Bandolais.fr en chiffres : épisode 2

Après les chiffres de pages lues sur ce blog, je vous propose de creuser un peu avec les statistiques visites et visiteurs. Ce distingo permet de comprendre que certains viennent très souvent (un noyau de fans ou de personnes qui me/nous surveillent sont sur le blog plusieurs fois par jour, notamment lorsqu’une conversation s’engage en commentaires), alors que d’autres ne font qu’une ou deux visites hebdomadaires, voire mensuelles. Les premiers consultent peu de pages à chaque fois (voire une seule, celle d’accueil qui contient plusieurs articles), alors que les seconds font des visites plus complètes et rattrapent l’actualité de Bandol en surfant dans les archives, etc.


Au passage, un visiteur qui revient plusieurs fois dans la même journée, ne sera compté qu’une fois comme visiteur. Si ses visites multiples se font dans la même 1/2H, elles ne compteront que comme une seule visite. En revanche, une visite le matin, et une le soir, ça veut dire un seul visiteur, et deux visites dans les statistiques.
Globalement sur une semaine, c’est plus d’un millier de visiteurs qui fréquentent le site (ce qui traduit qu’au-delà de la minorité de fans de la politique qui sont là tous les jours, les autres viennent très irrégulièrement, une ou deux fois par semaine, ou moins souvent).
Rapportés au mois, voilà des moyennes est un peu plus représentatives:
– entre 2500 et 3000 visiteurs différents chaque mois.
– Plus de 8000 visites chaque mois (à part une minorité très assidue, vous venez irrégulièrement lire les articles de la semaine ou quinzaine).
– entre 20.000 et 25.000 pages lues chaque mois.
Il est très difficile d’aller plus loin dans l’interprétation, et bien que je sache que les visiteurs sont très concentrés sur Bandol et environs immédiats, j’ai beaucoup de mal à certifier la proportion exacte de bandolais, que j’évalue cependant par recoupements. Effectivement, une bonne part des visites passe par la case Google, et non pas directement. Mais je sais aussi car je le vois chez mes clients (notamment ceux chez qui je viens résoudre des problèmes et non faire de la formation), que vous êtes nombreux à ne pas savoir utiliser l’adresse d’un site correctement (sans Google), ni les favoris… Conclusion, malgré un trafic qui vient pour une part non négligeable via les moteurs de recherche, Bandolais.fr n’accueille pour l’instant que très peu de visiteurs véritablement extérieurs ou accidentels. Je peux presque même tracer les bandolais expatriés qui me lisent depuis New York ou Paris… Pour l’anecdote, personne ne me lit en Espagne. Quand ma compagne se rend en visite dans sa famille, je sais grâce à mes outils de statistiques si elle lit le blog ou pas: c’est le seul moment où je vois apparaître un chiffre de visite en Catalogne…
Au final, mes déductions entre les différentes infos et sources me font conclure qu’aujourd’hui, sur les 2500 à 3000 visiteurs différents qui viennent chaque mois, c’est globalement un millier de foyers bandolais (sur moins de 4000) qui fréquentent avec plus ou moins de régularité les pages de Bandolais.fr, sachant que je connais des foyers où tout le monde lit le blog, et d’autres où un membre du foyer se charge de lire, et de partager plus ou moins avec son entourage (je crois que c’est par exemple le cas du Maire, qui ne lit pas Bandolais.fr, mais dont l’épouse férue d’informatique doit être l’une des sources d’information – à moins que ce ne soit le personnel de son cabinet).
On m’a même présenté des gens qui se sont mis à l’informatique spécialement pour lire Bandolais.fr: fatigués d’entendre parler du blog et de la vie d’ici par leurs proches, l’envie de se faire une opinion propre a poussé quelques-un(e)s à se former à ce monde des écrans.

Cas particulier, les abonnés (c’est gratuit) : chaque jour, certains utilisent des outils automatiques pour recevoir systématiquement tous les articles publiés ici. Chaque jour, c’est environ 70 personnes qui déclenchent leur outil de collecte automatique. En fait, une bonne trentaine n’a rien à faire: ils se sont inscrits à l’abonnement par email, et trouvent les articles ou le résumé dans leur boîte de courrier. Ce qui m’a surpris, c’est que ce sont les seuls dont je connaisse assez formellement l’identité (l’adresse de courrier électronique), et je n’en connais même pas 10.
Sachant que tout le monde n’ouvre pas tous les jours son ordinateur ou ne se connecte à ce genre d’outils de suivi automatique, et considérant les variations de la fréquentation par les abonnés, je sais que ça fait un total qui tourne aux environs d’une centaine d’abonnés (via mail, via un agrégateur, ou via Twitter).
J’espère que ces chiffres encourageront la Mairie à adopter une vraie politique de communication, car quand je serine que les élus ne mesurent pas l’appétit de nos concitoyens pour une information locale riche et permanente, je crois faire ici la preuve que malgré mes nombreux défauts, les bandolais suivent l’info si on la leur propose, et qu’elle ne prend pas une forme propagandiste, si souvent affectionnée par le monde politique.
Au prochain épisode, je tâche de vous faire un point sur les commentateurs, et les contributeurs qui participent chacun à sa façon, à la richesse de ce blog et au débat démocratique local.


Frédéric METEY
www.bandolais.fr

.





7 Commentaires

  • SEYNARD DANIELLE

    Bravo pour votre blog, c’est avec une grande curiosité que je le consulte tous les matins, il n’a aucun parti pris et dépeint les situations avec du tact. Nous sommes informés sur la situation de la vie de BANDOL qui semble très cachée par L’actuel Maire et ses proches!!!!

  • danielle rastoin revolon

    Fred, c’est sidérant tous ces outils informatiques qui te permettent de faire toutes ces statistiques de visites sur ton blog, bravo pour tes analyses très approfondies qui témoignent du temps que tu passes chaque jour (et nuits!!)et du travail que cela implique!ton blog est une réussite si j’en juge par le nombre de visites et on t’encourage pour continuer!!!merci encore pour toutes ces infos passionnantes.

  • Sans dire du mal de l’actuel,
    Le précédent ne faisait pas mieux en ce qui concerne la communication…
    Pareil, chapeau pour ton blog, Fred
    A bientôt à l’apéro…
    Je suis allé voir le Tchernobil bandolais…;-)

  • Ce matin , à 8h et à 12h je suis encore vivant…

  • En son temps, j’ai effectivement beaucoup tapé sur l’ancien maire pour les mêmes motifs. C’était peut-être pire au sens où tout Bandol l’accusait en plus de surdité.

  • T’avais pris tes précautions (de l’iode)?

  • Bandolais.fr en chiffres : épisode 3

    Après les statistiques de pages lues, les visites et visiteurs de ce blog, d’autres chiffres sont intéressants pour qui suit Bandolais.fr: ceux qui concernent les lecteurs actifs, ceux qui participent à la « conversation citoyenne » que je propose sur ce…