Bandolais.fr cherche un repreneur

 MAJ le 2/4/12 à 0H10 : Eh oui, c’était encore un poisson d’avril!!!

C’est gratuit (pas de fonds de commerce à acheter). Il s’agit juste de continuer la démarche initiée ici en octobre 2007, dans le même esprit et avec la même indépendance. Et ce serait pour la rentrée de septembre 2012. Si vous êtes intéressés, prenez contact via la page prévue.

Ca me fait suer de ne pas terminer ce que j’ai commencé, mais le réalisme économique et les surprises de l’existence sont causes d’un changement de vie personnelle et professionnelle. Même si les années noires de 2008 et 2009 (en termes financiers) sont derrière moi, je ne peux pas renoncer à toutes les opportunités pour la seule raison que je serais obligé de rester au plus près de Bandol afin de tenir ce blog citoyen.
Et cette semaine, j’ai reçu une proposition qu’on ne refuse pas (d’ailleurs je ne l’ai pas refusée), mais qui va m’éloigner beaucoup trop souvent de Bandol pour maintenir correctement Bandolais.fr. J’aurais au mieux deux W.E. par mois pour être à la maison, et partagé entre la France et l’étranger : pas raisonnable pour bloguer local. J’anticipais ce risque de devoir repartir (même si dans ce cas c’est partiellement) de Bandol, dès mes premières pages d’explications sur le lancement de ce blog. C’est plus rapide que je ne l’avais imaginé, mais ma compagne pousse aussi pour qu’on alterne les périodes de vie entre la France et son pays.

J’offre donc à un bandolais volontaire (ou une petite équipe, pourquoi pas comme pour le blog voisin de LeBeausset-info), de reprendre les clefs de ce petit média local indépendant et bénévole. Les quelques mois avant la rentrée d’automne devront nous permettre de nous connaître pour que je laisse mon « bébé » en confiance : ce blog a une force, des lecteurs, mais surtout est basé sur une démarche que j’expliquais dès le départ, et le respect de cette idée que je me fais d’un blog citoyen est la condition essentielle pour que j’accepte de le transmettre intégralement. A défaut d’accord autour des principes fondateurs, je préfèrerai le fermer (je le laisserai en ligne à titre d’archives comme promis plusieurs fois déjà, mais sans l’alimenter).

A ceux que mes projets pro et perso intéressent, je donne RV au mardi 17 avril autour d’un verre lors des rencontres du web bandolais, et des explications sur ma nouvelle vie.

F.M. – www.bandolais.fr
Crédit illustration : I, Producer [GFDL, CC-BY-SA-3.0 or CC-BY-2.5], via Wikimedia Commons

P.S.: comme je ne pourrai pratiquement plus profiter de mon bateau, il sera à vendre fin août.
C’est un semi-rigide Narwhal HD de 5m80 avec 90cv Honda 4 temps de 2004. Lui je ne l’offre pas gratuitement, mais si vous êtes intéressés, vous pouvez aussi me contacter via le blog.





11 Commentaires

  • Fred,
    Ton offre m’intéresse !
    Je pense que plutôt que de créer une copie de ton initiative, l’original sera le meilleur support pour lancer ma campagne.
    Pétri d’ambition et de soif de reconnaissance, il me manque des idées, pour écrire un programme capable de séduire l’électeur. Ton blog devrait également me permettre de constituer une équipe. A lire, l’objectivité et la mesure des commentateurs , les postes d’adjoints sont convoités par nombre de tes intervenants.
    En étant l’administrateur du blog, je pourrai enfin connaitre l’identité des anonymes, des pseudos, …ce qui me devrait permettre de découvrir, des compétences, des doctes personnages parmi ceux qui ont une des qualités si rares de nos jours : le courage.
    Certes je redoute la concurrence de l’autre blog, tant il atteint des sommets! Mais habitué à rendre un service public je m’accommoderai volontiers de ce manque de monopole.
    Merci pour cette nouvelle occupation, en tant qu’actif de 30 piteuses, j’ai largement de temps à “perdre” pour m’occuper comme il faut, du sort des oisifs rentiers des 30 glorieuses et autres quinquagénaires étrillés par notre système de retraite, et des jeunes, et ceux qui courent après leur jeunesse passée,….
    Si la date de ton offre et de mon acceptation est particulièrement bien choisie, je ne suis pas libre le 17 pour les sucreries et autres spécialités mielleuses, j’ai une soirée pimentée et pleine de sel qui a déjà, ma préférence.
    NB : J’ai une condition, tout de même pour reprendre, ton blog : s’il te plait, joins le semi-rigide dans le package avec le blog à titre gracieux !

  • Bonjour Fred,
    scoop d’un 1er Avril???
    Bonne continuation
    Cordialement
    Guy ROBERT

  • Jean-Pierre Chorel

    Salut Fred,

    Ce n’est pas bien ce que tu fais ! Choisir le jour des Rameaux pour nous annoncer ton départ est tout sauf anecdotique. Si tu as besoin d’un âne pour accompagner ton entrée dans le classement des 1er avril, il y en a un qui se détache naturellement pour son obstination à te critiquer et son entêtement à te lire malgré son aversion pour ton blog, je veux parler de notre aboyeur communal bien sûr.

