Bandolweb : nouveau blog bandolais

L’année 2011 s’est terminée avec l’apparition d’un nouveau blog consacré à Bandol : Bandolweb.com

Observateur indépendant ou politiquement engagé, l’absence d’identification de l’auteur sur le blog ne facilite pas la tâche, mais comme un compte Twitter également baptisé @Bandolweb signe, pardon, signait les publications du nom de Pierre LERAT et reprend les titres de ce nouveau blog, on en sait déjà un peu plus, avant même de confirmer par des recherches (sur qui détient le nom Bandolweb.com par exemple).

Pierre LERAT est un citoyen impliqué, qu’on croise aussi bien lors de séances du conseil municipal que lors des rencontres du web bandolais où il a fait quelques apparitions, manifestant au passage une curiosité pour les nouvelles technologies (très tôt intéressé par les engins tactiles, etc.) ce qui fait de son arrivée dans le paysage web de Bandol une surprise très modérée: c’est de ce genre de profils qu’on pouvait attendre de nouvelles initiatives en ligne.

L’initiative est encore moins surprenante si on se souvient qu’il y a peu encore, la conseillère municipale dissidente de la majorité Frédérique CONNAT, signait en joignant son nom d’épouse (Mme CONNAT-LERAT). Mes lecteurs se souviendront alors de l’incident de procédure lors des élections cantonnales : c’est son mari Pierre LERAT qui avait soulevé le problème et fait en sorte de lui donner un certain développement, tout le monde sachant très bien que l’équipe de Bandol en @ction constituée par son épouse avec le soutien de Marcel BOGI était de fait liée à ce coup d’éclat.
C’est ensuite avec Mme CONNAT-LERAT que j’eus alors un échange que les habitués n’auront pas non plus oublié.
Depuis, les aléas de la vie étant ce qu’ils sont, et sans que j’ai la moindre information précise (et cela ne nous intéresse d’ailleurs que par les implications que cela peut avoir sur la vie publique et politique de Bandol), on peut au moins parler de distance : après la séparation politique de Frédérique CONNAT et Marcel BOGI, Mme CONNAT signe sous son nom de jeune fille, et son (ex?-)mari a commis contre elle un Tweet assassin qui réagissait à une bréve du Conseil Municipal dans Var Matin. Mme CONNAT(-LERAT?) ne doit plus compter sur la complicité politique de son (ex?-)mari.
Désolé d’effleurer un sujet de vie privée, mais la jurisprudence le permet tant que c’est pertinent, et considérant le rôle public de chacun des époux, les systèmes d’alliance et leurs évolutions ne peuvent être ignorés ici.

Terminons en observant que Bandolweb fait une fort belle place au blog du plus célèbre sous-marin politique de la vie publique bandolaise* (Logo + flux des titres repris en colonne latérale), qui avait déjà souvent l’écho du blog de Christian VIALA (Bandol-blog) : décidément, le directeur de la campagne PALIX-BOGI* en 2008 sait trouver des relais à Bandol.

Mais comme pour l’instant :

  • on ne sait pas ce que Pierre LERAT veut faire de son blog,
  • qu’à l’instar de Bandol-blog, son Bandolweb semble vouloir couvrir une actualité très large malgré l’utilisation du nom « Bandol » dans le titre,
  • et qu’on ne sait même pas où placer Pierre LERAT ni le fameux « sous-marin de Marcel BOGI »* dans l’échiquier politique bandolais, pas plus que Marcel BOGI lui-même d’ailleurs (le premier adjoint est plus présent pendant les conseils municipaux mais moins mordant),

on va suivre ce nouveau venu avec bienveillance et curiosité, mais sans ranger l’esprit critique à la cave : il pourrait servir, sachant qu’on a affaire à un auteur qui a déjà fait une incursion dans le champ politique si on tient compte des éléments ci-dessus.

F.M. – www.bandolais.fr

Laurent Di Gennaro qui fût directeur de la campagne de l’équipe Bandol2008 anime aujourd’hui le site TV83 couplé à un blog. Ce n’est pas un site d’information comme on pourrait le penser mais si on en croit ses mentions légales, une agence de publicité (qui se mêle étroitement de politique…).





5 Commentaires

  • […] Fred Metey de bandolais.fr qui le premier à repéré ce nouveau venu , ce nouveau blog, car son créateur, Pierre Lerat […]

  • […] que parce que tout le monde découvre peu à peu, et apprend au rythme effréné de la technologie. La semaine dernière je signalais un nouveau blog local. Les observations ne s’arrêtent pas là. Mais pour ne pas faire trop long, je vais vous […]

  • Je suis assez étonné de tous ces sites et blogs qui se créent en choisissant des noms de domaine en .com alors qu’ils revendiquent un attachement local. Savent ils que le .fr existe???

  • @ Julien,
    une bonne décennie après l’explosion du phénomène web, le « .com » reste le symbole des sites internet, et la solution de facilité à l’heure de créer un site. Même si les choses ont largement évolué vers l’accessibilité, le « .fr » exige un ou deux justificatifs qu’il faut avoir sous la main le moment venu. On a vite fait de faire l’impasse…
    Pour mon blog, c’était effectivement important, mais certainement aussi car j’ai une formation de marketing et une sensibilité particulière aux questions de communications.

    Mais effectivement, je trouve aussi étonnant que des gens qui se lancent dans une démarche de communication n’intègrent pas cette dimension essentielle, certainement du fait d’une connaissance très incomplète des codes de communication de cet univers.

    J’ai parfois du mal à convaincre des clients de faire la démarche de se procurer le K-bis pour les entreprises ou le justificatif (J.O.) pour les associations, sur un problème qui est perçu comme un détail (et objectivement ce n’est pas important pour une immense majorité de leurs visiteurs).

  • Monsieur LERAT est de ces internautes qui cherche avant tout à régler des comptes personnels. Heureusement que votre blog sait rester au dessus de la mêlée.