Humeur Archives du blog

Octobre en baie de Bandol

  • Publié le 25 Oct 2012
  • Commentaires fermés sur Octobre en baie de Bandol
  • Humeur

Bandol s’est fait rincer ces derniers jours, mais hier, on a déjeuné en terrasse, et au fond de la baie, il y avait plusieurs groupes de baigneurs dans l’eau… Ca devrait se couvrir aujourd’hui, et fraichir ce week-end, mais considérant qu’on arrive à la Toussaint, on va supporter sans râler. Hein?

Lire l'article

(par N. Caune) Bandol et ses palmiers: mal barré!

Depuis quelques années la petite bête décime les palmiers de la région PACA littorale, et de Bandol en particulier.
Les municipalités, devant l’ampleur de l’invasion, ont baissé les bras financièrement et arrêter leurs interventions dans le parc privé pour se concentrer sur « leurs arbres » publics. Les régions demandent maintenant une aide (= subvention) européenne qu’elles peinent à obtenir. Sur le terrain, les moyens « licites » obtiennent peu de résultats et les autres guère plus. Forcément, les rythmes de progression de mise en place des protocoles administratifs et le rythme d’évolution du charançon sont très différents !!! (lol). Face à un problème sanitaire public, les autorités se déchargent sur le particulier (!) pour qui est faite obligation de déclarer, traiter ou abattre tout spécimen malade ou mort. Or « les traitements sont horriblement chers » de l’aveu même de Philippe Vittel, député du Var ; tous les particuliers ne peuvent pas assumer financièrement 1500€ en moyenne de traitement ou d’abattage protocolaire par arbre. Les propriétaires s’arrangent comme ils peuvent avec cette patate bouillante et les mesures de sécurité pour contenir le charançon ne sont pas forcément respectées.

Avec son bilan présenté en page 13 du dernier Bandol Magazine, la mairie se flatte de contenir la progression du charançon par rapport aux particuliers qui font ainsi office de mauvais élèves, à Bandol mais ailleurs aussi. Pourtant en 4 ans, la progression du tueur de palmier est ici exponentielle et plus qu’inquiétante : 1700% de progression (public & privé confondu) ! A ce rythme dans 3 ans, il n’y aura plus un palmier sur la commune ! Sauf peut-être dans la future palmeraie -« emblématique des stations balnéaires méditerranéennes »- prévue devant le Casino et annoncée en page 5 du même Bandol Mag, qui serait alors peut-être le dernier vestige de l’espèce du Phœnix Canariensis ou le dernier asile du charançon… ( si tant est que son régime se limite du palmier…) ! Mais bon… c’est sûrement une bonne idée puisque c’est le fruit « de longues concertations avec les acteurs économiques de notre station balnéaire et les techniciens compétents.

Nathalie CAUNE

Lire l'article

(par D. Dussart) Drôle de jardin pédagogique

  • Publié le 11 Sep 2012
  • Commentaires fermés sur (par D. Dussart) Drôle de jardin pédagogique
  • Humeur

A l’école, la maîtresse demande aux élèves de raconter un événement inhabituel …
L’histoire ne nous donne pas la suite (voir la photo)

Lire l'article

Bandol, Twitter, ERDF, et le multicanal

Ces derniers jours, le compte Twitter officiel de la mairie de Bandol a bénéficié de la page d’accueil sur le site de la ville, pour un petit coup de projecteur, une incitation à adopter cet autre canal de communication.
Parallèlement (quelques jours plus tôt), la mairie signalait sur son site des travaux d’ERDF qui allait entraîner une matinée (le 29 août dernier) de coupures de courant à une soixantaine d’adresses en ville.

Après le dézingage de l’application pour téléphone de l’Office du tourisme de Bandol la semaine dernière, je me suis dit que vraiment, la communication me semblait partir dans tous les sens sans réflexion côté mairie… Faudrait voir à adapter les canaux aux messages. Explications :

Lire l'article

Eté 2012 à Bandol. Episode 3 : été politique

Ca fait 4 jours que les plus mordus de l’actualité locale attendent que sorte le thème politique dans cette micro-série de retours sur l’été 2012 à Bandol. Assez attendu, c’est pour aujourd’hui que je liste les événements qui après filtre de ma mémoire et en fonction de ce que j’ai pu suivre, auront marqué les deux derniers mois.

Lire l'article

(par J. Guex) Bandol interdit aux piétons le… raccourci piéton?