    Tu as la palme pour aujourd’hui !

  • Cher Frédéric, quelle tristesse d’apprendre cette triste nouvelle… Lebeausset-info ne peut malheureusement se porter candidat à votre succession tant l’actualité sur notre commune nous occupe jour et nuit ces derniers mois. Notre mode industriel de production d’articles (déposé à l’INPI) qui fait le bonheur de nos lecteurs ces dernières semaines, ne peut malheureusement pas être bouleversé pour intégrer l’actualité du port d’à côté. Toutefois, nous considérons avec beaucoup d’attention votre bateau comme moyen d’investigation supplémentaire pour renforcer nos capacités d’investigation sur Le Beausset.

  • BIEN JOUE
    J’y ai cru un instant

  • J’espère sincèrement que c’est une blague car je me sentirai bien seul…

  • Ce n’est malheureusement pas un poisson d’avril. J’ai eu Fred au téléphone à midi, il prépare ses valises. Et en plus il vient de m’apprendre que la LGV va suivre le trajet de la ligne actuelle. Du coup le TGV passant par son salon et sa salle à manger, il devra quitter son appartement sous peu. Autant le vendre avant que la nouvelle ne s’ébruite.
    Pour le semi rigide une mise aux enchères est lancée. Mise à prix 100 euros, enchères minimum 10 euros. Clôture des enchères dimanche de Pâques.

  • Je ne sais pas dans quelle mesure ce poisson d’avril aura fait sourire mes lecteurs, mais une chose est sûre, vos commentaires m’auront fait éclaté de rire…
    Notez que tout ça aurait pu être vrai, mais pas un premier avril, et l’exercice vise toujours à stimuler votre esprit critique de lecteurs: le contexte fait partie de l’info, et la date est un élément de contexte que vous pensez à prendre en compte. Je suis fier de mes lecteurs.

    Je multiplie les casquettes professionnelles, mais pour l’instant je reste toujours fidèle au poste, à Bandol, malgré des déplacements qui ne m’empêchent pas encore de bloguer local. Le blog pâtît un peu de mes activités multiples avec moins d’articles que durant les premières années, mais pas question de le lâcher pour l’instant.

    Je m’y suis pris très tard pour penser à ce poisson qui du coup n’était pas suffisamment mitonné, et malgré les détails dont je l’ai orné pour le rendre crédible, il n’a pas tenu plus de quelques instants. L’an prochain, il faudra vraiment que je trouve quelque chose sans rapport avec le blog, mais je ne suis pas d’une créativité folle, et je crains toujours de mêler au premier avril un sujet avec lequel je pourrais faire du tort à quelqu’un si d’aventure quelques personnes y croient trop fort.

    Laissez-moi terminer en décernant ma propre palme du fou rire à LeBeausset-Info, chez qui j’ai senti une bonne grosse envie de défoulement avec un délire bien embrayé sur mon amorce. Le processus industriel déposé à l’INPI m’aura fait pleurer de rire, comme l’image mentale que j’ai projeté de leur « équipe d’investigation » se déplaçant à bord de mon bateau dans Le Beausset (je précise pour les lecteurs qui ne connaissent pas notre voisine, qu’au Beausset c’est toujours marée basse).

    Merci à tous.

  • Christian Delaud

    Fred,
    Depuis hier soir je ressasse ton message et prépare ma réponse.

    Maintenant elle sera brève : « ENFOIRE! » (lol)

    Je suis vraiment un naïf, chaque année je me fais piéger.
    Promis, l’an prochain je ne lirai pas Bandolais.fr le 1er avril.
    Amitiés
    Christian

  • Désolé pour les quelques-uns qui se sont pris la tête en avalant un peu trop les arêtes de mon poisson, notamment les clients qui m’ont contacté un peu embêtés de ne pas savoir comment bénéficier d’assistance locale à l’avenir sur la plateforme dont je suis spécialiste…

    Lire les commentaires aurait suffi à vous détromper, mais critiquez toujours une information. J’ai moi-même dû chercher sur le web quelques trucs publiés par des sites, qui me paraissaient gros mais crédibles. C’est Christian qui a raison : le premier avril, pour ne pas perdre son temps, il faut peut-être fuir les médias (mais je maintiens que ça reste un bon entraînement pour notre esprit critique).

  • Certainement pas fuir les médias le premier avril, au contraire, cela serait se priver de se délecter de l’imagination des uns et des autres.

    Et puis cela sert toujours d’aiguiser son esprit critique, d’autant que, dans biens des médias, c’est poisson d’avril tout les jour.

    En tout cas, j’ai aussi du lire les commentaires avant d’être certain d’une blague. C’est lebeausset infos qui m’a convaincu qu’il était temps de rigoler…

    Bravo

    Jacques