Commentaires sur le Conseil Municipal du 29 juin

J’ai bien récupéré une caméra, mais ne pourrai pas être libéré à 17H loin s’en faut. Le boulot passe de temps en temps avant les « loisirs citoyens »…
Si certains d’entre vous assistent au Conseil Municipal de Bandol tout à l’heure, ils peuvent nous en faire des commentaires au bas de cet article. Merci d’avance et bon courage pour les 48 points de l’ordre du jour… Avec autant de questions, ce sera sûrement intéressant.
.





8 Commentaires

  • pareil… je lève à peine le nez du taff là, viens d’aller chercher des papiers et poster du courrier, signe de la fin de journée en approche, mais j’y vais…

  • Jean-Pierre Chorel

    Je n’étais pas présent mais mon envoyée très spéciale m’a fait un compte-rendu.
    Un point a particulièrement retenu mon attention, la ville de Bandol a levé son droit de préemption sur la villa Caravelle ! Et si on se faisait plaisir en pensant que nos échanges sur ce blog ont eu un petit rôle dans ce retournement de situation ?

  • Jacques KAUFFMANN

    Quand je vois le point 10, je me dis que parfois la décisions viennent après l’action.
    Il est délibéré sur la concession des sucettes et autres panneaux publicitaires qui sont déja installés par le prestataire à travers toute la ville…
    Dans la série « pub », un grand bravo au gars qui a autorisé la pose du double panneau géant pour Mac Do à la sortie de l’autoroute. Ca, c’est un accueil de qualité qui valorise parfaitement la ville…
    Ce panneau est d’ailleurs probablement illégal, puisque placé hors de l’agglomération.
    Jacques

  • Il était très difficile, avec 48 délibérations de rentrer dans les détails, sinon on y passait une bonne partie de la soirée, voire la nuit, donc c’est bien comme ça, car nos élus n’avaient apparemment pas épluché plus que ça leurs sujets, de toute façon ça ne servait à rien, sauf à l’opposition, puisqu’il faut voter selon les désidérata du Maire, au risque d’être évincé du groupe, ce qui est tout le contraire de la liberté de penser et de la démocratie, mais c’est comme ça, il faut sauver l’honneur; c’est le moment qui compte, après on s’en moque.
    Ce que je regrette le plus dans le comportement des élus, même ceux de l’opposition, c’est cette volonté d’être élu à tout prix, en connaissant l’héritage et maintenant continuer à critiquer l’exercice précédent; seriez-vous, élus du moment, déjà en campagne pour les prochaines élections, ce qui occulterait le manque d’objectifs ? Monsieur Barois à fait des erreurs, comme tous les maires, mais il a amélioré considérablement le retard pris sur nos communes voisines.
    J’ai été le premier au côté du Docteur Palix à le combattre pour diverses raisons qui ne sont pas d’ordre matériel, mais je pense que j’ai sous estimé ses valeurs et aujourd’hui, sur le bilan de l’année 2008, Monsieur Palix dit avoir redressé la barre en réduisant les charges; je rappelle que c’était les prévisions de Mr Barois pour cet exercice, mais de plus des projets d’avenir ambitieux qui étaient sur le point d’être concrétisés, alors que Mr Palix a des projets virtuels qui ne verront pas le jour sous ce mandat; faire et défaire, nous en soufrons depuis plusieurs mandats, et ça donne le résultat d’aujourd’hui, la médiocrité de notre économie, basée essentiellement sur le tourisme.
    J’aimerais ouvrir le débat sur ce sujet – ex hôtelier restaurateur à Bandol, concerné par l’économie locale depuis 35 ans, ayant représenté ma corporation au niveau départemental et puis national pour la région PACA. Il y a des hommes et des femmes de compétence qu’il faut écouter pour construire non seulement le présent mais le lendemain, ce qui manque le plus dans nos élus.

  • La Caravelle ne deviendra pas un centre intergénérationnel

    A croire que tout le monde a été assommé par ce Conseil Municipal fleuve… Personne avant Jean-Pierre CHOREL n’a pensé à nous signaler que la Mairie de Bandol a abandonné ce dossier où elle avait préempté, et qui avait nourri un certain débat sur ce b…

  • muriel anguenot-harroué

    et quid des achats de terrains , pour qui , pour quoi ?
    si quelqu’un a une réponse ….

  • @Roland
    Ton analyse, tes commentaires, tapent dans le mille. Le fond du débat, pour l’avoir vécu, c’est l’absence totale de courage de la part de ceux qui se trouvent autour de celui qu’ils ont désigné premier Magistrat de la Ville. Le seul moteur qui anime les huit premiers, tourne autour d’un seul chiffre en euros, le seul moteur qui anime les huit autres c’est l’espoir de les remplacer. Dans la précédente mandature, côté Majorité, on a connu tous les cas de figure:
    -1 Adjoint opposé qui ne démissionne pas et qui surfe sur les vagues en votant tous les boulets, avec comme justificatif: engranger le maximum « de sous » pour la campagne suivante réalisée par le Maire actuel. La récompense d’un tel courage, d’une telle abnégation voit ce recommandable personnage aux premiers rangs de la nouvelle équipe.
    -1 Adjoint qui se tait pendant 6 ans et des poussières et qui engrange ses 1200€ par mois pour ensuite dans le dernier petit tiret, d’un geste royal repousser tous les avantages liés à la fonction.
    Ne l’oublions pas, il faut raisonner en terme de mandature. Un adjoint, c’est 1200€x72 mois=86400€+ d’autres avantages liés aux représentations de la ville dans des commissions.
    Où avez-vous vu, qu’un individu abandonne 86400€ qu’il n’espérait pas? Ceci explique cela: nos Monarques ont encore beaucoup de beaux jours devant eux.
    Lorsque Brigitte ROULAND (dans l’ancienne équipe) a accédé au poste d’Adjoint, elle a fait une déclaration précisant qu’elle partageait « son cachet » avec 3 Conseillers Municipaux. Tous les Adjoints de l’équipe BAROIS, écoutaient tête baissée sans rien dire, espérant l’intervention brève. Un seul a proposé de copier Brigitte ROULAND: Gérard BLANC. L’a t-il fait? Je n’en sais rien en tous cas de toute l’équipe de l’époque:
    seule Brigitte ROULAND a fait preuve de logique et d’honnêteté.Sur ce point précis elle a droit à tout mon respect.
    Un Maire-Père de ses administrés est celui qui a mes yeux n’oublie pas aussi:
    – l’ensemble de ses colistiers
    – l’opposition.
    Le débat est ouvert pour celles et ceux qui le souhaitent.

  • Compte-rendu du Conseil Municipal du 29/06

    En fait, deux versions disponibles (je n’avais pu y assister et en faire un moi-même).