NDLR : Jean GUEX qui a découvert l’escalier du boulevard de la Peyrière via l’article du 20 juillet (encore amélioré depuis), s’étonne auprès de moi de la signalisation qu’il a rencontré aux extrémités du raccourci piéton qui relie le grand vallon au bas de la ville. On le serait à moins… J’ai pris, comme bien […]

Lire l'article

Eté 2012 à Bandol. Episode 2 : les animations

Pour poursuivre notre tour d’horizon de l’été 2012 à Bandol, je soumets le sujet des animations à vos commentaires, sachant que j’ai raté la plupart de ces attractions, volontairement (repos du cerveau) ou involontairement (vacances au loin).

Lire l'article

Eté 2012 à Bandol. Episode 1 : été technologique

Les premières gouttes tombées depuis des mois la semaine dernière, et les orages qui ont arrosé Bandol en ces 2 jours de week-end qui ouvraient septembre l’ont confirmé : la saison touche à sa fin, et après deux mois de météo franchement estivale, c’est l’arrière saison qui s’ouvre, plus instable au niveau du ciel, même si on est encore officiellement en été.
Le marché nocturne n’a plus que quelques jours à égayer le port en soirée, les petits bandolais préparent leurs cartables, les profs préparent la rentrée dès ce lundi, les touristes changent totalement de profil sociologique, les motards remettent des manches longues, et prennent même la météo avant de s’aventurer loin du camp de base (ça sent le vécu, non?). Bref, Bandol se calme tout en profitant de ce qu’il reste à tirer de la période cruciale d’une économie touristique, Bandol amorce le retour à sa vie normale, celle qui prévaut 8 ou 10 mois par an.

Et flûte, c’est la fin des vacances, pour Bandolais.fr aussi qui a bien profité de ces semaines à ne pas trop surveiller la vie locale. Mais le 3 septembre est bien là, et l’éditorial hebdomadaire du citoyen de base que je reste malgré la notoriété locale acquise en 5 ans d’écriture publique, ce RV a minima chaque lundi matin reprend.
Aujourd’hui ce sera l’occasion d’un petit tour d’horizon sur cet été 2012 à Bandol, été que j’ai suivi d’un oeil distrait, voire carrément à distance pendant quelques jours… Et reprise oblige, histoire de ne pas me fouler les doigts tout de suite, on va faire en épisodes étalés sur la semaine… Et on commence par ma marotte personnelle, la technologie au service de la communication.

Lire l'article

(par Prinz Karl) Le prix de l’eau à Bandol

Comme promis je vous adresse le topo que j’ai rédigé et relatant les conditions dans lesquelles « le prix de l’eau  » a été fixé à BANDOL le 30 11 2009.
Pour ce faire j’ai consulté les documents qui avaient été transmis aux conseillers municipaux… par monsieur le maire le 13 11 2009… et le procès verbal de la réunion du dit conseil.

Je pense avoir résumé au mieux le contenu de ces documents…
Il manque, ainsi que je l’ai déjà indiqué dans diverses interventions sur les blogs, des illustrations pratiques quant à l’évolution des facturations.
A noter que dans des copropriétés la situation semble assez complexe, puisque la facturation se fait au compteur commun d’arrivée et qu’il est impossible ensuite de faire autre chose qu’une consommation moyenne pour chaque foyer de la copropriété (sauf à faire un relevé journalier)… ce qui veut dire que les petits consommateurs payent pour les gros.
Mais je pense, j’espère… que les internautes se manifesteront et donneront ces éléments pratiques et concrets… seule manière de faire évoluer les choses vers un système moins ubuesque.

Lire l'article

Affluence à Bandol, adieu le civisme

Ca fait longtemps que j’ai cessé d’alimenter l’album photos des incivilités ordinaires à Bandol. Une internaute m’a transmis des images des pelouses de l’avenue de la Libération transformées en parking.
On a envie de traiter ces automobilistes de sagouins, et en même temps, quand l’animation crée l’affluence, quelles solutions sont réellement possibles pour ceux qui sont venus parfois d’un peu loin pour assister à un concert (Magic System), au feu d’artifice (14 juillet), etc.? Parfois, aucune… et écoeuré de temps perdu en bagnole, coincé dans la foule, on peut finir par se poser, n’importe où (le parking de ma résidence était inaccessible pour ses occupants légitimes de 21H à 23H30 par exemple le jour de la fête nationale).

Lire l'article