Bandol modifie les tolérances « deux-roues »

Depuis plus de 30 ans, les deux-roues bénéficient d’un certain nombre de tolérances par rapport à l’application stricte du code de la route, notamment en ce qui concerne le stationnement, et au plan national.
Ceci s’explique par divers facteurs, mais beaucoup par le faible encombrement de ces véhicules, qui participe à la fluidité des villes. Toutefois la tendance est à la réduction de cet avantage, probablement liée aux abus, mais aussi à l’explosion du parc de deux-roues dans le paysage urbain.
On me rapporte qu’un motard bandolais a été verbalisé tout récemment pour stationnement de sa monture sur …/…


…/… le quai flambant neuf de Bandol. Comme c’est un usage qui était répandu depuis des années, ce dernier s’est renseigné en Mairie de Bandol sur la cause de ce retrait de tolérance: consigne municipale en effet, et les scooters et autres motos sont priés de stationner strictement sur les emplacements prévus à cet effet. Hélas, comme pour les voitures, les stationnements deux-roues manquent à Bandol (comme pour les voitures), notamment pour faire face aux pics d’affluence.
Je ne sais pas comment seront gérées les hordes de motos qui débordent sur tous les trottoirs chaque week-end à la belle-saison, mais nous voilà prévenus: il ne suffira plus de garer sa moto en veillant à ne pas gêner le passage pour laisser son véhicule n’importe où. En tous cas, sur le revêtement rose du quai, l’amende sera statistiquement probable. Et il serait dommage que les nombreux motards qui apprécient visiblement Bandol renoncent à en faire une destination de leurs virées, pour cause d’expérience désagréable face à cette limitation d’une pratique qui avait quelques justifications… Tout sera certainement affaire de discernement dans l’application de la part des forces de l’ordre, et je leur souhaite bien du plaisir pour expliquer les éventuelles différences de traitement aux locaux qui subiraient en semaine des foudres qui ne s’appliqueraient pas aux visiteurs lors des invasions touristiques (ou alors prévoir des renforts anti-émeutes).
Frédéric METEY
www.bandolais.fr
.





Un commentaire

  • le politiquement correct ça commence à bien faire,et même à casser les c…
    il faut être de sacré attardés de l’évolution pour ne pas comprendre qu’une ville comme Bandol et son commerce vivent du tourisme ! Alors allons y,
    – plus de musique la nuit
    -plus de 2 roues partout
    -des sens interdit aberrants, à l’envers
    – un casino prévu en bordure d’autoroute,face à la mer c’est trop nul bien sur!
    -etc….
    Pour mémoire:
    la France 1ère destination touristique mondiale,
    en france Paris et le Var 2 plus forte fréquentations
    Alors en Juillet / Août qu’on nous foute la paix, qu’on pense au commerce…, à la joie de vivre on s’emm… assez l’hiver !
    Vivement une sanction de tout cela..!
    PS est-il prévu une antenne médicale pour les journées DJ senior ?car à un certain âge la fracture du col du fémur c’est courant…