Bandolais, j’irai dîner chez vous !!!

Non je ne délire pas, encore que l’idée vienne de mon ami Jean REVOLON dont je signalais les faiblesses de raisonnement dans un récent billet.
Mon titre paraphrase celui de l’excellente émission télévisée d’Antoine de Maximy, mais s’inspire largement des « réunions Tupperware », et est une déclinaison des « rencontres du web bandolais« .
En quelques mots, je sais que les bandolais(es) discutent du blog entre eux: en famille, entre amis, devant les étals du marché, autour d’un verre. Je l’ai constaté avec un accueil assez inattendu dans quelques commerces où on a su que j’étais l’auteur de ce site, et par ce que m’en disent mes amis. Pour autant, beaucoup n’osent pas venir à nos rencontres mensuelles ou ne peuvent pas, et se privent de plein d’infos relatives aux blogs, à leurs possibilités, à la participation qu’ils pourraient avoir, etc. Parfois, certains veulent aussi éviter d’être vus dans une réunion qu’on imagine subversive (le fait est que je ne suis pas en odeur de sainteté à la Mairie de Bandol, pas plus aujourd’hui qu’hier, mais je ne suis qu’un participant parmi d’autres à ces réunions tout à fait « bon enfant »). Et puis parfois, certains en parlent à leur entourage peu familier d’internet, mais sans trouver facilement les mots pour expliquer l’intérêt qu’ils y trouvent ou le fonctionnement.

L’idée soufflée par Jean est donc de reproduire la partie « atelier/conférence » de ces soirées publiques dans le cadre privé:
vous organisez un dîner assis ou buffet avec 4 ou 6 de vos ami(e)s comme vous le faîtes d’habitude (même une soirée pizzas), mais ceux à qui vous avez envie de faire découvrir cet univers des blogs, parce qu’ils aimeraient s’y lancer, ou pour bandolais.fr en particulier.

  • vous me rajoutez un couvert.
  • je viens avec mon ordinateur.
  • je le branche sur votre connexion Internet et sur le grand écran télé du salon (ou on tâchera de se procurer un projecteur).
  • et pendant qu’on mange, on bavarde et je vous explique à vous et vos amis tout ce que vous voulez savoir sur Bandolais.fr, sur les blogs citoyens, sur les subtilités multmédia qui y sont parfois proposées, etc.
  • ça restera privé, personne ne saura que vous avez invité l’agitateur du web bandolais (si je raconte mes dîners, ce sera anonyme sauf si vous avez envie de témoigner).

L’idéal est que seuls des gens intéressés par ces questions soient présents, mais si des conjoints jaloux et réfractaires au web ne veulent pas laisser leur moitié sortir seule, prévoyez-leur une assiette quand même, et on trouvera bien à les occuper pendant qu’on focalisera sur notre sujet.
Voilà, la proposition est lancée. Et profitez-en, ce genre d’interventions fait plutôt partie de mon activité professionnelle, et je me fais rarement payer en parts de pizzas.
Si vous êtes intéressé(e)s, je vous rappelle que le plus simple pour me contacter est le menu « Me Contacter » situé en haut de cette page, et que mon téléphone est souvent en mode répondeur/enregistreur au 06 78 09 09 14. A très bientôt!

Frédéric METEY
www.bandolais.fr

PS: je l’aurais bien organisé chez moi, mais c’est un peu petit, et malgré la récente rénovation de la cuisine, ma compagne s’oppose catégoriquement à entendre davantage parler de Bandolais.fr dans son « home sweet home », ne serait-ce qu’une fois de plus par semaine ou par mois…

.





9 Commentaires

  • Fred
    ton idée de comité restraint chez un particulier est interessant mais vouée a la stagnation j’ai experimenté cette formule de faire des causeries sur l’historique en 2006 – cela a été un echec – c’est pour t’informer que chaque idée n’est pas toujours concretisée de réalité d’ etre viable — max

  • ben moi , ça me plais bien cette idée !
    d’autant que je loupe réguliérement les rencontres du mardi et que beaucoup de mes amis(es ) me parlent du blog sans oser se lancer. alors , pour moi , ça marche !
    a bientot…

  • Max,
    viable ou pas n’est pas la question, puisque ce n’est pas fait pour l’être.
    Comme l’indique la réponse de Muriel, et deux autres demandes en ce sens qui m’ont été faites préalablement à cet article, ça intéresse quelques bandolais. Et si ça ne fait que 3 dîners, ça me va aussi…

  • Avec moi, ça fait quatre.
    Par contre il va falloir que je combine pour le faire chez moi quand ma chérie n’est pas là, parcequ’elle n’est pas très branchée internet…
    Et ce sera soirée Pizza…

  • Muriel, Jean 1er, Christian, Jean 2nd, Franck, mon agenda n’attend plus que vos appels pour caler une date: faîtes l’inventaire de vos amis concernés, et si ça frise la dizaine, prévoyez peut-être de m’inviter deux fois à dîner (j’ai un appétit d’oiseau ou presque). Et puis vous n’arriverez jamais à faire coïncider 10 personnes sur une même date…

  • Fred
    Je ne vais pas a l’encontre de ton projet – je t’indiquais par sympathique l’echec de mon experience
    puis tu auras plus de chance car mon sujet est peu sollicité -alors que ton sujet est d’actualité
    tu pourras evaluer la durée et le nombre d’invitation a la fin de l’année 2009 en faisant le bilan du nombre recu d’invitation
    bonne continuation et prospérité – cordialement – max

  • FRED
    il te reste encore un mois pour me prouver que mes conseils n’etait pas fait pour toi sur le sujet des invitations chez le particulier – COMBIEN – t’ont invité a un repas – ON peut douter de toutes informations mais parfois un doyen qui a essayé et pas reussit peut etre de bon conseils – amities
    peut etre A NOEL & JOUR de l’An tu ne sera pas chez qui aller vu le nombre – plaisanterie –

  • Max,
    qu’ai-je à prouver? Et quel conseil? Ne pas le proposer aux bandolais?
    On propose, et ils disposent… Ce n’est pas parce qu’une proposition n’a pas marché qu’il faut renoncer pour les suivantes.
    En l’occurrence, 5 bandolais m’ont dit vouloir organiser ces repas thématiques, même si nous n’avons pas encore mis le couvert.
    Et pourquoi un mois? Si ça se fait dans 6 mois ou deux ans, à moi ça me va très bien.
    Me conseiller de ne pas faire une proposition qui ne me coûte rien, c’est un conseil que je m’engage à ne pas écouter (à prendre comme plaisanterie aussi).

  • fred
    je reviens sur un sujet qui m’intéresse la possibilté d’etre invité pour faire une causerie sur bandol aussi je souhaiterai de savoir combien as tu eu d’invitation car je proposerai de relancer mes invitation d’accueil en fonction de ton succes-
    attend la réponse sur le nombre obtenu – Max