2 autres poèmes de SEP le bandolais

  • Publié le 25 Avr 2008
  • Commentaires fermés sur 2 autres poèmes de SEP le bandolais
  • Divers

NDLR: peu de temps cette semaine pour blogger la vie bandolaise. Je vous propose de ne pas perdre trop le rythme avec 2 autres textes de SEP toujours inspiré par Bandol

LA PLAGE EN HIVER

Le vent sur la mer soufflait en rafales
Sur la plage déserte couverte de rogatons
Les algues et les troncs d’arbre formaient un dédale
Tel un automate il avançait à tâtons.

Les yeux hagards, il revoyait sur ce sable.
Quand le soleil hâlait les peaux blanches
De ses rayons puissants mais agréables
Des citadins avides de relâche.

Sans se retourner il avance nonchalant
Il retrouve le lieu où il avait vu
Un jour de grand soleil presque aveuglant
Une créature de rêve allongée presque nue.

Que de changement sur cette grève
Des branches, du varech, des détritus,
Plus aucune créature de rêve,
Même les odeurs familières ont disparues

Tous les jours il arpente sans cesse
Ces lieux qu’il a toujours connus
Et au fond de lui l’espoir il caresse
De retrouver l’animation les beaux jours revenus

SEP
et le second poème ci-dessous: …/…

NOSTALGIE

Le jour se lève, il vit son rêve

Il n’entend que le clapotis sur la grève,

Ses yeux fixent l’onde à l’horizon,

Il est heureux bercé par sa passion

Il connaît tout, la force des vagues,
L’orientation des vents, l’odeur des algues.
Il n’a jamais cru aux doctrines savantes,
La faune et la flore sont ses seules croyances.

Cette crique, ces rochers, cette plage ;
Ses souvenirs comme unique bagage,
C’est ici qu’il vécu son enfance,
Son esprit se complet dans l’errance.

Mais soudain le soleil bienfaiteur,

Sans tendresse, tel un projecteur,

Vient couper ce rêve nostalgique,

Le replonge dans ce monde tragique.

Et encore, et encore il reviendra,

Dans cette douceur il songera

Espérant qu’un jour le soleil lui laissera

Face à son destin baigner dans son aura.

SEP