Bandolais.fr change de rythme pour 3 mois

Bandolais.fr a franchi la barre des 3 ans d’existence il y a 15 jours, et avec 1475 articles, ça faisait quand même une moyenne de plus de 1,33 article par jour 7j/7: pour un loisir qui se rajoute à mes journées de travail, on ne peut pas dire que j’ai chômé.

Ca ne peut cependant pas durer éternellement sur cette base : on n’est pas encore à la date limite que j’ai prévu pour ranger mon clavier et mes humeurs, mais je vais un peu lever le pied sur le blog. J’en détaille les raisons dans une liste après l’article. J’avais pensé le suspendre tout un trimestre , mais m’oriente vers une publication hebdomadaire plus quelques billets supplémentaires de temps à autre.

Ce que je prévois:

  • un éditorial et/ou article chaque lundi matin (autant que faire se pourra). Et si un lundi je peux pas, je peux pas: n’allez pas illico me croire décédé pour autant.
  • VOS ARTICLES : ben oui, ça laissera 6 jours par semaine pour que les uns ou les autres s’expriment à travers ce blog. Je continue à vous publier (même si ça m’oblige à du travail que je veux justement limiter quelques semaines – merci par exemple si possible de penser à me fournir les liens que je dois insérer dans vos textes).
  • si l’actualité l’exige, et que je le peux, j’augmenterai par période le rythme pour couvrir ce qui me donnera trop envie de dire mon opinion. Mais au moins jusqu’à début 2011, j’espère qu’on ne vivra pas de tremblement de terre ou de séisme politique à Bandol: ça tomberait mal dans mon planning (si l’opposition qui rêve de renverser le maire pouvait attendre les élections de 2014 ou au moins février 2011, ça m’arrangerait).

S’abonner pour ne pas être obligé de vérifier si j’ai publié

Evidemment, pour être sûr de ne rien rater sans être obligé de venir lire tous les jours ce blog, les solutions gratuites d’abonnement en haut à droite de ce blog sont incontournables (et la plus facile, c’est celle par email).

Bouton Twitter

Moins de blogs, plus de twitter

Enfin je pense me servir beaucoup plus de Twitter. Ca m’apprendra peut-être à faire plus court (ben oui, c’est format SMS).
Si vous croyez que vous ne savez pas comment faire pour me lire sur Twitter, c’est que vous n’avez pas cliqué sur ce bouton…

3 mois, c’est pas si long, et une chance pour d’autres blogueurs

Je sais que les lecteurs les plus fidèles sont attachés à ce rendez-vous  quotidien, mais pour faire durer ce blog (c’est l’objectif, je pense accompagner de mes billets la vie bandolaise encore quelques années), je suis obligé d’y penser un peu moins, et un peu plus à moi, à mon boulot, et à mon entourage.

Merci en tous cas pour tous les signes d’encouragement, de soutien, que vous avez manifesté, et pour votre participation (comme auteurs d’articles, ou comme commentateurs). Ce blog continue, et c’est le principal pour vous. Pour moi, tout en continuant à m’exprimer en simple citoyen, je vais pouvoir commencer à m’effacer un peu dans le paysage internet bandolais: c’est peut-être l’occasion pour d’autres de se lancer (il y a des internautes qui seront en attente de lecture quotidienne et de débats), car après mon rôle d’amorçage, certains ont peut-être retenu leurs velléités de blogueurs dans un environnement où Bandolais.fr avantagé comme pionnier était un peu écrasant.

A lundi prochain, sur le blog, à très vite sur Twitter, et à dans 3 mois pour les inconditionnels de la publication journalière.

F.M. – Bandolais.fr

———————————————————————

LES RAISONS DE CE CHANGEMENT

1) d’abord parce que c’est très lourd à gérer, et que mes obligations personnelles et professionnelles ne me permettront pas de tenir le rythme au moins de novembre jusqu’à janvier 2011, pour diverses raisons.

2) Ensuite, j’en éprouve moins le besoin: le paysage internet bandolais a considérablement évolué sur ces 3 ans, et en particulier sur les 12 derniers mois. J’ai tenté d’accélérer le sens de l’histoire en vous sensibilisant aux possibilités que j’enseigne par ailleurs professionnellement, et sans savoir dire ce qui relève de mon influence ou du cours normal des choses, les faits sont là: la Mairie communique plus en ligne (au moins sur la partie « animation de la ville »), et d’autres sites vous informent comme je l’avais récapitulé ici. Chacun son style, ses objectifs, ses arrières-pensées, mais Bandolais.fr n’est pas sans biais non plus, ne serait-ce que parce qu’il exprime majoritairement « mes » réflexions.

