Conseil Municipal de Bandol le 19 juin

L’ordre du jour a été publié sur le site de la mairie de Bandol, et un tweet du compte officiel Twitter @villedebandol nous précise l’horaire : ce sera à 9H du matin le mercredi 19 juin, précision figurant même maintenant dans l’agenda du mois de juin. Rarement un conseil municipal n’aura été aussi globalement signifié en ligne aux bandolais.

Comme d’habitude, et afin de suivre autant que possible le déroulement de ce conseil, je rappelle que Twitter offre une solution en temps réel pour :
– les uns commenter en direct depuis leur siège (de conseiller, ou depuis l’espace réservé au public),
– les autres pour lire ce que les présents pourront en dire sur une seule et même page web, et éventuellement réagir.
Comme d’habitude je propose que les volontaires pour nous faire partager la séance utilisent le « mot-clé » #cmBandol dans leur tweets afin de rassembler toutes les interventions au même endroit.

Il vous sera toujours possible de venir commenter ce conseil dans la zone commentaires de ce billet annonçant le conseil, en attendant que la vidéo de la séance soit mise en ligne sous 2 à 3 jours selon l’habitude.

F.M. – www.bandolais.fr





15 Commentaires

  • […] la vidéo du dernier conseil municipal de Bandol. Vous avez déjà beaucoup d’éléments pour analyser cette séance comportant 62 points à l’ordre du jour […]

  • Après les frais de réception de l’Office du Tourisme qui ont augmenté de 300%, et le poste divers qui est passé à 95000 €, je constate qu’il y a de nouvelles délibération concernant le budget du tourisme ….. ils n’ont pas eu assez la première fois ?

  • Il parait que les 3 photos (Photomed) qui ne ressemblent à rien et le contrat de maintenance des écrans tactiles qui ne fonctionnent jamais coûtent une fortune ….. voila où passe une partie de nos impôts !!!!!!

  • Ben oui Gilbert et après le maire pinaille pour mettre un bus à disposition des familles pour le transport des enfants
    Alors entre les photos, les brosses a dents, le revêtement de sol rouge, l’entrée du parking central (qui fera sûrement ces preuves dès cet été) celui effectue en domaine privé sans compter les 6 ralentisseurs non règlementaires et la listes est encore longue on pourrai en débattre toute la journée mais ne vous inquiétez pas tout ressortira en tant voulu vu les efforts que notre municipalité a fait sur les rythmes scolaire je me ferai une joie de le rappeler

  • Question et remarque sur les »ralentisseurs » du front de mer.
    En quoi ne sont-ils pas réglementaires?
    Par ailleurs ce type de dispositif ou aménagement a tendance à se multiplier et prospère dans nombre de communes, lié en général avec une vitesse limitée a 30 km/h… Et des hauteurs au sol qui n ont rien a envier a Bandol.
    Je veux bien que cela déplaise ou gêne certains, et que ce n est parce que mon voisin se jette par la fenêtre que je me sens oblige d en faire autant.. J aimerais donc savoir ce qu il en est réglementairement.

  • Bonjour Prinz Karl

    Comme le fait remarquer Fred j’avais fait un commentaire sur ce sujet pour expliquer pourquoi ces dispositifs n’étaient pas réglementaires
    C’est une question de sécurité pour les usagers du domaine public car dans beaucoup de communes des ralentisseurs ont pu entraîner des dèces donc je peux dire qu’il faut vraiment être vigilant sur cette réglementation

  • Quand on relit les commentaires concernés (voir le lien communiqué par Fred METEY) on relève aussi des remarques sur l’entrée du parking central.
    Alors là j’avoue ne pas comprendre! J’ai beau observer les mouvements d’accès et je ne vois pas ce qui a pu motiver toutes ces critiques ! Alors vous les signataires pouvez-vous svp, sans excès de langage et en toute objectivité expliquer ce qui ne va pas….
    Les ralentisseurs…je persiste et signe : Boulevard des Graviers : il en faudrait encore d’autres, au moins pour empêcher ce motard habituel assassin en puissance à respecter la vitesse, et aussi à ce pilote de voiture de sport qui « nostalgique » le circuit Paul RICARD.
    Les ralentisseurs sur le quai…je les emprunte plusieurs fois par jour, et alors ? Cela me gêne en quoi ?
    Voila ma réponse à la question de la sécurité des usagers du domaine public.

  • Pour l’entrée du parking, une des voies d’entrée a été supprimée et lorsque il y a de nombreuses voitures c’est toute la deuxième voie de circulation qui est bloquée générant des bouchons jusqu’au rond point voir même jusque dans l’avenue du 11 novembre.

    Encore bien pensé cette histoire ?

    Je vous conseille de descendre vérifier les dimanches de pleine affluence.

