Humeur Archives du blog

La chaleur à Bandol affecte les esprits

Ca aurait dû être un petit article informatif plutôt neutre ce lundi matin. Mais finalement, après un week-end passé à m’occuper d’autres choses, je découvre commentaires et mails avec des esprits échauffés, la faute au thermomètre sans doute. Même à la mairie de Bandol, la performance intellectuelle semble en berne. Je vais finir par envier les parisiens qui vivent une météo plus fraîche et humide…

Lire l'article

La vidéo du Conseil Municipal de Bandol du 11/04/12 est en ligne!!! Si si!!

Tout arrive, et on avait failli penser à mal, mais la mairie de Bandol vient de mettre à disposition la très attendue (2 mois) vidéo du dernier Conseil Municipal. D’autant plus attendue que je n’avais pu y assister et vous proposer de commentaires en direct (et que personne dans le public n’avait opté pour la possibilité que j’indiquais de faire une « retransmission » via Twitter.

Les « explications » de la mairie et la vidéo sont là.
Et d’après les personnes présentes, le début de séance n’était pas sans intérêt pour suivre la vie politique locale et ses acteurs (en particulier la fin de séquence 1 et le début de la 2). En attendant la prochaine séance programmée le lundi 25 juin à 9H…

Lire l'article

Bandol donne de l’air aux 2-roues

La rénovation des allées Vivien ne m’a donné à entendre que des commentaires satisfaits : le tronçon entre l’office du tourisme de Bandol et son stade est une réussite, pour avoir su garder des arbres très appréciés, pour avoir mis un terme au stationnement souvent anarchique auquel étaient condamnés les bandolais, et en particulier les boulistes, et pour un trafic bien organisé dans un espace plutôt réussi du point de vue paysager.
Mes derniers passages dans le quartier m’ont confirmé que la réussite a été poussée plus loin avec une demande récurrente satisfaite : l’intégration des deux-roues avec des stationnements ad-hoc. Il faut d’ailleurs noter que le stationnement moto qui avait été temporairement éliminé devant l’embarcadère (pour cause de travaux sur cette autre portion du quai) a repris du service. Et que l’arrière de l’Office du Tourisme intègre même un parking spécial vélo en plus des parkings motos/scooters qui l’entourent.

Lire l'article

Une semaine pour le CLUPP de Bandol, vers une drôle d’élection

Le scrutin aura lieu dans une semaine pour les plaisanciers de Bandol : ils éliront vendredi matin (1er juin de 9H à 12H) leurs représentants au conseil (consultatif) portuaire. Et finalement ils seront plus nombreux à voter qu’on ne l’avait pensé puisque le courrier d’aujourd’hui apportait la confirmation du vote par correspondance, mais également plus nombreux à être candidats (deux nouveaux sont subitement apparus postérieurement à la publication de la liste officielle diffusée au lendemain du jour de fin de réception des candidatures – ah bon?! – si on pouvait avoir une explication de la part de la mairie qui s’est auto-saisie de l’organisation de ce scrutin…).

La municipalité a en effet adressé ce jour aux plaisanciers qui se sont inscrits sur la liste électorale du CLUPP de Bandol, de quoi voter à distance : 28 bulletins au final donc, et une enveloppe pour y placer celui de son choix (à adresser ou déposer à la capitainerie au plus tard avant midi le 1er juin dans une autre enveloppe contenant également une copie de la pièce d’identité idoine et portant clairement mention de sa fonction de vote par correspondance pour cette élection).

Une semaine de réflexion c’est donc ce qui devra permettre de faire son choix, et j’en profite pour, comme annoncé, publier les professions de foi des candidats qui se sont bougés pour me la faire parvenir rapidement… assorties de quelques réflexions personnelles ou collectives.

Lire l'article

(par N. Caune) Bandol « sécurise » le Capelan

Des bruits de pelleteuse mécanique en passant devant la presqu’île du Capélan ont de quoi surprendre les passants aux abords de ce site ENS (Espace Classé Sensible).
La vue en est encore plus choquante : la morphologie de la presqu’île que chaque Bandolais connait si bien est ravagée !

Lire l'article

Le chaud/froid démocratique bandolais

La communication municipale part-elle en quenouille…?
La municipalité s’était dotée d’un directeur de la communication dont les émoluments font encore jaser, et il y en aurait même un deuxième apparu récemment, sans qu’on sache d’ailleurs ce qu’il est advenu du premier. En attendant, alors qu’on pourrait s’attendre à une communication institutionnelle sérieuse, on assiste plutôt à un grand n’importe quoi.

