensement.
Je ne sais pas affirmer qu’il s’agit d’un contrôle authentique de l’INSEE*, mais je ne crois pas à cette excuse pour s’introduire chez les particuliers à des fins malveillantes (je vous incite cependant à la prudence habituelle face à tout visiteur inconnu « officiel » ou non).
Je suis évidemment intéressé par d’autres témoignages en commentaires qui confirmeraient cette visite dont personne n’a été prévenu et son motif exact, ou via la page contact de tout document utile (photo de la carte professionnelle de la personne se réclamant de l’INSEE), me permettant d’investiguer efficacement auprès de l’INSEE la semaine prochaine.

Dans l’immédiat cette information fait juste écho à l’alerte que je publiais 3 mois en arrière, et si elle se confirme dans les termes qui m’ont été indiqués, validera mes craintes:

  • la qualité des informations statistiques fournies aux services locaux ou de l’Etat et nécessaires à la bonne gestion de la ville sera insuffisante.
  • des gens ont été payés, qui pour faire et qui pour superviser et organiser ce recensement, avec le l’argent public, deniers publics qui seraient alors gaspillés.
  • Bandol sera peut-être soumise à un régime de la loi électorale ne correspondant pas à sa véritable catégorie, ce qui peut avoir des conséquences en termes de campagne électorale et notamment sur l’aspect financement (et il n’y a aucune raison que Bandol échappe à des obligations de transparence politique si la ville a dans la réalité franchi le seuil légal des 9000 habitants).

L’INSEE ne publiant les résultats du recensement que bien après l’opération de terrain, il faudra patienter encore longtemps avant d’en connaître les leçons, et en tout état de cause, je ne suis pas certain qu’on nous donne un indice de fiabilité façon « météo » précisant la qualité des chiffres qui seront publiés.

F.M. – www.bandolais.fr

* Au niveau de l’accueil téléphonique national de l’INSEE, on m’a confirmé que les opérations de contrôle sont normales, habituelles et effectivement en cours dans certains départements sans pouvoir me préciser la situation de Bandol (il faudra attendra la réouverture de l’agence régionale lundi – d’ailleurs vous constatez que quand les blogueurs adoptent des méthodes journalistiques, ça prend du temps pour recouper l’information – s’il y a des volontaires pour le faire à ma place lundi prochain…).
La mise en cause de la qualité du comptage à Bandol est bien selon mes interlocuteurs bandolais, le fait de la personne qui les a visités, et est cohérente avec la finalisation « à l’arrache » du recensement de cette année.





2 Commentaires

  • Jean-Pierre HECQ

    Ni en février , ni à la séance de rattrapage qui semble être en cours, nous n’avons vu d’agent recenseur, ni rien trouvé qui ressemble à un document qui soit lié à un recensement dans notre boite aux lettres! Pourtant, elle est bien visible, et tous les jours, tant la préposée de la Poste que le distributeur de Var Matin ou que les divers diffuseurs de publicité en trouvent le chemin sans peine.

  • Nous avons eu l’honneur (!)de recevoir la visite de l’Agent de l’INSEE. Après l’utilisation de tous les moyens de vérification sur l’identité, la fonction, le but et le pourquoi du comment, nous avons accepter de répondre à ses questions. (Précautions à conseiller compte tenu du climat actuel qui encourage les allers et venues de visiteurs que l’on n’attend pas et que l’on ne connait pas!!- Mésaventure récente d’un ami Bandolais!!). Cette préposée a également confirmé une différence énorme entre le « comptage » récent et les chiffres enregistrés.
    Je pourrais faire pas mal de commentaires mais je m’abstiendrai, car par les temps qui courent il vaut mieux se taire…comme ne l’a pas fait Luc FERRY!!!

    ——————————-
    NDLR: Jean, j’espère que cette sortie sur l’ancien ministre ne sera pas perçue comme un appel au débat sur des questions de politique nationale (sur lequel je viens juste de profiter du dernier commentaire de Jacques K. pour faire un petit rappel : ce blog est bandolo-centré, et ne faire des digressions sans lien justifié avec notre sujet, qu’avec la plus grande parcimonie).