Champion : presque nouveau…

Je dois reconnaître que ce n’est qu’occasionnellement que c’est moi qui me tape la corvée de courses. Et pour les compléments que j’ai assumé ces derniers temps, j’ai plutôt fréquenté les commerces de ville que les supermarchés périphériques de Bandol. Du coup, je n’avais pas encore visité le Champion local depuis sa réfection. Et pour paraphraser Audiard, y’a eu lifting, et du sévère!
DSC00007.JPGDSC00006.JPG
DSC00008.JPGPour ceux qui boudaient cette enseigne pour une raison ou une autre, ça vaut le détour car l’agrandissement a permis l’apparition de nouveaux rayons ou l’extension de parties auparavant mineures. Super U avait de la concurrence sur les prix, sur le carburant, mais maintenant aussi dans le volume et la variété proposés…
PS: je n’ai aucun intérêt ni chez Champion ni chez Super U…





Article suivant : Vous aimez les pizzas?

3 Commentaires

  • salut fred,
    je dois reconnaitre que l’agrandissement de champion est une bonne chose pour ce commerce comme pour les bandolais on y trouve beaucoup plus de produit que dans le passé (seul petit bémol et j’espère que les dirigeants du supermarché pourront lire cet article car le rayon bébé qui devait être agrandit n’a pas subi de grand changement puisque mis à part quelques vêtements qui se sont rajoutés je me permet de dire que sur l’hygiène bébé comme sur les aliments rien n’a beaucoup évolué )enfin si maintenant les rayons sont spacieux et les caisses mieux adaptés le seul point négatif de ces travux sont les conditions d’hygiène pitoyable pendant la phase des travaux ou le magasin est resté ouvert (la poussière sur les légumes et la saleté n’insite pas au commerce.
    J’espère néanmoins que les rayons pourront encore se remplir de nouveauté et que le coin bébé sera mieux achalandé.

  • d’accord avec FRED , mais j’ajouterai que les caissières du CHAMPION ont travaillé maintes fois dans des conditions inadmissibles avec le bruit de marteaux piqueurs assourdissants
    il est domage qu’un inspecteur du travail ne soit pas venu il aurait pu constater le bruit et prendre toutes mesures
    précisions je ne travaille pas chez champion ni dans la concurrence

  • Etant client de Champion, j’ai suivi tous les travaux avec les gènes qu’ils ont occasionnées. Le super marché est aujourd’hui un beau magasin pour Bandol, il fait réellement concurence à Super U.
    Pour ce qui est des conditions de travail des caissières et autres personnels de l’enseigne, il n’y avait que deux choix. Soit travailler dans le bruit et la poussière ou tout simplement fermer le commerce un mois ou deux et mettre le personnel en chomage technique ou en congés. Je ne sais pas quelle solution auraient ils choisie, lorsque l’on connait le salaire de ces travailleurs et les difficultés de la vie actuelle, je pense que la solution de travailler quelques temps dans le bruit et la poussière était surement un consensus entre direction et personnels, car à ma connaissance, aucune plainte n’a été déposée et donc aucun inspecteur du travail ne s’est déplacé.