3) On est encore loin d’un temps où des sites très locaux comme ce blog pourront financer un salaire sur un périmètre aussi réduit que Bandol (8600 hab.). Les internautes sont habitués au tout gratuit (les dons couvrent péniblement les frais et se font rares malgré l’augmentation du trafic), et la publicité locale semble ne pas vouloir décoller sur ce profil de site (liberté de parole trop « trublionne »). Les grandes enseignes nationales y viendront sans doute (l’aspect local et géolocalisation d’internet est une tendance lourde), mais ça peut prendre encore quelques années d’après mes propres tests et d’autres ailleurs. Jouer sérieusement le rôle de quotidien local, c’est un boulot. A plein temps. Et peut-être même pour plusieurs personnes. Autant dire qu’on se contentera de blogs amateurs pendant encore un moment, malgré les accusations totalement stupides de « mercantilisme » auxquelles j’ai eu droit plusieurs fois (qui prouvent surtout la méconnaissance totale du sujet de la part de ceux qui les ont proféré).

4) mon corps se rebelle, et réclame des nuits de plus de 4 ou 5 heures, et pas seulement une fois par semaine. Je me fais vieux…
Avant de faire une grosse bourde dans le boulot (ou sur le blog), il faut que j’arrête de tirer sur la corde, et surtout pas davantage, pendant quelques semaines qui vont être éprouvantes pour moi.





24 Commentaires

  • […] Jacques (chez Fred Metey) Et Christian ne m’en voudra surement pas de constater que son blog est plus informatif que […]

  • […] le rythme ne change pas, et je reste sur une base hebdomadaire pour […]

  • […] statistiques de pages vues ont évidemment baissé sur Bandolais.fr depuis que le rythme est plutôt hebdomadaire (beaucoup moins de pages à lire, donc moins de pages lues), mais le nombre de visiteurs continue […]

  • […] ceux qui viendront sur ce blog en ce lundi 27 décembre 2010 conformément au rythme hebdomadaire actuel de Bandolais.fr, un petit article qui tombe bien entre Noël et Jour de l’An: parlons […]

  • […] est déjà le 31 janvier. Et le 1er novembre Bandolais.fr annonçait 3 mois de période de changement de rythme. Les raisons qui m’ont fait levé le pied étant toujours d’actualité, je maintiens ce […]

  • […] lecteurs qui par mail ou au détour d’une conversation de rue, se plaignent que j’aie levé le pied depuis novembre (me concentrant essentiellement sur les éditos que j’ai promis de maintenir au minimum […]

  • […] régime de Bandolais.fr. Oui. Ca fait un an que j’ai progressivement levé le pied, en ayant prévenu et […]

  • « chi va piano, va sano ; qui va sano va lontano », Fred c’est bien tu t’acclimates de plus en plus aux bords de la Méditerranée, tu vas finir par être bandolais :lol:.
    Merci, pour l’oeuvre entreprise, bénévolement, depuis 3ans, et l’impulsion que tu as su donner à l’expression citoyenne sur le web et au delà, dans une petite ville qui en avait bien besoin.
    Bien des bandolais ont pu s’exprimer grâce à toi, les bandolais ont pu, aussi, percevoir chaque style (pas plus tard qu’hier encore !)
    La « campagne électorale permanente » s’accommodera, je pense, d’un rythme hebdomadaire plutôt que quotidien.
    Les oppositions, rêvent de changer notre premier magistrat à mi mandat ? Chaque républicain, pourra se poser la question de la méthode pour permettre à une nouvelle majorité de mettre en place un nouveau maire et chaque citoyen la légitimité de cette méthode, de cette nouvelle majorité et de son leader !
    Chaque pleurnichard qui cite avec envie la réussite des villes voisines, qui ont gardé leur « bon maire » depuis plusieurs mandats, pourra se poser la question de l’intérêt d’en changer, à présent, à mi-mandat !
    Ménages toi ! Tes réflexions et ton influence sont devenues précieuses pour que les bandolais discutent, se disputent… se parlent, se galéjent ! … s’entendent ? se comprennent ?… communiquent) !.

  • Quelques mois de recul n’ont jamais fait de mal à personne. Au contraire tu vas nous revenir en pleine forme pour la nouvelle année. Encore un grand merci pour ces 3 années. Personnellement ton blog m’a permis de découvrir le paysage politique de Bandol, même si je ne perçois pas encore toutes ses subtilités (il faut dire qu’il y a quand même pas mal de boulot, surtout quand de nombreux protagonistes semblent influencés par les sautes de vent).
    Mais de grâce, ne nous laisse pas tomber, sinon je vais m’emmerder ferme le matin en lisant tes billets et le soir en lisant tous les commentaires.

  • C’est pas trop tôt !!!! il est épuisé notre Fred Bandolais….. qui va lui offrir une cure de repos loin de Bandol ?? vas -il faire appel à la générosité de ses blogueurs, ,mais comme ils se comptent sur les doigts de la main, le chèque sera maigrichon………
    Bon vent pour ne pas dire bon d…….

    ————————————
    NDLR: en postant l’article, je me suis demandé combien de temps il faudrait à ce bon vieil Henri pour exprimer sa satisfaction de me subir moins souvent… On a la réponse: plus de 36H. Ca mollit.

  • En relisant mon post, je me rends compte qu’il peut prêter à confusion. Je voulais dire que je risquais de m’emmerder sans l’article de Fred et sans les commentaires, surtout lorsque l’on est absent de Bandol.

