Bandol.fr : bientôt un réflexe pour les résidents ?

  • Publié le 26 Mai 2010
  • Commentaires fermés sur Bandol.fr : bientôt un réflexe pour les résidents ?
  • ActualitéTechno/Web

Aujourd’hui Hier, joindre la Mairie par téléphone était problématique: ça arrive (j’ai moi-même expérimenté une coupure de ligne professionnelle il y a quelques jours, contournée par un renvoi sur portable dans le cas de ma toute petite entreprise).
acces telephone mairie.jpgLe point que je traite n’est donc pas la panne, mais l’information autour, puisque le service communication a rapidement mentionné l’information sur le site de la ville, dans la rubrique « info » défilante en haut de la page d’accueil.
Quel autre canal de communication qu’internet peut permettre cette info en temps réel accessible de (presque) tous?

Quand je rêve de plus de communication municipale, il faudrait que ce réflexe très sain d’information du public se systématise (souvenons-nous par exemple de l’annulation du feu d’artifice du 14 juillet, et du public qui a tardé à savoir quoi et pourquoi).
La page web bien sûr, si elle est utilisée intensément pour…/…


…/… nous tenir informés de la vie de Bandol, peut devenir le réflexe de tout citoyen connecté qui saura qu’il trouvera la réponse à son interrogation du moment sur toute situation hors de la « normale ».
On peut aller plus loin dans l’efficacité et l’instantanéité de la relation entre la source émettrice et le public visé. Par exemple, une page Twitter consacrée à Bandol peut aussi permettre à tous de vérifier très rapidement sur un téléphone moderne l’actualité en cours, même en situation de mobilité loin de son PC de bureau ou domicile, même quand on est piéton dans les rues de la commune:
– déroulement par étapes d’une journée d’animation
– interdiction de stationner temporaire pour travaux
– incident technique quelconque
– fermeture exceptionnelle d’un service municipal
– réunion d’information (quartier, environnement, emploi, etc.)
– etc.
Un coup d’oeil sur son « smartphone », et on sait ce qui se passe en ville, ou quelle est la perturbation que l’on constate sans la comprendre.

Alors oui je sais bien que tous les bandolais ne sont pas adeptes de Twitter, loin s’en faut. Mais combien s’y intéresseraient s’ils avaient accès à une information pratique, en temps réel, et pas plus grosse qu’un sms, de la part de la commune? Combien prendrait le pli d’un coup d’oeil à leur téléphone avant tout déplacement lié aux services et animations municipales?
Les outils sont là, redoutablement efficaces, et favorisant également le bouche à oreille vers la partie de la population qui restera toujours en marge de ces outils (mais qu’on ne sait pas prévenir de toutes façons par d’autres moyens aussi pratiques). S’en servir est une question de volonté, l’envie d’informer proactivement.

Twitter n’est pas très intéressant tant que cela reste un grand bazar de bribes d’informations dont on ne sait pas par où la prendre et qu’y trouver, même en temps réel. Mettez-y une information pertinente venant de sources fiables et connues par le public visé, et là tout change. Vous en pensez quoi?
Frédéric METEY
www.bandolais.fr
.





Article précédent : Le quai rose de Bandol