Bandol perd une @ en 2013

Deux infos se télescopent aujourd’hui dans mon papier du lundi, qui tient lieu d’éditorial à ce « blog citoyen ».

La première locale, est le signalement par une lectrice de la perte d’une arobase en 2013 pour le label « Ville Internet » de Bandol.
Ce que certains interpréteront comme une sanction est dû à quoi?
– A l’apathie d’un forum municipal sur lequel faute d’obtenir suffisamment de réponses, les bandolais abandonnent tout recours?
– Ou bien à la solution ridicule qui a été adoptée sous la contrainte pour fournir un espace d’expression démocratique à l’opposition municipale?
– Ou est-ce simplement le fait que le dossier n’est même plus géré par la mairie (toujours François BAROIS – rebaptisé Baroin – comme Maire de la commune en vidéo de présentation, J.M. Sagniez comme adjoint en charge de la question – ça m’étonnerait mais c’est ce qu’indique la fiche de Bandol sur le site de l’association « Villes Internet »).
En tous cas le fameux label dont on a déjà plusieurs fois parlé n’accorde plus que « @@ » à Bandol… D’ailleurs je l’annonçais pratiquement il y a un an, là. Ce n’est pas la faute des blogs, qui visiblement eux ont fait leur part du boulot

Parallèlement, certains parlementaires qui sentent le boulet du désamour des citoyens envers leur personnel politique se rapprocher peu à peu de leurs têtes, se sont lancés dans une aventure de démocratie participative qui dépasse les frontières des partis. Le site « Parlements&Citoyens » est une initiative qui éveille évidemment mon intérêt, et que je vous invite à découvrir, par l’article que lui consacre le Figaro, et via le site lui-même. J’imagine que des élus locaux pourraient s’inspirer de ce qui se fait quelques étages au-dessus, mais je crains que vu le niveau atteint, on soit plus près de trouver du pétrole à Bandol en descendant encore un peu, plutôt que de s’élever vers une forme d’intelligence politique. Enfin, moi ce que j’en dis, c’est de tout en bas, du niveau du simple citoyen…

F.M. – www.bandolais.fr





12 Commentaires

  • Les citoyens critiquent souvent les politiques.Beaucoup feraient bien de se pencher sur la charte de « Parlement&Citoyens » qui dit notamment :

    « Je reconnais que l’intérêt général doit primer, en tous temps et en toutes circonstances, sur mes intérêts individuels, corporatistes ou catégoriels. »

    Si nous l’appliquions dans l’isoloir, le résultat de nos votes serait peut-être un peu moins catastrophique, de temps à autre…

  • Plutôt que d’investir dans des bornes bluetooth qui ne servent à rien et des écrans tactiles qui ne fonctionnent jamais, nos élus feraient mieux d’installer des bornes WIFI qui permettraient aux touristes de trouver une connexion Internet lors de leur passage dans notre ville de Bandol.

  • A propos, la perte d’un @ ne sanctionne t-elle pas aussi le fait que les informations destinées aux touristes sur le site Internet de la Ville ne soient pas des plus conviviales ?

  • Pierre Cap des palmes

    En parlant de borne WIFI, il y en a une juste au dessus du  » Cap des palmes, », je me suis donc abonné pour un mois (20€ )en août dernier au service WIFI du port. Il n’a jamais fonctionné. Après réclamation a la capitainerie qui s’est déclarée incompétente, on m’a dirigé vers l’opérateur ( Orange ) qui m’a répondu qu’il ne pouvait rien faire….A éviter donc..

  • @Pierre : le réseau Wifi d’Orange marche pas? j’en prends note, indirectement, c’est un problème qui me fait plaisir en fait (désolé), tu pourra remercier Marcel 🙂

    (ps: oui, je suis toujours vivant, je ne décroche pas de l’info bandolaise même si j’ai mis le cap ailleurs, mais vous me manquez!)

  • (y) Toi aussi tu nous manques Ju !

    et complètement d’accord avec Maurice et Pierre. Il ne s’agit pas d’en mettre plein les yeux avec des solutions chères, voyantes et qui marchent mal. Mieux vaut un bon basic discret et efficace, et un Wifi gratuit (ou peu cher) ça serait juste bien.

