A Bandol, tout arrive… à qui sait attendre!

Il aura fallu que l’association des commerçants s’en mêle pour que l’équité soit respectée sur ce point, mais ça y est, la Mairie a enfin accédé à une demande que j’ai formulée de très nombreuses fois depuis de nombreuses années, et pour laquelle je n’obtenais qu’un silence irritant comme réponse (alors que pour mes clients pour qui je faisais la même demande, c’était réglé en 48H maximum):
VAR21, mon activité professionnelle, est enfin référencée dans la liste des commerçants sur le site de la Mairie. Christian VIALA (vice-président de l’association des commerçants) a fait monter la pression par des articles sur son blog, mais aussi ou surtout par des interpellations de la municipalité sur ce point en public. Cela démontre peut-être qu’un blog seul ne peut rien, mais que quand d’autres s’en emparent, deviennent des relais de la parole, que le mouvement n’est plus isolé, les choses peuvent bouger. J’espère que cela incitera davantage de bandolais à parler, à bloguer, à s’emparer des sujets qui les choquent, et à devenir les éléments d’une opinion publique qui a le courage de s’exprimer pour réclamer que les choses se fassent ou se fassent dans l’ordre, quand il y a des aberrations évidentes.
En tous cas je remercie la personne qui …/…


…/… a eu l’intelligence de débloquer cette situation au sein de la Mairie, et je sais que je dois un grand merci à Christian VIALA qui a pris à coeur de faire cesser une discrimination qui avait commencé avant l’ère Palix/Bogi, alors même que je ne suis pas adhérent de l’association des commerçants (je n’ai en effet aucun local pour accueillir du public puisque je travaille à mon domicile et surtout chez mes clients).
Je me félicite au passage de constater que mes nombreuses demandes avaient bien été reçues à la Mairie puisque les coordonnées complètes de VAR21 sont pratiquement bien renseignées (j’avais signalé que mon adresse n’est pertinente que comme adresse postale, mention qui pourrait être utile pour éviter des déplacements stériles à d’éventuels clients): ça prouve qu’à défaut de réactivité, il y a au moins de l’ordre au sein des services où l’on sait retrouver rapidement les dossiers.
Certains me suggèrent de faire référencer Bandolais.fr sur le site de la Mairie, mais tenant compte des réalités, et de ce qu’il m’en a coûté pour mon activité professionnelle, je les remercie de l’idée et répond qu’il ne faut pas rêver pousser. En tous cas, si ce geste témoigne d’une volonté de normalisation des pratiques en 2010, je trouve que l’année commence plutôt bien.
Frédéric METEY
www.bandolais.fr
.





2 Commentaires

  • […] systématiques contre les voix discordantes (je sais que c’est sur son intervention que ma société a finalement été référencée dans l’annuaire municipal comme toute autre entreprise bandolaise après des années d’exclusion arbitraire), mention […]

  • @ Fred
    Content d’avoir pu faire avancer le SCHILMBLIC.
    Pour ce qui concerne les coordonnées de VAR21, j’avais pris la peine de transmettre le lien de la page d’accueil au webmaster de bandol.fr
    La suggestion de certains de tes lecteurs est intéressante, mais il faudrait que tout les blogs de Bandol soient référencés sur le site de la Mairie(si on le fait pour un, il faut le faire pour tous).
    Comme tu dis « faut pas pousser », même si le tien sort du lot et est plus citoyen que la plupart des autres.
    Pour finir en beauté comme toi: « l’année commence plutôt bien ».
    Cordialement.