Bandolais : c’est maintenant ou maintenant!

Pour l’instant, les bandolais (et les habitants des autres villes concernées) n’ont pas encore manifesté beaucoup d’émotion face à la mesure que le Préfet souhaite imposer fin juillet, et qui bouleverserait considérablement le mode d’administration de nos villes autour de Toulon, de façon négative si on en croit les plus critiques. Pour preuve, le sujet que j’ai proposé sur le forum de la ville n’a reçu qu’une seule réaction, malgré les 46 commentaires sur mon article de la semaine dernière: à moins que vous ayez tous décidé d’alerter le Maire par courrier privé, il semble que les bandolais se moquent de cette question ou soient juste résignés à ne jamais pouvoir influer sur les questions de choix politiques en dehors des seules élections.

C’est dommage, car l’initiative de Christian DELAUD vise à obtenir un délai, un débat et une information, permettant aux villes touchées par la décision du Préfet de faire un choix, et en conscience, rien de plus, mais rien de moins, sans subir une décision lourde et qui remonterait le pouvoir d’abord vers des poids lourds administratifs ou politiques, au détriment d’une capacité de décision locale maintenue forte.

Christian DELAUD a poursuivi son initiative en proposant une pétition en ligne pour toutes les communes impactées par la fusion avec TPM (Toulon Provence Méditerranée) dans ce projet du Préfet du Var.
Pour la lire et éventuellement la signer, c’est là:

Fusion dans TPM

En tous cas, tenant en compte le calendrier prévu, c’est maintenant qu’il faut s’y intéresser.

F.M. – www.bandolais.fr





16 Commentaires

  • […] de Bandol au sein du grand Toulon (TPM) n’ayant pas l’air d’émouvoir les bandolais p… (ah, la passivité du corps électoral entre les élections!!!), je vous propose un autre sujet qui […]

  • […] citoyens ne se sont pas mobilisés sur cette question malgré l’initiative de Christian DELAUD pour obtenir le report de la décision du Préfet prévue à la fin du mois, afin de permettre information et débat avec tous les élus et les […]

  • Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. [Albert Einstein]

  • Christian Delaud

    @ tous bonjour,
    Ayez présents à l’esprit qu’une pétition massivement signée incitera les maires à convoquer leur conseil municipal et à répondre non au préfet.
    Sans pression, ils ne répondront pas et l’absence de réponse valant accord nous irons dans la métropole régionale Toulon Provence Méditerranée aux compétences disproportionnées et il ne nous restera à nous bandolais et à nos voisins qu’à payer les factures de la gestion d’une poignée de copains qui ne regarderont pas à la dépense.
    Comme dit Fred, c’est maintenant qu’il faut agir car nous pouvons faire quelque chose.
    Le 1er août 2011, les carottes seront cuites et cela ne servira plus à rien de bouger.
    A bon entendeur, bonne journée

  • Rentrant d’une petite semaine de vacances je me suis empressé de signer et d’envoyer le lien à mon carnet d’adresse de la région concernée.
    De toutes façons, à ce soir

  • pourquoi ne pas avoir fait signer une pétition voire un référendum pour l’adhésion à SUD SAINTE BAUME ?

    Que fait la Mairie qui a voulu adhérer à SUD SAINTE BAUME ?

    Je pense que le préfet a raison de vouloir tout regrouper

  • Jean-Pierre Chorel

    @ Janicot

    Tout simplement parce que l’adhésion à CCSSB faisait partie du programme de la liste élue.

    Vos arguments sont un peu courts. A moins que vous ne cherchiez tout simplement qu’à attiser les braises, ce qui ne serait pas surprenant de votre part.

  • En fin de l’article:

    « Toute la mécanique que nous venons de décrire repose sur l’illusion de la fausse modernité, propre à toutes les bureaucraties. Le temps n’est peut-être pas loin où l’on comprendra enfin que la réduction d’un facteur dix ou d’un facteur cent du nombre des communes est aussi « moderne » que l’était la construction de cités en béton de Sarcelles dans les années cinquante, ou pour parler encore plus brutalement, relève de la même logique idéologique qui animait Nicolas Ceaucescu quand il ambitionnait raser les villages roumains pour les remplacer par des blocs HLM ? S’il faut à toute force regrouper des communes trop nombreuses, pourquoi, tant qu’à faire, ne pas regrouper aussi les familles ? »

    C’est fort, mais n’est ce pas, un an aprés que ces lignes aient été écrites, la réalité qui commence à nous étreindre…. La machine à broyer les différences…

  • A Le Beausset la discussion semble s’engager…:

    http://www.lebeausset-info.fr/2011/05/23/le-beausset-bientot-dans-tpm/Beausset?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

    —————————————–
    NDLR: LeBeausset-info est un blog citoyen comme ceux que nous connaissons à Bandol… Il embraye sur le sujet, mais de là à penser que les beaussétans vont se lancer plus que les bandolais dans une discussion sur le sujet, c’est une conclusion hâtive… ou un voeu (pieux)?

