Comparatif des sites de campagne électorale en présence : point de vue informatique

Suite à ma dernière note, examinons les 3 sites déjà déclarés/recensés pour les candidats aux élections municipales en 2008 à Bandol.

On verra le contenu plus tard, voyons déjà la forme et sa gestion ou son ergonomie, avec 2 blogs et un site plus classique d’aspect. A noter quand même qu’en tant qu’électeur, j’ai déjà noté des choses très intéressantes dans les textes publiés sur chacun des trois.

…/…

…/… D’abord le plus récent, le site bandol2008.fr du tandem Bogi/Palix ou Palix/Bogi:

il a connu des débuts en chantier un peu trop public (on a vraiment assisté à la naissance en direct), et encore récemment les adresses de certaines pages renvoyaient vers les serveurs de test du prestataire…

Mais cela semble réglé, et on aimera la forme ou pas, c’est un fait que c’est celui des 3 qui a la « gueule » la plus professionnelle. Je suis pas certain que les 2 candidats soient des spécialistes du Net, mais soit il y en a un dans leur équipe, soit ils se sont donnés les moyens de faire un site qui assure question présentation, ou tout simplement ont-ils plus de moyens de campagne. Il reste bien quelques pages en travaux, mais je veux croire qu’après un tel début, le responsable ira au bout de sa mission. A noter cependant une curiosité, l’absence d’étiquette politique (« Droite Républicaine » n’en est pas une déposée à ma connaissance), qui est étonnante de la part de personnes qui ne sont pas neuves en politique (a minima l’un des deux) : cela a d’ailleurs déjà été relevé et constitué le fond d’attaques politiques sur plusieurs sites et même dans les bistrots si j’en crois mes antennes…

Le hic, c’est la forme d’un site classique, sans flux RSS ou adjonction d’un blog : pas facile de le suivre de façon systématique, sauf à retourner le visiter… systématiquement!

L’autre hic, c’est le soupçon qui pèse sur les petits sondages proposés sur diverses thématiques : leurs résultats subiraient des corrections assez brusques chaque fois que le sens des votes semble contredire les candidats (selon les commentaires 5 et 7 de l’article de Jaxx). N’hésitez pas à confirmer vos propres observations en commentaire ici ou chez Jaxx.

Ces commentaires sont de toutes façons à lire, car on en apprend déjà (sous réserve de vérifications que je n’ai pas effectuées) sur le passé politique de certains, et éventuellement sur les pratiques de campagne qui se profilent.

Comme toujours en matière d’info, et en particulier sur Internet, le formateur que je reste vous invite à exercer votre sens critique pleinement, et à recouper autant que possible vos sources.

Toujours à droite, le blog de l’officiel UMP de cette campagne (sauf erreur de ma part) : Michel SAUZET mise à jour : apparemment il penche très fort vers l’UMP avec de nombreux colistiers de cette formation, mais n’est peut-être pas « investi ».

RssLa bonne idée, c’est le choix d’un blog, qui avec son flux ou fil RSS, permet de s’abonner très facilement, et donc de suivre très facilement tout le discours de campagne du candidat, voire de recevoir chaque nouveau billet/article publié dans sa boîte mail, juste en cliquant sur l’icône correspondante sur son site (illustration ici à droite- mais sans lien évidemment).

Le problème, c’est la mise en oeuvre assez pathétique. Certes un moteur de recherche efficace permet de chercher les thèmes souhaités par mots-clefs. Mais les possibilités de navigation s’arrêtent pour ainsi dire là.

Surtout, Michel SAUZET a confié les rênes de son blog à Mr Christian GAISSE, qui est sûrement quelqu’un de très bien et une personne de confiance pour le candidat, mais dont les connaissances en informatique se sont déjà révélées de plusieurs façons limitées, jusqu’à entacher la crédibilité de ses billets concernant la part de la campagne qui se déroulera sur le Web.

N’était-ce que la page A PROPOS, qui dans l’état où elle est à l’heure où j’écris, aurait dû être corrigée ou retirée depuis belle lurette, mais il y a plus gênant : dans un article récent il laisse entendre que le site concurrent bandol2008.fr aurait 2 entrées (l’une par son adresse officielle, l’autre par l’adresse d’un blog d’un bandolais tout à fait indépendant de ce site) sous prétexte qu’en tapant « bandol2008 » dans Google, il a trouvé les 2 adresses en question dans les résultats. Bandol2008-1S’il avait ouvert les yeux, il aurait également trouvé son propre blog de campagne quelques lignes en dessous, puisque lui aussi ayant (très démocratiquement) signalé dans ses articles l’apparition du site de ces candidats concurrents, il est listé par Google pour ce mot-clef. Ca ne fait pas de Michel SAUZET ni de Christian GAISSE ni de Jaxx, des sbires ou des sites cachés de Messieurs BOGI et PALIX.

Je n’en aurai pas parlé si Mr GAISSE avait corrigé (sa « victime » et moi lui avons expliqué à travers de longs échanges de mails le pourquoi de sa méprise, qu’il a d’abord nié avec force conviction). Malheureusement, son rectificatif semble assez contraint (il ne le fait que pour ne pas froisser qui que ce soit), mais il laisse entendre que malgré tout, il y a peut-être anguille sous roche. Extrait : « Cependant ceci étant dit, si vous tapez “Bandol2008″ sur votre moteur de recherche, vous aurez le choix entre ces deux sites. C’est donc en toute pluralité que nous vous les avons transmis, vous laissant seuls le soin d’apprécier… »

Par ce soupçon qu’il laisse planer, il prouve juste qu’il ne sait pas comment est faite une adresse internet, qu’il ne connaît pas le principe de fonctionnement d’un blog (qu’il administre pourtant dans un cadre relativement sérieux et « officiel »), et que son titre de webmestre/webmaster ne l’empêche pas d’être un internaute tout à fait normal, qui sait à peu près faire une recherche sur Google, mais n’en comprend pas pleinement les résultats.