Bandol Mag poursuit dans le « free style »

Dix jours au moins que la distribution de Bandol Mag n°20 a démarré, et toujours pas de version électronique disponible sur le site municipal. Moi je l’ai déjà reçu 2 fois en version papier (sic) et je suis certain que comme d’habitude, d’autres ne l’ont pas reçu plus que les précédents exemplaires. Ils auraient été heureux de pouvoir examiner au moins sur ordinateur la version PDF qui je le rappelle préexiste et pourrait être diffusé bien avant la version papier.

En plus c’est dommage cette disponibilité bridée, sachant que le n°20 est au coeur d’une polémique entre ancien et actuel maires de Bandol :

Lire l'article

Caisse du parking central de Bandol

Le W.E. pascal aura été l’occasion de profiter du regard vierge de nos proches descendus à Bandol, profiter des premiers jours du Printemps des Potiers.

Et pan, la critique ne tarde pas, notamment face à la queue devant la caisse du parking central de Bandol :

C’est pour être sûrs qu’on épuise l’heure de stationnement gratuite qu’on ne met qu’une seule caisse automate dans les parkings chez vous?

Dimanche de Pâques, c’est sûr, c’est plein. Mais je n’ai pas pris la peine de chronométrer le temps pour arriver aux guichets de paiements. Vive les deux-roues!

Lire l'article

Sagesse inespérée à Bandol

Quand un autre blog bandolais a publié cet article d’un candidat malheureux à un appel d’offres de la mairie de Bandol, j’ai tiqué.
Christian Viala avait-il pu vérifier les dires de cet entrepreneur accusant la mairie d’un choix contraire aux intérêts de la commune et aux règles en vigueur pour la passation de ce type de marchés? Si nous ne sommes pas responsables des commentaires qui sont laissés sans contrôles préalables, les blogueurs font un choix éditorial quand ils publient un message sous forme d’un article, et en deviennent co-responsables légalement, au même titre que l’auteur.

Or si j’en crois ce qu’en dit la mairie qui a répondu à ces accusations sur son forum officiel, l’entrepreneur en question n’aurait même pas fait valoir son droit à être informé des motifs qui ont conduit au choix municipal pour ce marché de bornes interactives et donc au rejet de sa candidature… Si c’est bien le cas, voilà des accusations lancées bien légèrement et que la mairie aurait raison d’avoir qualifié de diffamatoires selon les explications qu’elle fournit.

Je ne sais pas si la mairie a eu raison de traiter la question sur le forum officiel et sans répondre directement sous l’article, mais visiblement elle se contente de ce démenti assorti d’explications signées du maire et d’un simple rappel sur la responsabilité de chacun dans ses propos publics ; elle n’entend pas porter l’affaire en justice. Je ne suis pas juge, et ne peux sans plus d’éléments ou preuves dire qui a tort ou raison. Mais c’est l’occasion de rappeler ici quelques points, faire un parallèle avec des blogueurs moins chanceux que nous, et souligner la sagesse d’une mairie qui en l’espèce fait preuve d’une grande modération si elle est dans son droit :

Lire l'article

(par Prinz Karl) Un peu désespérant…

…/… Pour mémoire, demain dimanche à 15h, dans les mêmes lieux, ce sera l’orchestre municipal de BANDOL qui donnera son concert de printemps…. Là aussi c’est « entrée libre »…

Lire l'article

Que Bandol adopte le réflexe « online »!

Lundi dernier j’ironisais sur la pauvreté de l’information diffusée par le site du port de Bandol. La réaction à été rapide avec des ajouts immédiats (grand merci) prouvant que certains éléments disponibles étaient faciles à partager rapidement.

Aujourd’hui il est impensable que les services et personnes en charge dcommunication n’aient pas le réflexe web, y compris ou surtout dans le service public. Deux expositions majeures pour les Bandolais qui s’intéressent à la vie locale ont eu lieu dans les murs du pôle administratif de la mairie de Bandol. Et aucune des deux n’a eu sa version en ligne en parallèle: j’ai raté celle sur la rénovation du Casino, ma faute sans aucun doute de ne pas avoir pris le temps de m’y rendre aux heures ouvrables. Des commentateurs sur Facebook signalaient eux n’avoir pas trouvé l’expo préparatoire sur la conférence de présentation du P.L.U. annoncée au même endroit: elle était en fait à l’étage si j’ai bien suivi ( et non dans le hall d’accueil au RDC comme je l’avais moi-même compris), et après demande du public, les éléments affichés ou supports de la conférence ont depuis été publiés sur le site de la mairie de Bandol en version PDF.

Lire l'article