Commentaires suspendus jusqu’à vendredi midi

C’est déjà arrivé dans le passé, sur d’autres blogs, et même les plus célèbres, en particulier en période politique, où la situation était vraiment devenue ingérable.

Je n’ai pas voulu attendre que les échanges en arrivent là, ni l’atteinte du « point Godwin« .

Les excés des 46 commentaires sur la note relative à la nouvelle esplanade de la Poste (ne comportant basiquement qu’une simple photo), m’ont convaincu que la mauvaise spirale qui s’engage souvent par écrit était à l’oeuvre.

Elle frappe souvent sur Internet où la distance provoquée par nos écrans, et l’anonymat dans lequel se réfugient certains, conduisent souvent à des dérapages qui ne produisent plus rien que de l’animosité. On est très loin du débat constructif que j’appelais de mes voeux pratiquement depuis que ce blog a pris une certaine place dans la vie publique bandolaise, en vue des élections municipales. Les attaques personnelles (souvent déformation de la réalité ou amplification interprétative de faits bénins, voire mélange absolu de choses sans rapports), les rivalités, la mauvaise foi aussi, ont un effet négatif:

– tout cela pollue notre propos et l’objectif d’un débat démocratique.

– cela peut détourner de la politique des gens qui me lisent et que je tente plutôt d’intéresser à nos affaires communes.

– c’est également usant pour moi, qui suis dépositaire de cet espace dont je dois assumer un minimum de contrôle en plus d’une grosse part contributive. Mais je ne veux pas en faire un défouloir.

J’ai donc décidé ce soir:

– de suspendre tous les commentaires publiés sur la note « 
Notre nouvelle esplanade de la Poste« .

– de fermer définitivement la possibilité de commenter cette note.

– de bloquer tous les commentaires jusqu’à vendredi midi.
Tous ceux qui me parviendront avant cette date ne seront pas publiés (je les lirai, mais il vous sera plus simple de me contacter par mail).

Vous ne vous étonnerez pas qu’en cette période tendue d’élections politiques, vous retrouviez la possibilité de commenter assortie d’un certain durcsissement:

il vous sera demandé de créer (gratuitement) au préalable un compte Typekey pour vous authentifier. J’ai bien conscience que si ce n’est pas très difficile pour un internaute averti, cela peut présenter quelques difficultés pour les plus inexpérimentés. Je vous engage à bien tout lire durant le processus pour parvenir au bout. Je sais que ce filtre va diminuer les contributions, et retirer de la spontanéité et de la richesse à nos échanges, mais ces qualités sont dépassées en ce moment par d’autres phénomènes. Et restant propriétaire de ce blog que j’ai voulu le plus ouvert possible, je réponds à ceux qui me reprocheront tôt ou tard d’avoir pris des mesures restrictives abusivement, que je garde la liberté d’utiliser mon blog selon mes critères d’évaluation.

Après la réouverture des commentaires vendredi midi, si je sens que l’angle des commentaires continue sur la pente stérile et désagréable des derniers jours, je suspendrai totalement la fonction « commentaires » au moins jusqu’au premier tour des municipales.

Dans l’intervalle, je veux mettre à profit cette pause pour que ce blog continue son action d’éveil des bandolais à ces outils: chacun pourra se pencher sur ce qu’il a écrit et revoir à froid s’il aurait pu introduire de la modération dans ses propos. Surtout, je souhaiterais que les commentateurs (et lecteurs) qui ne la connaissent pas se penchent sur ce qu’on appelle la Néthique. Je n’en suis à ce jour pas adhérent, mais l’envisage, car globalement, les principes qui y sont énoncés sont bons. C’est un guide de comportement sur les espaces ouverts d’internet, qui pourra aussi vous informer sur les problèmes qui y sont généralement observés, et comment tenter de les limiter. En effet, ne croyez pas que la situation connue ces jours-ci sur mon blog soit une première: la nature humaine étant ce qu’elle est, et aussi diverse, c’est un phénomène récurrent. Il se corrige par (l’in)formation de tous, et je profite (en tant que formateur spécialisé dans ces questions) de cet incident pour tenter de donner cette vertu pédagogique à mon blog: après l’excellente conférence de Michel Serres que je vous signalais cette semaine (et saluée par certains), la Néthique, héritière de la Nétiquette des débuts du Net est une notion à connaître pour notre future utilisation collective des possibilités de l’internet et de l’internet de proximité en particulier, positivement.

Et puis avouez-le, en regard des pages et pages qu’il y avait à lire ici ces derniers jours, ça va faire des vacances à tout le monde ces presque 48H de calme relatif!… Non? 😉





Un commentaire