Cela n’augure pas du meilleur avenir pour la forme du blog de campagne de Michel SAUZET, dont j’espère que s’il est élu, aura quelqu’un de plus pointu à nommer en charge des nouvelles technologies pour la commune. Je suis certain que la confiance dont il honore Mr GAISSE est justifiée, et qu’il saura lui trouver des attributions plus en adéquation avec ses compétences usuelles. En attendant, tout ce qu’il publiera en commentaires de la « campagne sur Internet » sera sujet à caution et à soumettre à avis d’expert. Je regrette simplement que Mr GAISSE n’est pas accepté ma proposition de passer « en voisin » lui expliquer ce qu’il constatait à l’écran, ni de comprendre ou creuser les explications qui lui ont été longuement fournies.

Passons à gauche, avec un autre blog, celui du socialiste Christian DELAUD et son équipe Bandol Avenir :

Rss2Là aussi un blog donc facile à suivre par abonnement, toujours avec l’icône ad hoc (2ème possibilité présentée ici à droite).

Si la forme est plus aboutie que sur l’exemple précédent, au moins en termes de navigation, ça fleure bon aussi un certain amateurisme (je ne suis pas graphiste, mais Mr DELAUD et son équipe n’en comptent pas non plus dans leurs rangs). Pas très grave, mais l’ergonomie est moins bonne que sur un site classique (premier exemple de cet article ci-dessus), et malheureusement, le moteur de recherche interne fourni par la plate-forme de blogs qu’ils utilisent semble inopérant (j’ai expérimenté le même désagrément chez mon propre fournisseur, et ne propose donc plus la fonction moi-même dans mes 3 blogs pour l’instant). Là aussi on peut supposer un manque d’expérience, de compétences, ou de moyens, dont il est difficile de leur faire reproche sur cette seule observation.

On peut regretter aussi que si ce blog semble assez ancien dans cette campagne (précoce? – eût-il fallu peaufiner un peu le projet de communication via Internet et apprendre davantage sur l’outil), avec un démarrage en janvier 2007, c’est un euphémisme de dire qu’il est peu alimenté.

Encore une fois, pour lui comme pour les autres, on est très tôt dans la campagne, et nul doute que le rythme de mises à jour de celui-ci ne manquera pas d’être plus riche en arguments et articles.

Voilà pour l’examen de la forme de ces 3 sites.

Je n’envisage pas de traiter pareillement le fond, n’étant pas très vieux bandolais (même si je fréquente ces rivages depuis presque 30 ans), ni spécialiste de la politique, encore moins locale. Je reste un citoyen de base, usant simplement des moyens d’expression de son temps. Mais je donnerai aussi probablement mon avis, le ton ou la teneur du discours, chacun se révélant déjà très différent.

Je signalerai en revanche tout ce qui me paraîtra intéressant de traiter en fonction de mon temps disponible, d’autant que comme je le disais en introduction, j’ai déjà noté des choses très intéressantes dans les textes publiés sur chacun des trois.

Et puis bien sûr, je suppose que ne manqueront pas d’apparaître de nouveaux candidat(e)s, et donc sans doute possible en 2007, de nouveaux sites de campagne. Pour tout citoyen éveillé et consciencieux, il conviendra de les visiter chacun, autant que possible, ou de se documenter par tous les moyens pertinents pour voter autrement que sur les rumeurs, la sympathie pure pour un personnage, ou pour une étiquette politique qui comme l’ont rappelé certains, compte beaucoup au plan national, mais doit faire face à un pragmatisme local et à des qualités évidentes de gestionnaire pour des élections municipales.





3 Commentaires

  • Il est évident que les moyens financiers de campagnes pour des candidats neufs, même pour certains dont je fais parti adhérents à un parti politique, et pour ceux qui ont une investiture déclarée ou caché ne sont pas les mêmes. Alors M. Gaisse avec ses compétances et ses moyens fait un travail formidable et qui nous permet de mettre un peu moins la main à la poche. Je pense que les électeurs Bandolais se soucieront plus du programme que de la perfection du site.
    Cela fait partie aussi de notre soucis de gestion.
    Merci tout de même pour votre blog

  • En aucun cas je ne reproche à Mr GAISSE la qualité de son travail considérant les compétences qui sont les siennes. Je lui reproche en revanche d’avoir totalement nié ses limites de compétences, et ignorer les explications et mains tendues pour les lui expliquer (et donc les repousser) : Jaxx et moi-même avons multiplié les emails pour tenter de lui faire comprendre que ses affirmations ne reposaient que sur une erreur d’appréciation liée à une méprise compréhensible de sa part. Il n’y a aucun mal à reconnaître ses limites, ses erreurs. Persister malgré les avertissements en revanche… Quant aux moyens qui sont les vôtres, je comprends parfaitement la situation, et encore une fois, vous encourage à trouver d’autres sympathisants pouvant épauler votre webmaster sur une pratique qu’il maîtrise visiblement mal. Je ne juge pas la qualité de votre engagement dans cet article, je ne fais que constater la forme de votre présence internet comparée aux autres. Et ce n’est pas parce que votre site/blog serait moins bien, que votre candidature serait moins bonne : c’est peut-être même parfois le contraire. Bon courage pour la suite de la campagne, à vous et aux autres candidats.

  • Le jeu des 7 erreurs

    Avant et après…
    Christian Delaud vient de donner une claque à tous nos sites bandolais<...