Bandol échappe au moins à l’investiture forcée

En travaillant sur mes sujets d’articles pour le blog, j’ai noté au passage dans la presse l’investiture forcée d’un maire qui n’avait rien demandé (mais qui doit être presque sûr de gagner, et donc ça permettrait au parti l’ayant investi d’améliorer son score national des mairies sous ses couleurs, ce qui sera largement commenté sur les plateaux télé lors des deux soirées d’élection, qui nous abreuvent systématiquement de graphiques sur la vague rose ou bleue selon les années). Je ne sais pas si le cas de figure de Bandol est plus enviable que celui d’Evenos

C’est le genre de pratiques qui éloigne chaque fois un peu plus les électeurs des partis politiques. La cuisine, la récupération, les manoeuvres d’appareil, de conquête tactique et très loin du terrain, des préoccupations réelles des gens: l’écoeurement grandit.

Aujourd’hui (et avec tous les exemples qui nous sont livrés par les partis, de la gauche la plus à gauche jusqu’à la droite à la plus à droite en passant par le centre, j’en arrive à la conviction qu’ils font partie du problème, et non de la solution à nos soucis politiques, démocratiques…

F.M. – www.bandolais.fr





5 Commentaires

  • […] à la salle Jules Verne, sachant que les plus impatients ont déjà commencé, comme en témoigne le commentaire de Prinz Karl qu’il a laissé sous l’article précédent puisque je n’avais pas encore fourni l’espace ad hoc pour s’exprimer sur la réunion de VVB. […]

  • […] Prinz Karl partageait dès jeudi soir en commentaire sa frustration quant au contenu de la réunion publique, très courte et sans aucun caractère informatif de son point de vue pour l’électeur (l’information tangible est délivrée via d’autres canaux, le site de campagne en particulier). Et il critique aussi entre autres, l’absence de présentation et de clarification concernant les personnes présentes sur scène aux côtés ou derrière le candidat (je vais me limiter à ses deux points pour aujourd’hui). […]

  • Je viens de relire l article de juin 2010:  » l incohérence réelle ou perçue de Bandolais.fr« …article qui aurait pu être écrit ce jour…et la situation ne s améliore pas, elle empire.
    Une réunion ce soir, qui laisse beaucoup sur leur faim quant a des annonces précises, une impression d inachevé, de manque de sens. Suffit-il de faire venir un ancien ministre pour convaincre du sens d une candidature, sans que rien de concret ne soit développe sur ce que l on veut et peut faire? Le buffet était certes sympa, mais ne pouvait combler les non réponses aux attentes qui avaient conduit beaucoup a se déplacer ce jeudi soir a J Verne.

  • Antoine LECOMTE

    certes monsieur Joseph n’est pas rentré dans les détails de son programme mais a dit que nous pouvions lire le détail de ce qu’il veut faire sur son site internet et a invité les bandolais à le rencontrer à sa permanence pour discuter des détails de son projet ….

  • Antoine LECOMTE

    Je suis allé sur le site Internet indiqué hier lors de la réunion mais il n’est pas encore en service : http://www.vvbandol2014.fr/

    mais j’ai trouvé les ébauches de son projet (contributions) sur : http://www.vvbandol.fr/2013/10/05/de-vigilance-et-verite-a-bandol-a-une-vraie-vision-pour-bandol/