  • Voila ce que ça donne la suppression de la deuxième voie d’accès au parking …. belle réussite !!!!!! et incompétence de ceux qui ont autorisé cela…. ça va être bien cet été !!!!

    http://www.bandol-blog.com/?p=50309

  • @ Carine et Fred,
    J avais lu les deux liens mentionnes ainsi que l analyse développée par Carine. .. qui terminait e n étant pas certaine de la non conformité de certains dispositifs.
    D ou ma question. Du nouveau , apparemment non… Alors, régulier ou non?

  • A Bandol, nous avons des plateaux et non des dos d’ânes :

    Un plateau est une surélévation de la chaussée s’ étendant sur une certaine longueur et occupant toute le largeur de la chaussée d’ un trottoir à un autre. Il participe à la modération de la vitesse tout en présentant les avantages suivants :

    – Ils sont moins contraignant que les ralentisseurs, même sur des voies où le trafic est supérieur à 3000 véhicules/jour.
    – Ils peuvent aussi bien être aménagés sur des voies à 50 km/h avec une limitation ponctuelle à 30 km/h que dans les « zones 30 km/h ».
    – Ils peuvent être utilisés où circulent des véhicules de transport en commun et poids lourds.

    Caractéristiques géométriques commune aux différentes configurations :
    – La hauteur de celle d’ un trottoir moins de 2 cm sans dépasser 15 cm.
    – La pente des rampants : mini 5%, max 10 %
    – Longueur : 2,5 à 4 m.
    – Saillie d´attaque du rampant :<= 0,005 m.
    Pour les voies à faible trafic, et dans les zones 30, la pente peut être plus forte, entre 7 et 10%
    Il est recommandé de réaliser des rampants, et si possible l' ensemble du plateau en matériaux de ceux de la chaussée.

    Si présence d'un passage piéton, la BEV est obligatoire.

    Selon l’article 118-9 « Marques relatives à des aménagements de sécurité » (Instructions interministérielles sur la signalisation routière, 7e partie – Marques sur chaussées), il est vivement déconseillé d'implanter un passage piéton sur les plateaux situé sur des voies dont le trafic est supérieur à 3000 véhicules/jours.

    Le coût d'un plateau est entre 10000 et 30000 euros par plateau.

    Sa construction nécessite de traiter le problème d'écoulement eaux pluviales.

    Selon mes calculs, avec une pente à 5% la longueur du rampant devrait faire 3 m et avec une pente à 10% la longueur du rampant devrait faire 1,5 m

    Pente en % = dénivelé (hauteur à atteindre en mètre, ici 15 cm = 0,15 m) / longueur parcourue en mètre (http://users.telenet.be/h-consult/meten/vertkalStijging.htm)

    Je ne suis pas allé mesuré la hauteur des plateaux mais ce dont je suis sûr c'est que la longueur des pentes n'est pas règlementaire car à vue d'oeil elle ne sont pas entre 1,5 m et 3 m.

    Qui veut aller mesurer la hauteur des plateaux et des rampants pour vérifier ?

    http://users.telenet.be/h-consult/meten/vertkalStijging.htm

  • Rue Marçon ou rue de la crasse ! rue « poubelles » tous les matins, je constate que devant voire derrière certains restaurants du 12- 14 , 18 et 19 de la rue Marçon, le trottoir est innommable : gras des huiles de restaurants, poubelles non emballées et ouvertes pendant la nuit par rats et autres animaux errants, mégots de cigarettes, pain, etc ….

    De plus, souvent, les trottoirs sont impraticables du fait des terrasses en « face à face »

    De quoi couper l’envie de partager un repas dans d’autres restaurants dont la conduite est irréprochable …. quant aux touristes, inutile de vous dire que l’image de la rue est repoussante et que sur Sanary, le centre ville est TOUJOURS PROPRE …..

    J’ai signalé plusieurs fois cet état de faits à la police municipale et suis même passée à la mairie où j’ai été « remballée » et la solution de la personne chargée de l’accueil : il faut prendre RV avec le Maire pour le lui dire …..
    Dans toutes les entreprises professionnelles, le CAHIER DE BORD est présent … la ville de Bandol et son personnel ont de grandes des leçons à recevoir !

  • Vous pouvez toujours porter vos doléances à la mairie …. mais vue qu’elle pratique le monologue, que les élections approchent, qu’il ne faut pas froisser les restaurateurs et satisfaire les riverains ….. ça risque d’être compliqué !!!

    Le mieux est peut-etre d’informer la presse de la salubrité de cette rue. Quelqu’un réagira certainement.

  • Excellente idée et je vais effectivement me rapprocher de la presse d’autant que je dispose de photos sans équivoque. Merci à vous.