  • Il y a cette mention:

    « Nous savons que ce thème, sous l’impulsion de son Conseiller aux Finances et à la Prospective, Olivier Crouzier, a fait l’objet d’un certain nombre de réunions de travail entre des Conseillers Municipaux du Beausset de toute tendance il y a plusieurs mois. »

    ……..

  • muriel Anguenot

    la difference , c’est qu’a Bandol , je ne crois pas qu’il y aie eu de reunion de travail entre conseillers de toute tendance , ça se saurai !
    et pourtant , ce serai vraiment indispensable , au dela de tout clivage personnel ou politique , c’est tout le monde qui est concerné .

  • Oui, à Bandol on préfère disserter sur le chemin de Roumpinas, sur le million du Casino ou sur la conférence de presse de notre président de la République (certes il a abordé à hauteur stratosphérique et en partie inexacte le sujet)… on préfère « régler des comptes » (peut être de manière légitime je ne sais pas)… mais sur les proches échéances, sur la position que l’on adoptera au conseil municipal lorsqu’il faudra se prononcer sur l’absorption ou non par TPM…. motus et bouche cousue.
    Consulte-t-on, informe-t-on les bandolais sur cette échéance du 31 juillet…. est-ce si difficile, ou bien a-t-on déjà décidé de manière confidentielle et hors de tout ce qui , au regard d’une décision lourde de conséquence, fonde une vie démocratique et républicaine?

    L’article de « Marianne » auquel il était fait référence sur le sujet de l’intercommunalité parlait de bal des faux culs… ici ce serait plutôt le bal des muets… ou bien celui des trois singes de la sagesse (« Ne rien voir de mal, ne rien entendre de mal, ne rien dire de mal »)

  • Christian Delaud

    J’ose espérer qu’au conseil municipal du 27 juin (date non officielle) les muets ne deviendront pas des faux culs en demandant un vote à bulletin secret pour la délibération sur la fusion avec TPM.
    Car certains qui se rêvent premier magistrat de notre village en 2014 auront comme arrière pensée que Bandol dans une métropole régionale c’est un poste de vice président pour le maire avec indemnités de fonction et quelques autres menus avantages.

    Une question qui m’interpelle : pourquoi lorsque l’on adhère à une intercommunalité (à part la communauté de commune), on crée une colonne pour les taxes intercommunales et on ne diminue pas les taxes communales?
    Lorsqu’il y a transfert de charges il devrait y avoir transfert des produits et pas création de nouveaux.

  • A l’attention des faux culs et trois singes…

    http://www.dailymotion.com/video/xcfg8c_roland-hureaux-reforme-communale-la_news#from=embed

    L’intervenant est Roland HUREAUX, président de « Touche pas à ma commune »
    http://touchepasamacommune.over-blog.com/article-le-combat-continue-61298389.html.)

    Roland HUREAUX est un ancien préfet; il a été membre des cabinets de Philippe SEGUIN et E. BALLADUR. Ce qui est intéressant dans son témoignage, c’est que c’est celui d’un ancien membre de la haute administration de l’Etat… administration et cabinets ministériels dont il connait bien les modes de fonctionnement officiels et officieux et à ce titre il décrypte bien la réforme en cours.
    Sur le plan politique il est « gaulliste ».

    Un autre gaulliste a également fait connaitre ses critiques et oppositions à la réforme. Il s’agit de Nicolas DUPONT-AIGNAN qui n’a pas hésité, aprés s’en être expliqué, à voter contre la loi …

    http://www.debout-la-republique.fr/Reforme-territoriale-explication.html?var_recherche=intercommunalite

    A BANDOL un seul « homme politique » (Ch. DELAUD conseiller municipal) a fait connaitre sa position… Que je sache , la majorité actuelle du conseil mais aussi une bonne part de l’opposition est de « sensibilité » majorité présidentielle, certains se déclarant même UMP pour les municipales de 2008. Qu’ils soutiennent la politique menée par le gouvernement est de ce fait normal. Il n’en demeure pas moins qu’il serait élémentaire qu’ils fassent connaitre leur position sur la fusion proposée par le préfet, leurs explications.

    Certes cela fait rengaine. Mais quand dans tous ces blogs politiques bandolais on lit toutes les trois lignes le mot démocratie, république, information, etc… force est de constater que ce que certains écrivent ne correspond pas, sur ce sujet qui nous engage pour des dizaines d’années, à leur mutisme actuel….

  • Je vois plus haut que dans le blog du Beausset on en parle, n’est-il pas possible de contacter et de regrouper dans chaque commune touchée les personnes qui veulent bouger et essayer de faire bloc ensemble pour obliger les maires et les élus à répercuter cette opposition à la proposition du prefet?