Archives du blog

Les « Bandol du matin » du 31 mars 2013

  • Publié le 31 Mar 2013
  • Commentaires fermés sur Les « Bandol du matin » du 31 mars 2013
  • Divers

 Recherche des auteurs bandolais disparus – Cercle des Auteurs Bandolais

 Photos de la SNSM de Bandol en exercice le 16 mars dernier – SNSM

 Où en est le Casino de Bandol côté travaux – VVB

 Deux élues quittent la majorité à Bandol – Var Matin

Lire l'article

Vidéo : conseil municipal de Bandol du 27/03/13

  • Publié le 29 Mar 2013
  • Commentaires fermés sur Vidéo : conseil municipal de Bandol du 27/03/13
  • ActualitéPolitique

Après l’article de Var Matin (papier) hier consacré au dernier Conseil Municipal de Bandol, si la page Twitter racontant et commentant le conseil ne vous suffit pas, vous pouvez retrouver l’intégralité de cette séance avec vote du budget 2013 sur Viméo, le service Internet de la ville l’ayant déjà mis à disposition, en 5 tranches :

Lire l'article

Anticor83 : et Bandol ?

…./… Parce que tout le monde se plaint. Mais il y a une association qui travaille spécifiquement sur ces questions, et nous ne sommes pas nombreux à lui donner les moyens de son action …/…

Lire l'article

Conseil municipal de Bandol du 27 mars 2013

L’ordre du jour du prochain conseil municipal de Bandol a fini par être publié. Toujours pas de trace dans l’agenda à l’heure où j’écris, mais on sait via différents conseillers que la convocation est à 9H du matin mercredi. Désolé, je ne vous propose pas de retransmission en direct car il m’est impossible de modifier mon agenda professionnel pour cette journée.
Les 65 sujets prévus promettent une séance longue, et d’importance avec une dizaine de premiers points consacrés au budget en ouverture.

Lire l'article

(par N. Caune) Dessaler l’eau de mer à Bandol?

Hier 22 Mars, c’était la « Journée Mondiale de l’eau ».

L’eau douce est une préoccupation pour beaucoup de régions du monde et devient un enjeu économique majeur. Or si l’eau douce est rare, l’eau de mer ne l’est pas. Le principe du dessalement de l’eau de mer ( qui vaut aussi pour les eaux saumâtres ou polluées ) est donc un procédé qui va permettre de lutter contre les pénuries d’eau douce en cas de sécheresse. La production d’eau douce ainsi réalisée est en général destinée à un usage mixte, pour l’eau potable et l’irrigation. L’espagne, Israel, le Koweit ont déjà recours à cette technique. Les usines de dessalement se multiplient dans de nombreux pays désertiques ou semi-désertiques mais aussi plus récemment dans les pays d’europe. C’est donc un marché porteur avec une technique en vogue pour qui a un réel besoin d’eau, ou pour qui veut se donner un vernis « environnementalement correct ». La mairie de Bandol prévoit une telle installation sur le port, à l’instar de celle de la Coudoulière., comme nous l’apprend le 3ème numéro du journal du port de Bandol (extrait ci-contre).

Lire l'article

Les « Bandol du matin » du 22 mars 2013

 691 pages à lire avant le 27/03 pour nos conseillers municipaux

 Les rencontres du web bandolais, de l’autre côté du bar – Bandol-blog

Lire l'article

Le décevant wifi du port de Bandol

…Et voilà, au terme de ses 3 articles/épisodes, comment pour un seul petit point du palmarès des ports de Méditerranée, Bandol a complètement foiré son approche et la satisfaction des usagers.

Lire l'article

Concertation à la sauce mairie de Bandol 2009

Vous savez maintenant comment je fis relancer le dossier wifi du port, physiquement abandonné après le changement de municipalité en 2008 : en le relançant personnellement auprès de la mairie et Sogeba, puis en détrompant cette même mairie qui s’était fourvoyée dans la lecture des informations afférentes.

Jaxx regrettera comme moi une rencontre stérile en mai/juin 2009, malgré l’affabilité et la bonne volonté probablement sincère du maire qui nous recevait à ce sujet (hors de sa compétence – on ne peut pas être omniscient) : le projet d’équiper le port en wifi était bien relancé.
Vous vous souvenez du site de campagne de l’équipe Palix/Bogi en 2008 qui promettait de consulter (démagogie absolue) les deux blogueurs en vue de l’époque (Julien « Jaxx » Banchet et moi-même) sur tous les dossiers technologiques? Ca a eu lieu une fois, aux forceps. Un contact commun et motivé avait arraché à force d’insistance des deux côtés (malgré la fameuse promesse de campagne*), une rencontre avec le maire pour ce point précis. Et parce qu’il fallait bien admettre (et ce fût reconnu de bonne grâce lors de l’entretien) que c’est mon intervention qui avait fait rouvrir le dossier wifi puis éviter la fausse route juridique (ne pas nous recevoir aurait pour le coup pu être cavalier).

Lire l'article

Quand Bogi refusait d’équiper Bandol

Dans l’article consacré au palmarès des ports par Voile Magazine, on apprend que 55% des sites méditerranéens étudiés ont choisi d’offrir l’accès wifi à Internet à leurs visiteurs.

François BAROIS avait quitté la mairie en 2008 avec des équipements wifi achetés pour le port avec ceux de vidéosurveillance, mais jamais rendus opérationnels sous sa mandature ni après à ma connaissance*, et qui auraient donc été abandonnés à leur détérioration (le contribuable pleure).

Moi j’avais interpellé par courrier la capitainerie (la Sogeba via son PDG pour être plus précis) sidéré que notre grand port soit en retard sur ce plan (auquel je suis particulièrement sensibilisé).
Marcel BOGI premier adjoint encore au pouvoir et qui avait repris le port comme presque tout le reste dans son périmètre du fait de l’état de santé suivi de la disparition prématurée de Philippe MAUGEZ, était finalement celui qui m’avait répondu, par téléphone puis par un email très officiel suite à mes interrogations et observations (hors blog).

Lire l'article

La campagne pour Bandol 2014 dérape déjà

Le blog Bandol en @ction est resté suspendu à la fin du mariage politique éphémère de Frédérique CONNAT avec Marcel BOGI. Depuis, on avait quelques traces papier (tracts, pétitions) de l’activité de la première, qui a choisi la forme plus discrète de sa page Facebook* pour communiquer en ligne : seuls ses « amis Facebook » s’y rendent. Je ne suis pas du nombre, mais elle a fini par attirer l’attention.

Récemment elle se fait l’écho de la condamnation en première instance de celui qui fût adjoint à l’urbanisme à l’époque où elle était encore colistière de la majorité, pour prise illégale d’intérêts. Rien à redire sur le fond, j’ai été le premier à m’en faire l’écho. Elle le fait cependant en termes beaucoup plus sarcastiques. Et je pense qu’à sa place, j’aurais largement évalué au préalable la possibilité de fermer… de me taire.
Beaucoup de mes lecteurs se souviendront en effet qu’elle avait elle-même éprouvé les pires difficultés à assimiler la notion de conflit d’intérêts, et qu’il avait fallu s’y reprendre à plusieurs reprises, et à plusieurs, pour qu’elle admette qu’elle s’était trouvée dans une situation critiquable de ce point de vue.

Lire l'article