Bandol et la communication en temps réel

  • Publié le 13 Déc 2010
  • Commentaires fermés sur Bandol et la communication en temps réel
  • HumeurNautismePolitique

Si dans Bandol Mag, le coin de l’opposition « bénéficie » toujours de la réponse du Maire, et si la communication municipale a progressé sur le plan de l’agenda des animations en particulier, sur le plan de l’explication de l’action de la Mairie, on reste en deçà des espérances.

L’opposition avec ses blogs joue de plus en plus son rôle en portant sa parole dans le débat, parfois de façon un peu pathétique (critiquer l’emplacement du Père Noël lumineux comme je l’ai lu parce que trop proche du Monument aux morts en oubliant qu’il est d’abord à côté de l’aire de jeux pour enfants, ça me paraît sidérant d’aller piocher des « arguments » aussi décalés pour bousculer le maire – qui ce genre de remarques disqualifie-t-il?).
Toujours est-il que les questions s’empilent, et que beaucoup mériteraient des réponses intéressant les bandolais, qui n’ont plus que 4 conseils municipaux annuels annoncés, et un magazine insuffisant pour éclairer tous les sujets qu’on pourrait approfondir davantage.

Le blog du « groupe BAROIS » est revenu sur le Conseil Municipal du 15 novembre, notamment sur la question sensible du personnel, pour laquelle nous avons déjà manifesté de l’intérêt et aimerions plus d’informations: on attend toujours la parole officielle sur ces points.
Le site de l’association VVB a également listé une série de sujets d’importance, qui devient copieuse et manque cruellement d’éclaircissements officiels: personnel municipal ici aussi, mais également Casino (plusieurs volets sont dans le débat), dossier de l’approvisionnement en eau, etc.

A cette heure, ce sont donc d’autres acteurs que la Mairie qui se chargent d’informer les bandolais, et il manque quand même l’argumentaire ou l’éclairage de ceux qui pilotent nos affaires communes.
Sur ces aspects le forum officiel semble ne pas devoir être la solution de communication ad hoc, mais on n’a même pas idée de quelle sera ou serait la solution choisie pour informer une population qui a les moyens de témoigner de son appétit pour la conduite des affaires communales.
Faire c’est bien, si possible avec du savoir-faire, mais la politique ne peut plus se passer de la dimension faire-savoir, et on ne peut pas se limiter à l’agenda culturel ou sportif sur ce plan.

Nautic 2010Dernier exemple, le salon nautique de Paris qui vient de se terminer, et où j’ai appris par un article municipal du 9 décembre que la ville de Bandol s’y déplaçait… Comme chaque année, je ne dois pas être le seul bandolais à monter à Paris pour la grand messe annuelle du nautisme, et j’aurais bien volontiers examiné de près la participation de Bandol à cette manifestation. Malheureusement, si mes activités professionnelles me font y aller chaque année, en 2010 je n’ai pas rejoint les stands de mes partenaires comme exposant, et ai fait une version courte limitée aux réunions de travail nécessaires: du 3 au 8 décembre seulement.
Informé le 9, j’ai donc raté la présence de Bandol au Nautic 2010… Si je veux vous faire un compte-rendu, l’année prochaine, évitons d’employer le 9 décembre le futur pour parler d’un événements qui a commencé le 4 décembre: ça fait désordre!

F.M. – www.bandolais.fr