Bandolais.fr prend des congés

L'été 2009 vous n'avez pas faibli dans vos visites.

Ce mois de juillet 2010 bat tous les records de fréquentation (et l'actu de Bandol est chaude bouillante). Et pourtant je vais vous infliger une coupure (mais c'est peut-être finalement un soulagement pour ceux qui "surveillent" plus qu'ils n'apprécient ce blog – dédicace spéciale H.B. et consorts).

J'ai besoin de décrocher pour conserver l'envie (tous les jours ou presque), besoin de me reposer un peu aussi, ne serait-ce que pour éviter de finir par écrire des conneries bêtises. Faut dire que certains jours, à trop regarder la politique de près, je frôle l'écoeurement.

Je ferme ma boîte sur la première quinzaine au moins, ma tendre et chère est en congés tout le mois d'août, donc j'ai décidé de DELAISSER LE BLOG DU 1ER AU 31 AOUT, histoire de prendre un peu de temps pour ma vie hors ligne. D'autant qu'il n'est pas exclus qu'on se tape une campagne électorale communale sous peu (et moi j'avais pas prévu de refaire un marathon de campagne avant 2014, c'est aussi épuisant à suivre qu'à faire).

Comme je reste en ville, je garderai quand même un oeil sur l'actu bandolaise, mais pas d'articles avant septembre promis!

Pour autant je ne vais pas totalement oublier cet espace à la fois privatif et commun, et tenter de m'atteler avec l'aide d'un technicien du web au vieux projet de modernisation de mon (déjà) très vieux blog. Il faut aussi du temps pour ça, et mes journées normales n'en offrent plus de disponible. Ne vous étonnez donc pas si des modifications substantielles de la page d'accueil se produisaient avant la reprise: c'est que je tiendrai ma première résolution du nouvel an 2010.

Pour ceux que cela frustrerait, je signale que j'ai créé une liste sous Twitter qui vous permettra de suivre quelques Tweeters bandolais qui causent significativement de Bandol (signalez-moi ceux que je n'ai pas repérés). Je vous conseille de l'ouvrir quotidiennement, d'autant que si je ne bloguerai pas, je ne m'interdis pas de tweeter: gros avantage pour vous comme pour moi, au lieu d'articles que je sais toujours trop longs, les messages sur Twitter font la taille d'un sms au régime (140 caractères) ou d'une seule photo, et permettent de glisser un lien vers un truc intéressant ailleurs.
La page Bandolais.fr sur Facebook restera également active. Et puis le site de la Mairie, les autres sites et blogs bandolais: vous ne manquerez pas de lecture comme le soulignait H.B., même si les statistiques toujours en hausse continuent de le faire mentir. Mais n'oubliez pas votre esprit critique en route, car je note en ce moment un pic de manipulations (du langage comme des idées dans les opinions qui s'expriment à Bandol).

Les commentaires restent ouverts, mais je tâcherai de réfréner mes envies de répondre pour vous laisser discuter entre vous sur les sujets qui vous inspireront: les archives ne manquent pas d'articles à explorer pour ceux qui seraient en mal de lecture.

Allez, je vous fous la paix pendant quelques semaines mais soyez sages (j'aimerais faire baisser mon taux d'énervement)!
Et merci à ceux qui m'ont déjà souhaité de bonnes vacances.

Frédéric METEY
www.bandolais.fr

PS: je rappelle qu'en tant que "propriétaire" de ce blog, je forme le souhait de voir les gens qui s'expriment ici assumer comme moi leurs opinions (contrairement à l'habitude sur Internet qui est de volontiers accepter le pseudonymat). La règle que j'ai formulé en conséquence, est que tout commentaire signé d'un pseudonyme (ou moins) peut faire l'objet d'un retrait sur toute demande de quelqu'un que ledit commentaire mettrait en cause, sans que je cherche à savoir qui à tort ou raison. A l'heure où je vois refleurir nombre de commentaires avec des identités incomplètement assumées, j'estime qu'il était judicieux de le mentionner une nouvelle fois.





10 Commentaires