Congrès aviaire en baie de Bandol

zoziaux.JPG
concentre oiseaux.JPGJ’ai jamais vu autant d’oiseaux rassemblés en même temps sur l’eau dans les parages… Bandol a des airs de réserve ornithologique, avec une concentration d’oiseaux marins tout à fait stupéfiante au fond de sa baie… Ils ne tiennent pas tous sur les photos prises avec mon téléphone Chaque petit point que vous devinez sur ces clichés (cliquez pour les agrandir) correspond à un gabian. Impressionnant! Et il me semble que ça dure au moins depuis le coup de Mistral de Samedi…
.





4 Commentaires

  • Jean-Pierre Chorel

    C’est plutôt des gabiottes, ou mouettes en bon français. Ce phénomène se produit quelquefois, c’était déjà le cas l’année dernière.

  • je ne suis pas Bandolais mais Sixfournais. D’après la photo, vu de loin, je rejoins la remarque de monsieur Jean-Pierre Chorel : »C’est plutôt des gabiottes, ou mouettes en bon français. Ce phénomène se produit quelquefois, c’était déjà le cas l’année dernière. »
    Nous avons eu le même phénomène sur le Brusc.
    Cependant, il faut savoir que les conditions climatiques peuvent engendrer ce type de comportement, notamment parce que la température de la mer est plus chaude.
    Ce n’est qu’une hypothèse, je ne suis pas dans la peau des oiseaux, mais cela me paraît logique.

  • Je reprends la « parole », le titre de l’information : « Congrès aviaire à Bandol » est bien trouvé pour l’accroche médiatique.
    Bravo !
    D’après la photo que j’ai essayé de grossir, on ne peut pas vraiment distinguer l’espèce. Il y a certainement plusieurs raisons pour que ces oiseaux viennent se poser en soirée à la surface de l’eau. Je n’ai indiqué qu’un élément de la réponse et suivant l’espèce de mouette (qui sont en petit nombre par rapport aux gabians de nos côtes), il existe des migrations de populations.
    Je ne suis pas spécialiste des oiseaux, il serait intéressant de poser la question a des passionnés comme la LPO (Ligue de protection des oiseaux)

  • @ Alain RIVA:
    Désolé de ne pas avoir fourni de meilleur cliché, mais j’ai fait ce que je pouvais avec mon téléphone bien pratique pour voler des images sur le vif pendant un arrêt éclair… Tellement éclair que je n’ai pas pris le temps de l’identification formelle de l’espèce.
    Pour les titres des articles, merci du compliment, on fait ce qu’on peut mais j’ai crû comprendre que l’accroche est un truc important: j’ai pas de temps à consacrer à ça, mais quand on a un sourire en même temps qu’une idée, on essaye…
    Si vous êtes volontaire pour creuser avec la LPO, on attend la précision avec intérêt car c’est vraiment curieux comme phénomène.