Bandol Mag: premier numéro!

  • Publié le 1 Juin 2008
  • Commentaires fermés sur Bandol Mag: premier numéro!
  • ActualitéPolitique

Eh oui, nouveau Maire, nouvelle équipe, et notre magazine municipal voit sa numérotation repartir à zéro… Enfin à 1 puisque ce premier exemplaire de l'ère Palix porte ce numéro.

Pour le reste, la formule n'a pas encore eu le temps de beaucoup évoluer, et les lacunes que j'évoquais sous l'ancien Maire sont toujours présentes. En effet, l'opposition par exemple est totalement absente, une fois encore, de Bandol Mag.
"Bandol pour tous", le blog du groupe Barois maintenant dans l'opposition, s'étonne d'ailleurs qu'alors que 2 pages présentent la nouvelle équipe, on oublie totalement de présenter le reste du conseil municipal (or il me semble à moi aussi logique qu'on sache à qui s'adresser si on préfère contacter un conseiller d'opposition dans certains dossiers ou cas). Comme le groupe Barois, je relève que cette perpétuation des pratiques de notre magazine ne correspond pas à la promesse d'une équipe plus communicante et ouverte à une large concertation.

L'explication figure peut-être page 15, avec appel à candidatures pour créer des comités de quartier via la nomination de délégués (promesse de campagne de Palix et Bogi). Il est bon que cette démarche se mette en place, même s'il est trop tôt pour applaudir (ce genre de réalisation ne pourra être évaluée que d'ici un an ou deux j'imagine, tant la mise en oeuvre compte plus que le principe). Personnellement j'espère quand même que la Mairie écoutera les bandolais via des canaux multiples, et qu'on aura les moyens d'entendre aussi l'opposition le plus facilement possible.

Pour le reste, je remarque que l'édito signé du Maire aborde quelques-uns des points que nous avons soulevé sur Bandolais.fr (ce qui ne peut que me réjouir), et je remarque aussi que dans la présentation de l'équipe municipale, des chevauchements de périmètres me laissent perplexe: il faudra nous dire pourquoi différents conseillers et adjoints ont des attributions identiques (titulaire et suppléant, co-responsabilité, ou autre schéma de fonctionnement?).
Bref, Bandol Mag quelques soient ses qualités et défauts, est à (re)découvrir, et si certains quartiers se plaignent à nouveau de ne pas se le voir distribuer, n'oubliez pas qu'il est consultable sur internet