Bandol me lit de traviole

Je sais que parfois on me lit en diagonale, et parfois juste le début du billet, en oubliant de cliquer sur le lien qui mène vers la suite de l’article quand c’est le cas. Ca n’aide pas à saisir le détail du propos.
Un exemple me vient tout droit de mon ami Jean REVOLON, dessinateur qui a eu l’obligeance d’illustrer quelques-uns des articles de ce blog. Maîtrisant mal l’internet, il n’a qu’aperçu l’article que je signalais sur Var Matin relatif à la « cagole », et je ne sais pas ce qu’il a compris de mon inscription au Yacht Club de Bandol dont je soulignais l’ouverture puisqu’on m’y a accepté avec un bateau gonflable (un « semi-rigide » pour être précis).
cagole plaisancier.JPG
Je vous laisse découvrir le raccourci que cela donne dans son cerveau malade, et vous imagine sans doute comme moi amis lecteurs, atterrés!
Frédéric METEY
www.bandolais.fr
Crédit illustration : Jean REVOLON
.





Article précédent : Deux minutes du Jazz à Bendor

4 Commentaires