Bandol et la page « faits divers »

Avec moins de 9000 habitants, on rêve souvent Bandol comme une ville paisible.
Hélas on m’a parlé d’un article de Var Matin (papier) qui il y a moins de deux semaines aurait révélé que des pompiers volontaires avaient été interpellés quasiment en « flag » à la suite d’un cambriolage en ville: je n’ai pas plus d’infos, mais ça fait désordre.
Ce dimanche matin, c’est sur Internet que j’ai découvert un article de Var Matin révélant un autre fait divers qui entretient l’image glauque que Bandol (et la côte méditerranéenne en générale, vue depuis les autres régions) n’arrive pas à effacer durablement: un meurtre qu’on relie peut-être un peu trop vite au « milieu », ça renvoie à pas mal de faits divers dans l’histoire assez récente de la ville, et franchement, ce n’est pas l’image que l’on préfère de Bandol. Ca fait beaucoup en 15 jours, et ça va me faire ronchonner quelques heures…
.





5 Commentaires

  • monsieur,
    je viens de lire votre commentaire sur deux faits qui se sont déroulés sur la commune de bandol et qui apparement vous ont choqués.
    Toutefois je trouve que vous portez un jugement un peu rapide quand vous parlez des pompiers volontaires de bandol.
    Dans toute les familles comme dans toutes les professions il y a des brebis galeuses il ne faut pas en faire une généralité pour l’ensemble des volontaires de la communes de bandol qui sur beaucoup de plan font un travail exemplaire.
    Par ailleurs quand vous portez ce jugement vous salissez également les familles de la personne qui est décédé comme celle des personnes qui ont commis ce cambriolage (elles ne sont nullement responsable des actes ou du passé de ces personnes).
    Enfin quand vous dites que bandol est une ville calme je pense que vous devez vivre en rase campagne je vous rappelle certains faits comme des cambriolages à la chaine dans certains quartiers de bandol des actes de vandalismes des personnes agée agréssé a leur domicile des coups de feu tiré sur la police municipale en pleine journée sur le port de bandol et j’en oublie surement alors il me semble que bandol est comme toutes les autres villes touchés par cette violence urbaine.
    S’il vous plait à l’avenir penser à ces familles qui en periode de noel vont vivre des moments tres difficile et n’entacher pas la réputation des pompiers volontaires de bandol qui ne sont pas responsable des erreurs d’un de leur collègue merci et bonne fête

  • Carine,
    comme vous je partage la conviction que les brebis galeuses sont minoritaires, et je suis persuadé qu’avec les 2 suspects interpellés, on peut statistiquement imaginer que le ménage a été fait, et que les autres pompiers gardent leur statut, leur prestige, et continueront à faire rêver les petits garçons, et même les jeunes femmes au 14 juillet, tant leur courage et leur dévouement sont institutionnellement un exemple loué par la société en général. C’est d’ailleurs ce qui provoque le choc que vous avez observé dans mon texte court, choc qui a été ressenti par beaucoup de bandolais, puisque c’est par eux que j’ai fini par apprendre la nouvelle (et la répétition de cette info a fini par me convaincre qu’il était normal que j’en parle: plusieurs de mes lecteurs comptent un peu sur moi pour les nouvelles locales, et ne lisent pas plus le journal que moi).
    Mais où ai-je fait un amalgame? En quoi ai-je donné une information si différente de celle de Var Matin? N’aurais-je pas dû l’évoquer du tout?
    Contrairement au journal, un blog peut même permettre un complément d’information de la part de ceux qui savent, et je pense que c’est un mieux. Cet article peut même permettre aux pompiers ou à leur entourage de crier leur sentiment de trahison de la part de « frères » qui ne se sont pas montrés à la hauteur de leurs admirables valeurs. Ici ils peuvent dire leur tristesse, leur colère, comme ils peuvent choisir la pudeur du silence pour digérer le coup.
    En quoi ai-je sali quelqu’un? C’est Var Matin qui fait état dans la seconde affaire d’un lien peut-être un peu trop rapide avec le « milieu ». Je reprends l’info, la relaye? Ai-je fauté? L’info est-elle sale et sinon en quoi ma présentation porte-t-elle atteinte aux entourages?
    Si salissure il y a, elle provient de ceux qui commettent la faute initiale, pas de ceux qui l’observent, pas de ceux qui sont trahis, pas de ceux qui s’en émeuvent.
    Croyez-moi, je sais ce qu’est un Noël douloureux, et je n’ai pas de tendances sadiques. Je compatis à la douleur de tous ceux qui seront affectés dans leurs vies par ces « faits divers », mais reste choqué par les fautes et crimes de certains. Je l’ai exprimé, en restant le plus sobre possible, mais en reflétant également l’émotion de nombreux bandolais.
    Je vous remercie de votre message, de vos voeux de bonnes fêtes, et vous en souhaite également.

