Conseil Municipal de Bandol vendredi 9 nov.2012

Il n’est pas dans l’agenda municipal de la date concernée (donc on ne peut que supposer l’horaire – en matinée?), mais l’ordre du jour du prochain conseil municipal de Bandol a été publié sur le site de la mairie. Vous pouvez consulter le PDF original ici.
C’est vrai qu’annoncer le conseil municipal de la ville dans l’agenda paraît beaucoup moins utile que d’annoncer les réunions de quartier : on ne maîtrise pas les aléas politiciens dans le premier, alors que les secondes permettent de flatter l’électorat et faire croire au dialogue avec la population et même le rendre réel si on le veut.

Pour ma part, je n’y assisterai pas pour des raisons d’agenda, et donc ne vous propose pas l’exercice de commentaires en direct que j’ai popularisé l’an dernier (avec l’aide d’autres internautes dans le public et à distance et en co-diffusion avec un autre blog). Je suggère à nouveau à ceux qui pourront y assister* de procéder à l’équivalent (un « Live Tweet ») en ajoutant #cmBandol à leurs éventuels tweets : ça permettra à tout un chacun de raconter ou commenter ce conseil municipal, et/ou de consulter sur une seule et même page web toutes ces interventions:

https://twitter.com/#cmbandol

La plupart des bandolais actifs n’auront aucune chance de se poser la question d’y assister non plus, doublement :
1) si c’est en matinée (jour de semaine) comme les derniers conseils, ils sont au travail…
2) la programmation à nouveau durant les vacances scolaires écartera du public ceux qui profitent des congés d’automne pour partir avec leurs enfants ou petits-enfants. C’est devenu quasiment systématique avec ce rythme trimestriel, la mise à profit des périodes de congés pour organiser les conseils…

C’est peut-être la répétitivité de certaines remarques qui fait que je blogue moins intensément : l’impression de bégayer un peu, en tous cas de radoter avec certains articles qui ressemblent à des copier/coller…
Ca vous agace ? Moi aussi.

F.M. – www.bandolais.fr

* ou y participer : on a vu des conseils municipaux dans d’autres communes françaises où les conseillers municipaux tweetent la séance de l’intérieur…





14 Commentaires

  • […]  Convocation du conseil portuaire 2 jours avant le conseil municipal de vendredi prochain. C’est mercredi à 10H que seront débattus au sein de l’instance portuaire les tarifs soumis au vote des conseillers municipaux (point N°30 de l’ODJ du 9 novembre). […]

  • […] vous annonçant le conseil municipal de Bandol qui se réunit à 9H ce matin est là (cliquez ici), et c’est là que vous pourrez ajouter vos commentaires* aux premières réactions qui ont […]

  • […] pour un verre en soirée, et discuter de l’actualité locale online et offline du mois : le dernier Conseil Municipal, la dernière application pour smartphone consacrée à notre AOC, les travaux en cours, etc., les […]

  • […] NDLR : le commentaire de Prinz Karl relatif au dernier conseil municipal n’étant pas sous l’article directement concerné, et par ailleurs englué dans des « chicayas » (terme à la mode) entre internautes, j’ai choisi de le reproduire ici car il traite de questions qui méritent de ne pas échapper aux lecteurs de ce blog… Prinz Karl fait référence à cet article : Conseil Municipal de Bandol vendredi 9 nov.2012 […]

  • @ Fred,
    Oui évidemment ça agace, mais la répétition c’est le principe de l’éducation… Des fois ça marche… Tout comme la surdité est le principe de base de la résistance à l’éducation ! Si tu veux, je te prête mon fils quelques jours, tu comprendras vite !!… ;))

    A noter la fin des concertations du PLU, en premier ordre du jour ! Après ça, c’est lancé…
    Y aura-t-il une nouvelle présentation au public des modifications qu’il y a eu depuis Mars dernier ?

  • J’ai reçu un mail d’un délégué de quartier s’émouvant que j’attaque les comités et le fait qu’ils collent bénévolement les affiches annonçant les réunions de quartier.

    Je lui ai répondu en détail, mais il n’est nulle part question des affiches ni de ces réunions.

    Il s’agit du fait que dans l’agenda municipal sur le site officiel de Bandol, à l’heure où j’écris, un comité de quartier est bien annoncé au 26 novembre, alors que le conseil municipal convoqué au 9 novembre n’y figure pas…
    http://www.bandol.fr/index.php?option=com_jcalpro&Itemid=990&extmode=cal&date=2012-11-01

    Je vous passe les autres détails de son mail qui relèvent plus d’une réaction précipitée que de faits. Mon article traite au passage de ce que la mairie fait du dialogue global avec les citoyens, et n’attaque en aucun cas des bénévoles qui comme je l’écrivais « peuvent rendre le dialogue réel si on [la mairie] le veut ».

