Archives du blog

Les vacances 2011 de Bandolais.fr

Ce blog va prendre des vacances. Plus aucun article (sauf événement exceptionnel*) prévu jusqu’à fin août.
Twitter et la page Facebook de Bandolais.fr restent actifs pour les plus accrocs comme l’an dernier, tout comme les commentaires qui restent ouverts (et sur lesquels je garderai un oeil) pour que vous puissiez vous pencher sur les archives.

Lire l'article

Boulangerie non-stop dans Bandol

  • Publié le 20 Juil 2011
  • Commentaires fermés sur Boulangerie non-stop dans Bandol
  • DiversHumeur

Côté boulangeries bandolaises, ce blog a déjà eu l’occasion de parler du Petit Meunier (je sais que c’est à Sanary mais c’est la baie de Bandol), celle qui se fait inonder lors des orages ou bénéficie d’un banc privilégié, celle qui ouvre particulièrement tôt, chaque été, mais je n’avais pas encore eu l’occasion de parler de celle de la rue Voltaire (à côté du buraliste qui fait l’angle de la rue Marçon – le Flint).

Lire l'article

Nouveau livre d’une plume bandolaise

  • Publié le 20 Juil 2011
  • Commentaires fermés sur Nouveau livre d’une plume bandolaise
  • Divers

Jean SARRAT avait déjà partagé avec nous ses souvenirs d’Algérie. Il me signale aujourd’hui son nouveau livre.

Lire l'article

Visite historique de Bandol

Visite guidée de Bandol samedi prochain par Alain VIGNAL, agrégé et Docteur en Histoire, Président de Bandol Authentique.

Lire l'article

Que rapporte un blog citoyen ?

Après une nouvelle attaque imbécile sur les revenus d’un blog citoyen (a fortiori dans une ville de la taille de Bandol), j’ai pensé qu’il était temps de clarifier l’impact de Bandolais.fr sur mon activité économique. Chaque cas est différent, et certains sites comme Dijonscope sont nés comme d’authentiques médias (structurés en entreprises, avec capital social, journalistes, etc.). Mais je vous donne l’exemple d’un blog citoyen dans une ville de moins de 10.000 habitants (et où de plus il y a maintenant profusion de sites locaux).

Aux accusations de mercantilisme, et à la question de comment est financé mon blog citoyen, je réponds que la question du « combien ça rapporte? » est mal posée : « combien ça coûte? » serait plus adapté. Et voici donc la courbe du temps consacré à Bandolais.fr (exprimée en nombre d’articles par an*) comparée à l’ensemble des revenus (essentiellement issus) de mon activité professionnelle jusqu’à fin 2010 (cliquez sur l’image pour l’agrandir).

Lire l'article

Le festival pyromélodique de Bandol

Ce 14 juillet, Bandol a tiré son 1er feu d’artifice de la haute saison 2011. Belle affluence puisque dès 20H et malgré le Mistral (certains redoutaient que ça empêche le tir comme en 2009*), le stationnement des visiteurs venus des environs dépassait la hauteur de la voie ferrée.
C’était le premier de la série de 4 constituant le festival pyromélodique à Bandol cet été, avec un tir assez long. Mais d’où j’étais (vue extra), je n’avais pas le top du son qui semblait être diffusé au mieux vers la place de la Liberté (Hôtel de Ville).

Comme je pense que vous pouvez avoir envie de réagir à cette nouvelle forme et à son nom plutôt ronflant, voilà quelques lignes qui devraient vous permettre d’enregistrer vos commentaires ci-dessous.

Et si vous faîtes le pont, vous avez raison: reposez-vous et profitez! Vous commenterez autre chose, plus tard…

Lire l'article

Les « Bandol du matin » 14 juil. 2011

 Vidéo de la fête de la Saint Elme

 Reportage sur Rudy RICCIOTTI dans Télématin

 Programme du 14 juillet à Bandol

Lire l'article

Enorme cagade lors du Conseil Municipal de Bandol?

