Bandol Mag n°2: une opposition bien silencieuse…

Je ne vais pas en remettre une couche sur Bandol Mag, il faut laisser du temps au temps pour que cette publication trouve son éventuel nouveau souffle.
Toutefois, je remarque que l’opposition y est toujours absente, et que c’est par le Maire croisé en ville que j’ai eu l’explication à ce silence. Il a rappelé la possibilité pour ses opposants de s’exprimer (dans la revue municipale) lors d’un des conseils municipaux qu’il a dirigé. Ce sont les différentes composantes de l’opposition qui n’ont pas encore manifesté l’envie d’y publier.
Nous sommes tous d’accord, le nouveau Maire vient d’arriver, et il n’y a aucune raison valable pour faire de l’opposition systèmatique même si on est opposant ou simple électeur critique: on commencera vraiment à juger le fond et la forme d’ici un an ou deux au mieux, et pour l’instant on peut juste surveiller ce qui se passe, les maladresses ou dérapages, applaudir ou critiquer des décisions encore assez légères pour la commune.
Pour autant, l’opposition n’a-t-elle rien à dire en dehors du Conseil Municipal? J’ai déploré l’absence de véritable débat pendant la période électorale. Faudra-t-il attendre 2014 pour un RV public avec les personnes qui prétendent à une implication politique dans la ville, et un dialogue réel entre toutes les composantes de la commune?

Iroise.JPGSinon, en dehors des rubriques incontournables de la revue (programme des animations de l’été, état-civil, etc.), j’ai surtout noté la confirmation que la Mairie apporte sa bénédiction officielle au lancement de l’association « Pointus, légendes et traditions de Bandol ».
J’en profite pour vous signaler que parmi les premiers membres enregistrés (majoritairement déjà amarrés aux quatre coins du port de Bandol), il m’a été confirmé que 2 bateaux viennent en effet d’obtenir très officiellement leur classement au patrimoine maritime: je vous ai déjà parlé d’Ushas (1933) qui a illustré un précédent article, et je joins la photo de l’Iroise également concerné par cette distinction.





2 Commentaires

  • @ Fred
    Effectivement, il n’y a toujours aucun article de l’opposition dans Bandol Mag. C’est peut être encore un peu tôt, mais je suis certain qu’à la rentrée, nous aurons droit aux commentaires de l’opposition!!!
    Pour le moment, lors des conseils municipaux, nous avons assisté à plusieurs « prises de bec » entre le Maire actuel et le Maire précédent. Ils n’ont pas la même conception de la gestion d’une commune, ils semblent ne pas s’aimer!!!, mais à part cela qu’elle décision importante a été prise par la nouvelle majorité: aucune. Donc pas encore de commentaires. Ni le groupe Barois, ni M.Sauzet, ni C.Delaud n’ont aujourd’hui demandé leur page du Mag.
    Concernant les promesses électorales et même annoncées lors du premier conseil, la parole n’a toujours pas été donnée au public à la fin du conseil municipal. Là aussi attendons la rentrée avec les délibérations concernant le futur et non les attaques personnelles sur la gestion passée.
    A+ Serge

  • @ Fred,
    En effet, pour ce deuxième numéro aucun groupe de l’opposition n’a demandé un espace d’expression dans la revue municipale. Mais comme tu le dis laissons le « nouveau maire s’installer » ainsi que l’équipe municipale et l’opposition. Et je ne pense pas qu’il faudra attendre 2014 pour avoir un débat constructif…