  • fred,
    j’ai bien compris que vous vous etiez fait le porte parole de certain bandolais qui tenaient à exprimer leur sentiment sur ces deux faits(vous avez entièrement raison un blog sert à cela et je vous en remercie).
    Néanmoins j’invite toutes les personnes qui ont pu lire les articles de var matin à bien peser leur mot et leur jugement, les versions sont tellement déformées emplifiées ou mensongères qu’elles peuvent faire beaucoup plus de mal (juste pour parler du dernier fait divers de bandol).
    Des enfants peuvent être touchés par toutes ces calomnies le droit d’expression est une chose tellement précieuse qu’il ne faut pas le gacher.
    Fred vous avez repris l’info de var matin et l’avez relayé s’est votre job car vous n’avez en aucun déformé ce qui était écrit sur les pages du var matin (mais ces infos etaient elles toutes fondées ou avaient elles étaient rapportés par monsieur X ou Madame Y histoire de faire parler).
    En effet, les journalistes de var matin dans leur désir de remplir « enfin » un article un peu sallasse sur la commune de bandol en ont oubliés l’objectivité des faits (pour la plupart colportés par des ragots)
    Ils ont surtout oubliés les conséquences que cela allés entrainer pour les pompiers de bandol qui étaient au même moment en période de calendrier (pour les orphelins et l’amicale)comme pour la famille de la personne décédé.
    Fred mon commentaire n’était nullement une attaque sur votre manière d’avoir parlé de ces affaires mais j’aimerai que les gens comme moi qui lisent votre blog puissent avoir les véritables informations pas celles d’un journal qui salis une commune, une profession des personnes.
    votre blog reste la meilleure manière de pouvoir s’exprimer je reste d’avis que ces faits tres choquant pour certains bandolais doivent etre retranscrit le plus sobrement possible pour éviter la mauvaise information.
    Encore merci fred pour ce blog un joyeux noël et un bon bout d’an .

  • Claude Seux- Bos

    J’attendais la réaction de Fred avant de réagir, car c’est lui qui est le plus concerné par la réponse de Carine.
    Le fait qu’un membre d’une communauté fasse une bêtise, n’implique pas que cette faute rejaillisse sur tous ses collègues. Ce qui choque le citoyen que je suis, c’est lorsqu’elle provient de personnes qui doivent, de par leur statut, montrer l’exemple.
    L’affaire des deux policiers filmés en flag à Paris, ou les facteurs qui dérobent les colis de Noël du côté de Nice ne veut pas dire que tous les policiers ou les facteurs sont des ripoux, et heureusement. Il est bien triste de constater ce genre de comportement de la part de personnes auxquelles nous donnons toute notre confiance.
    Mais il est vrai que c’est la famille qui est le plus à plaindre, car si le mari est en prison, il est radié, ne touche plus de solde et la mère de famille est bien dans la m…. comme l’on dit dans ces cas là. Avec en prime une coupure relationnelle quasi systématique avec tous les anciens collègues de son mari.

  • claude,
    tu as tres bien compris le message que je voulais faire passer via bandolais.fr car aujourd’hui ces enfants là ne vivront pas le même noël que les autres,leur mère devra relever la tête pour faire face seule en sachant que certaine personne n’aura plus jamais la même attitude avec elle.
    Alors en cette periode de fête je te remercie d’avoir une pensée pour eux.
    bonne et heureuse fête de fin d’année.