Lors du dernier point du Conseil Municipal de Bandol hier, sur l’intercommunalité, les différents intervenants qui se sont exprimés dans le débat ont tous défendus :
– soit une ligne neutre voire pas défavorable au projet du Préfet de nous fondre dans le grand Toulon, et ont indiqué s’abstenir (notamment dans l’attente des chiffres pour étudier l’impact financier pour Bandol).
– soit, pour des raisons et avec des positions assez diverses, ont exprimé une opinion défavorable au projet du Préfet, allant dans le sens exprimé par la Mairie (favorable au maintien de la communauté de communes Sud Sainte Baume, tampon entre Marseille et Toulon).
Personne pour aller clairement dans le sens du Préfet, d’un Bandol et de Sud Sainte Baume absorbés par Toulon/TPM.
On s’attendait donc à un vote soit d’absentions, soit tous dans le même sens, or Solange MORONI a voté différemment, et comme elle a lu la déclaration de Mme CONNAT-LERAT absente du conseil (et apparemment avec sa procuration pour le vote), la surprise a été totale, des membres du Conseil dont le Maire lui ayant demandé si elle était sûre de son vote qu’elle a réitéré avec conviction.

N’ayant pas eu le texte de la délibération sous les yeux, je crains un malentendu au moment du vote, sans savoir dans quel sens:
1) si la délibération présente le projet du Préfet, hors abstentions ils auraient dû tous voter contre, quelles que soient leurs raisons.
2) si la délibération présente la position de la Mairie défav

Lire l'article

CM de Bandol du 12/07/2011 en direct

Retransmission dans la suite de cet article du Conseil Municipal spécial de ce 12 juillet 2011, simultané à Bandol et dans toutes les villes de la communauté de communes de Sud Sainte Baume en raison de l’article 13 de l’ordre du jour à Bandol:
Le conseil doit voter la réponse à donner au Préfet concernant son projet de réforme de l’intercommunalité qui prévoit de fondre la CCSSB dans le grand Toulon (Toulon Provence Méditerranée).

Comme la dernière fois vous pouvez intervenir en direct, que vous soyez dans la salle avec un appareil connecté en 3G, ou depuis votre connexion internet habituelle pour poser vos questions ou commenter (et pourrez commenter ce compte-rendu créé en direct ensuite normalement dans les commentaires de l’article), et au choix, sur Bandolais.fr qui pilote ce direct (contrôle des commentaires) ou Bandol-blog où Christian VIALA co-diffuse cette retransmission.

RV à 18H ci-dessous.

Lire l'article

Divorce de Bandol en @ction: un leurre?

Personne n’a relevé un sujet évoqué à demi-mots semaine dernière, mais l’article sur Bandol de samedi dernier dans Var Matin (voir ci-contre) fournit un nouvel indice majeur d’accords possibles mais non publics dans notre paysage politique local, qui pour être discrets ressemblent fichtrement à une réalité qu’on a déjà connu, et avec (pour partie) les mêmes:

1) le maire de Sanary entend entrer dans l’intercommunallité de Sud Sainte-Baume (et en prendre derechef le leadership si la CCSSB échappe à la fusion avec Toulon?).
2) Bandol pourrait devenir le premier allié de Sanary/Bernhard en cas d’élection de Frédérique CONNAT-LERAT en 2014.
3) Marcel BOGI renoncerait à un futur politique sur Bandol (le « divorce ») où on le dit sans meilleure chance que par le passé (au profit de celle qu’il a contribué à assoir à Bandol), et pourrait être en route pour un siège au sein de Sud Sainte Baume.
4) les petites mains sont déjà à l’oeuvre, et dessinent un projet qui doit peut-être plus aux ambitions politiques qu’au hasard des rencontres d’idées, si grandes soient-elles.

Vous ne voyez pas en quoi le dossier de la réforme territoriale passant par l’intervention du Préfet qui veut fondre Sud Sainte Baume dans le grand Toulon me conduit à de telles conclusions? C’est qu’en l’absence de toute publicité, il faut se concentrer:

Lire l'article