  • Tel que rédigé l’ordre du jour comporte des sujets importants et notamment:
    1) le PLU (voir remarque de N.CAUNE)
    10) un bail à construction
    2 et 14) l’eau et l’assainissement
    20) marché relatif au confortement des digues du port…..

  • Ca y est, le conseil est annoncé : c’est à 9h00.

  • Prochain Conseil Municipal
    Ordre du Jour
    Proposition 26 – Personnel Communal – Adhésion à l’URSSAF pour l’assurance chômage.

    Pourquoi une telle adhésion ? Est-ce que la municipalité ne veut plus payer les idemnités chomage du personnel qu’elle licenciera ?

    Est-ce que cette mesure laisse présager que du personnel communal non titulaire sera licencié prochainement ?

    —————–
    Rappel des règles générales en matière d’indemnisation
    • L’ensemble des personnes employées par les collectivités locales et leurs établissements publics administratifs, qu’elles soient titulaires ou non titulaires, de droit public ou de droit privé, ont droit à l’allocation d’aide au retour à l’emploi. Cette allocation leur est versée par la collectivité ou l’établissement public employeur, qui est son propre assureur (régime de l’auto-assurance).
    • Mais les collectivités locales et leurs établissements publics peuvent, s’ils le souhaitent et y trouvent intérêt, adhérer au régime d’assurance chômage géré par l’UNEDIC, pour l’ensemble de leur personnel non titulaire. Le contrat d’adhésion est conclu pour 6 ans. Il implique le versement par l’employeur d’une contribution à l’ASSEDIC territorialement compétente, qui est actuellement de 5,40 % des rémunérations brutes versées aux agents concernés. L’ASSEDIC indemnise les agents qui perdent leur emploi à partir du sixième mois qui suit l’adhésion.

  • Pour le point 10 moi je ne lis pas Bail a construction, je lis Crèche MultiAcceuil…

    Par contre je suis étonné qu’un projet comme ca passe au conseil municipal sans qu’un minimum d’information soit donné par ailleurs (en particulier aux principaux concernés)

    Bref, alléluia….

  • mouais …. les professionnels de santé BANDOLAIS ( contribuables , electeurs , assurant des urgences pour le bien etre de leurs concitoyens ) n ont pas été informés de ce projet MARSEILLAIS ; allez savoir pourquoi ….?
    et comme on apprends ça pendant les vacances scolaires , ça risque de passer a la sauvette
    le fait que le maire ai fait sa carriere a Marseille n est sans doute pas etranger a cette initiative ;
    quand au  » montage  » tres curieux de bail a construction pour une creche , ok , mais comme il y a trop de place , on y mets des medecins et des infirmiers ( en esperant ne pas tomber sur un magnifique et improbable conflit d interet ) et puis qui encore , des kinés , des orthophonistes , etc … , alors la , ça devient scabreux .
    subventionner du privé en fonctionnement ( beaucoup ) et que le dit privé loue des locaux ( sans doute chers ), tout ça sur un terrain municipal laissé pour une aumone , c ‘est limite , limite .
    comme en plus Bandol fait partie des communes sur medicalisées . ça n a pas de sens pour notre ville : nous n avons pas a payer pour aider a remplir le tiroir caisse d une association marseillaise . ni a donner , ou presque , un terrain qui fait partie du patrimoine bandolais pour peau de chagrin .

  • Dans le même esprit, les conseillers auront à délibérer sur l’augmentation des tarifs du port, ce qui concerne tout de même 1.700 plaisanciers, alors qu’aucune des conditions de forme requises n’ont été respectées.

    Jacques

  • philippe MOULIN

    On dit le ridicule ne tue pas !

    Politiquement, je crois bien que si !

    La démonstration de tout ce qui éloigne le commun des citoyens de ses politiques, a été

    faite, lors du pitoyable spectacle donné par l’UMP, ces dernières heures !

    Toute la panoplie des méandres glauques et nauséabonds des deux camps, a mis en

    lumière que ce qui préoccupait leurs (petits) chefs, était davantage leur Ego, plutôt que

    rassembler un mouvement, où les fondements originels sont parties aux oubliettes avec

    les fantômes du Gaullisme !

    Quand on sait qu’à BANDOL, un grand nombre de prétendants à la Mairie, se réclament

    de ce même mouvement, et sont les meilleurs ennemis depuis des années, il y a

    de quoi bien réfléchir pour 2014 !

    Sachez que mon indignation , je l’ai transmise sur le blog de M VIALATTE , sans résultat.

    Quel coup de main (de maître) pour Hollande , et …les autres BORLOO , LE-PEN.

    Philippe MOULIN