    Comme ça on pourrait faire nos réunions Web n’importe où face à la mer, à la belle saison 😉

  • @ Fred,
    Il faudrait déjà très sérieusement revoir la notion d’intérêt général !…

    >> L’intérêt général désigne une finalité d’ordre supérieur dont on sous-entend qu’elle dépasse l’intérêt commun dans la mesure où elle prétend être « quelque chose de plus ambitieux que la somme des intérêts individuels ». Wikipedia

    Ne devient donc pas « général » un intérêt qui concerne juste plus de 100 personnes ou un nombre encore plus grand juste sur une période saisonnière de l’année. Ne devient pas « général » un intérêt qui serait juste la somme d’intérêts de particularisme ethniques, sociaux ou sexuels.

    Sans entrer dans aucun débat, tout autour de nous, nos élus et nos médias s’activent à ne surtout pas parler de l’intérêt général, et brandissent toute sorte de distractions « de niche » pour ne surtout pas parler du prix de l’essence, du timbre, de l’euro lui-même, du cumul des mandats, des allocations familliales ou des gaz de schistes. On débat de cas particuliers pour ne pas remettre en question des bases qui dévient.

    Il me semble que l’Intérêt Général est une notion politique devenue virtuelle (et peut-être finalement obsolète, l’intérêt général n’est pas glamour). La considération de la Somme des Intérêts Particuliers (qui s’opposent souvent et génèrent des conflits), plus en vogue de nos jours, est une notion de marketting électoral. C’est vouloir faire plaisir à tout le monde, pour se faire le plus d’amis possible.

    Et pour rebondir à Bandol, l’intérêt général ça serait le Wifi… 🙂

  • @ Nathalie,
    mon propos partait d’une initiative d’hommes politiques qui paraissent pour le coup étonnamment modernes pour appeler les électeurs à se poser eux-mêmes la question de l’intérêt général. Pas qu’ils tranchent cette notion, mais déjà qu’ils se la posent.

    Depuis qu’ayant une parole publique de citoyen, je suis amené à causer de politique avec de plus en plus de gens, et je reste sidéré par le nombre de ceux qui me disent que leur vote est d’abord et toujours guidé par leurs intérêts propres… Et ils sont convaincus que c’est normal et que tout le monde fait de même. Etonnez-vous après qu’il y ait du clientélisme que les mêmes vilipendent.
    Mes parents ou grands-parents n’étaient pas politisés (au sens engagés), et représentaient un large panel d’opinions et sensibilités, mais j’ai retiré de leurs enseignements que la politique était d’abord la prise en compte de l’intérêt général du groupe considéré (commune, pays, etc.). En tous cas c’est toujours ce qui ressortait de leurs débats et de leurs explications de leurs votes, jamais leurs intérêts familiaux ou professionnels, catégoriels, etc.
    Alors je ne vais pas le définir, mais si chacun s’interroge, on aura sans doute fait un progrès.

  • Visiblement le responsable de la page internet de l’Office de Tourisme n’est pas au courant que la ville a perdu un @ internet (http://www.bandol.fr/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=320&Itemid=947). Il faudrait peut-être qu’il s’informe un peu plus de ce qu’il se passe pour notre ville et qu’il mette à jour son site. Ca ne fait pas bon genre pour une ville à 2 @@ de ne pas mettre son site à jour en temps réel… surtout que l’@ a été perdu depuis un certain temps….. une négligence qui explique pourquoi on a peut-être perdu un @ et une négligence qui pourrait entraîner la perdre d’un nouveau @ si ceux qui attribuent ces trophées s’en aperçoivent.

  • Viviane,

    Vous avez certainement en partie raison mais en ce qui me concerne, je dirai que la perte d’un @ vient aussi du fait que l’écran double face tactile du port et celui de la gare ne fonctionnent pratiquement jamais. C’était encore le cas aujourd’hui pour celui du port. Je ne suis pas allé voir à la gare. Proposer aux bandolais et aux touristes des e-technologies qui ne fonctionnent pas a certainement contribué à la perte d’un @.

  • L’écran tactile du port fonctionne toujours 1 jour sur 2 et la page internet de l’office du tourisme et le panneau à l’entrée de la ville affichent toujours, au 6 mars 2013, toujours les 3 @@@ de 2012 alors que depuis le 1er janvier 2013 la ville ne possède plus que 2 @@……

    On n’est pas prêt, avec de telles négligences, de retrouver le @ qu’on a perdu …… à mon avis en 2014, on perd un nouveau @ !!!!!!!!!!!

  • négligence ou incompétence ?