    ——————————–
    NDLR: j’en avais souri, Claude, mais je l’avais bien pris dans le bon sens… 😉

  • Je reste toujours sans voix devant les gens qui ne faillissent jamais dans le mauvais esprit ! C’est une mine d’or pour les romanciers et les blogs !

    J’allais commenter quant à moi que quelques « vacances bloguesques » te seront bien méritées… mais je m’ennuie déjà !

    Allez va… 😉

  • Claude et Nathalie, ne pleurez pas, il y a d’autres occupations pour se distraire sur la toile…..

  • @burillard

    Par contre il est certain que les âneries que vous écrivez ne me manqueront pas.

  • hé hé ! je ne connais pas Burillard , mais je lui prescris sans hésiter et sans examens complémentaires couteux un vermifuge DEUX fois par ans , aux changements de saisons .
    ne me remerciez pas , c’est vraiment de bon coeur que je le fais , lol .

  • 🙂 C’est mérité Fred! T’as placé les pions « of the interwebz » Bandolais… La pompe est amorcée, tu peux respirer!

  • @Julien.

    A propos de respirer, comment vas tu ?

  • @Claude

    Nettement mieux je pense, j’imagine qu’un peu de tissu cicatricielle me provoque les quelques douleurs que je ressens en fin de journée, mais je respire presque à fond sans ressentir de coup de poignard 😉

  • Claude et Muriel, les aneries comme vous dites n’ont pas manqué depuis 3 années, pour ne citer qu’une dernière de votre idole…..  » mon corps se rebelle « , on entre vraiement dans l’intimité des bloggeurs.
    Muriel, merci pour l’ordonnance, vous êtes toubib ? alors prescrivez sans tarder un remontant pour Fred.

  • Quoi qu’il advienne Fred tu peux être fier d’avoir contribué a faire vivre le web local! En espérant que la pompe ne se désamorce pas on peut dire mission accomplie!

  • A propos du Petit manège Varois placé dans la Catégorie 1 soit Moins de 14 ans et correspondant au type de manège ancien encore vendu d’occasion..au système mécanique simple .dont la vitesse et la complexité ne sont pas comparable aux manèges modernes …
    les propos tendant à le déclarer Non conforme aux normes européennes …sont à prouver…car j’ai cherché sur ..la règlementation européenne etc..en vain ..et seul le site du sénat expose des directives de 2007.ou aucunes véritables normes ne sont imposées ..En conséquences ..seule la présentation des articles de la législation européenne concernant ce Type de Manège devra vervir de base de discussion ..

  • Jacques KAUFFMANN

    Total respect, Fred, pour ta decision.

    Ton engagement pour ton blog citoyen était tel qu’il est bien compréhensible qu’il ai pu avoir des répercussion sur ta vie de famille ou même simplement sur ton bien être.

    Vacances méritées, donc, bien évidement.

    Ce qui ne veut pas dire que tes articles ne nous manquerons pas. Tu sais combien nous en sommes fan.

    Et je suis loin de partager ton optimisme sur la « richesse » de l’information à Bandol. Le « forum » de la ville, qui était pourtant une innovation réellement spectaculaire, tourne un peu en rond faute d’une réelle animation et, surtout, du manque d’implication des élus et du manque de résultats concrets. Cela n’est pas tout de débattre, il faut encore, ensuite, avoir les moyens d’agir.

    Et Christian ne m’en voudra surement pas de constater que son blog est plus informatif que citoyen, dans le sens où il engage peu de débats de fond sur la ville.

    Donc, avec des regrets, bonnes vacances !

    Un mot aussi pour sourire. Tu pourras dire à ta compagne qu’il y a bien pire encore que les blogs citoyens. C’est les régates en ligne.

    Il y a en ce moment une bagarre absolument acharnée au sein des équipiers du Team SNB engagés dans la Route du Rhum sur le site « Virtual Regatta ». 11 engagés, la plupart du temps en monocoque et en multicoques, soit prés d’une vingtaine de bateaux.

    En ce moment, la bataille fait rage, particulièrement entre Marc, Olivier et moi (engagé sous le prénom de mon fils Théo) pour la tête du team. Le classement quotidien affiché sur le site de la SNB ne montre pas l’intensité de la lutte et des messages échangés ! D’autant que la météo hier et cette nuit a été assez propice en coups fumants.

    Alors, si cela peut consoler Marta, tu peux lui dire que Marie, mon épouse, ne manque pas en ce moment de qualificatifs pour désigner les addictions informatiques…

    Amicalement,
    Jacques

  • @Jacques
    Je ne participe pas depuis un année à ces régates, justement à cause de cela. Je passais pour un f@d@a à la maison. Et encore ce n’est que la Route du Rhum, mais si vous faites le tour du monde c’est 2 mois de levers nocturnes pour vérifier le cap.

  • Certains ont l’air de penser que je ferme le blog pour 3 mois alors que ce n’est qu’un allégement du rythme (hebdomadaire jusqu’à fin janvier).

    Merci à ceux qui me souhaitent de bonnes vacances, mais le blog continuera d’accompagner la vie bandolaise durant les prochaines semaines, juste moins intensément…